Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Azir

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: Emperor of the sands
Devise: Everyone will know the name Shurima.
MessageSujet: Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]   Jeu 17 Déc 2015, 10:20


Immobile, je ne peux m'empêcher de me poser des questions quant au futur de la Nouvelle Shurima. Bien qu'elle soit revenue à la vie comme je l'avais espéré, la population de cette dernière était bien moindre par apport à jadis. Le disque solaire brille pourtant de milles feu, comme il le faisait déjà il y a longtemps. Pourtant, mis à part mes soldats et moi, je suis certain que personne n'y fait attention. Quoique, maintenant que ma ressurection en temps que transfiguré avait finalement eu lieu, j'attendais que ce qu'il devait arriver se concrétise. En effet, la personne qui demandait l'Ascension auprès du disque solaire recevrait un pouvoir innimaginable dans l'optique de sauver Shurima. Ma renaissance était le début de ce long processus, j'en étais certain. Ma cité avait été détruite parce que Xerath désirait mon pouvoir, maintenant que le sang sacré de ma Lignée irrige le disque solaire je pouvais la sauver.

Mais plus les heures passait, plus je commençais à perdre espoir de revoir Shurima animée, vivante et noire de monde. Les échos lointain des rires des habitants me revenait, désormais réduit à de simple souvenirs. Je ne sais toujours pas ce qui a prit à mon mage de me trahir de la sorte. Je ne suis pas sûr qu'il désirait réellement détruire Shurima pour me faire du mal en prenant ma place lors de la première cérémonie de l'Ascension. Cependant son acte était impardonnable et je me devais de le traquer et de l'éliminer. On ne se joue pas de moi de la sorte et il ne mérite aucunement de rester tranquille après cela. Malheureusement... Je devais m'occuper d'abord de ma cité, j'avais maintenant appris que c'était le plus important à présent qu'une simple vengeance à accomplir. Mais par où commencer ? Mes soldats avaient surgit des sables de Shurima pour recréer mon ancienne armée. Ils attendaient là, sur la route et en dehors de la ville que je leur donne des ordres. leur lances brillaient sous le Disque solaire d'un éclat d'argent mêlé à celui de leur armure, donnant au désert un aspect irréel, presque divin.


"- Soldats ! Levez-vous et servez à nouveau votre patrie ! m'écriais-je en me levant du trône que j'avais occupé jadis. Faites savoir au monde que Shurima est revenue à la vie !"

Je lève alors la main d'un geste impérieux devant moi afin que mes guerriers d'élite accomplissent leur mission. Ces derniers avait beau être de sable et plus de chair, j'étais convaincu qu'ils allaient encore m'obéir étant donné que maintenant ils faisaient partie de moi-même. Un vent passa dans l'oasis royale, continuant sa route sur le chemin des soldats shurimiens et peut-être même au delà des frontières du désert. Si j'avais encore mes sentiments, j'aurais souris d'un air satisfait en m'asseyant une nouvelle fois sur mon trône et en regardant mes sujets s'activer... Oui, tout le monde allait savoir que Shurima était revenue à la vie et que certains allaient se rendre compte que leur temps sur Valoran était compté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]   Dim 20 Déc 2015, 21:20

Cela fait déjà plusieurs jours que nous étions partie de Démacia. Les nouvelles que j'avais appris venant de la part de mes espions m'intriguèrent au plus haut point. Au départ, je n'avais pas fais bien attention au fait que l'une des filles Ducouteau se rende au Désert de Shurima car c'était plutôt loin de nos terres, ce qui ne m'inquiéta pas plus que cela, mais par sûreté et curiosité j'avais gardé en mémoire cette histoire. A présent, on m'annonce que la cité antique des sables qui avaient disparut depuis fort longtemps, et dont je n'avais connu qu'à travers des contes et des livres d'histoire, apparut soudainement de la mer de sable. Shurima, cette cité de légende venait de resurgir et son dernier empereur avec. Je me devais d'être sincère, cette nouvelle éveilla de plus bel ma curiosité, au point que j'avais décidé de me rendre sur le champ en ces lieux en compagnie de quelques soldats pour éviter d'attirer l'attention de la cité de Noxus. Dans le fond je me sentais comme un enfant qui allait voir enfin l'un de ses contes d'enfance se réaliser devant ses petits yeux, même si on ne voyait pas cet enthousiasme sur mon visage.

« - La cité de Shurima hein.. un endroit chargé d'histoire. » Me dis-je à voix basse.

Nous avions traversé le passage de Mogron non loin du Mont Targon il y a plusieurs jour de cela, et nous ne devions plus être très loin de la cité de Shurima. Le soleil de plomb de ce désert nous mettait au défi, mes hommes commençaient peu à peu à épuiser et à s’assoiffer. J'allais accorder un moment de répit à mes soldats pour qu'ils puissent se reposer et s'abreuver avant de reprendre la route. Même si mes hommes, et moi-même étions habitués à de longue marche vêtu de nos armures, nous n'étions sans doute pas habitué à le faire sous un soleil brûlant autant que celui de ce désert. Mais c'était sans compter sur ce qui nous attendait au loin.

« - Ainsi donc c'était vrai ? »

Au loin se tenait la fameuse cité de Shurima, majestueuse, sortant presque d'une histoire fantaisiste. Le paysage qui autrefois était désertique s'était changé en une somptueuse cité au impression d'oasis paradisiaque. Au cours de mon voyage initiatique j'en avais vu des merveilles, mais j'étais forcé de l'admettre, rien qui ne puisse égaler ce que j'avais sous les yeux.

« - Soldats nous y sommes. Alors n'oubliez pas, nous sommes ici pour une entente avec l'empereur. Je ne veux en aucun cas une erreur ou le moindre acte de violence est-ce bien clair ? »

Mes hommes se mirent au garde à vous et confirmèrent mes dires en unissons. Je n'avais pas une armée avec moi, simplement une vingtaine de mes plus fidèles et plus habiles guerriers car je craignais qu'avec une armée pour ma protection que l'on se fasse repérer ou simplement que l'on nous prenne pour d'éventuels envahisseurs. Des bruits de métaux s'entre-choquant me firent pivoter dans la direction de ce son, une légère lueur brillant sous le soleil s'avançaient vers nous, et lorsqu'ils furent plus proche je reconnu là des soldats dans une armure dorée. Sans doute des guerriers d'élite de l'empereur. Je fis signe à mes hommes de garder leur calme en levant la main en l'air avant de m'avancer en direction de cette troupe.

« - Mes plus sincères salutations guerriers de Shurima. Je suis Jarvan Lightshield Ivème du nom, roi de grande cité de Démacia. Je suis ici en paix et souhaite demander audience auprès de votre empereur. Je suis navré de me présenter ainsi sans avoir prit le temps de prévenir votre souverain de ma venue, mais je n'ai pu faire preuve de patience en apprenant une telle nouvelle. Pourriez-vous en informer votre Empereur ? »

Une chose me paraissait étrange lorsque je regardais ces hommes se tenant devant moi. Je ne saurais dire ce qui pouvait bien me provoquer cette curieuse sensation, mais, j'avais l'impression de faire face qu'à une simple armure animée par je ne sais quel phénomène magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azir

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: Emperor of the sands
Devise: Everyone will know the name Shurima.
MessageSujet: Re: Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]   Mar 22 Déc 2015, 17:36

Toujours immobile sur mon trône, je semble perdu dans mes pensées. C'est en tout cas ce que donne mon image actuelle puisque je reste assis silencieusement, tête baissée depuis un petit moment. Cependant, même si je semble comme endormi, je cherche à percevoir ce qu'il se passe autour de moi, voir même au delà. En effet, maintenant que je contrôle le sable, les soldats que je crée à présent sont une extension de mon être. Je peux voir à travers eux comme si c'était moi le soldat et cela n'est qu'un avantage. Le sable ne fait plus qu'un avec mon être et je comprend très vite que quelque chose se passe aux frontières de mon empire.

Bien que j'ai dis que j'étais le sable lui-même, je ne peux réellement voir à travers les yeux sans vie de mes créations. Je peux seulement les diriger et les faire retourner en poussière, rien de plus. Mais comment puis-je donc savoir ce qu'il se passe ? C'est simple. Je ressens. Je ressens en effet quelques visiteurs venu de contrées. Certains sont même en présence de mes soldats du côté des limites voisine de Démacia. Ainsi Jarvan IV, le fils du Roi actuel de cette ville me fait honneur de sa présence. Il n'est pas difficile de se rendre compte de l'identité de mon interlocuteur lorsque plusieur présence à ses côté est perçevable.

Le sable me murmure alors la requêt de ce dernier comme une traînée de poudre jusque moi. Il voulait une entrevue avec moi, chose que j'allais de ce pas lui octroyer. Après tout nous étions voisins et avions certains ennemis en commun, chose qui serait certainement très utile si Shurima et Démacia devaient s'allier contre quelqu'un. J'ordonne alors mentalement à mon soldat d'ouvrir la voie vers l'entrée de la grande ville, ce rempart circulaire qui entourait le centre de Shurima. Au dessus, perché haut dans le ciel, le Disque Solaire flottait majestueusement.

Comme Jarvan IV s'en rendit probablement compte, mes soldats n'étaient pas des être vivants à proprement parler, aussi aucuns sons de répondirent au souverain. Non, pour toute réponse la lance menaçante du soldat Shurimien pointa une direction vers les remparts de la ville. C'était donc l'invitation pour que la troupe Démacienne viennent me rejoindre dans l'oasis de Shurima. Mon soldat se désintégra par la suite pour se reformer quelques mètres plus loin afin de montrer la voie aux visiteurs. Etant un Roi également, je ne savais quitter ma place actuelle.

Il se passa donc quelque minutes où je tentais de les guider à travers la grande route des Empereur afin que ces derniers arrivent enfin devant moi. Immobile comme à l'acoutumé, mes visiteurs arrivèrent jusqu'à mon trône après avoir monté une série de marche. Autour d'eux coulait l'eau qui irriguait Shurima depuis maintenant la nuit des temps, ce liquide était ce qui était le plus précieux dans cette ville si l'on mettait de côté le disque Solaire à présent dans les cieux un peu derrière la salle du trône.

Je relève la tête lorsque Jarvan IV arrive, posant mes yeux sur lui. Ces derniers semblèrent s'embraser un instant tandis que je me levais lentement afin de me redresser de toute la hauteur que me procurait ma nouvelle condition de transfiguré. Il s'écoule quelques minutes durant lesquelles je dévisage le nouvel arrivant accompagné de certains de ses hommes. Finalement, je m'empare de mon sceptre de la même couleur que mon armure avant de prendre la parole.


"- Soyez le bienvenue dans la ville de Shurima, Prince de Demacia. dis-je d'une voix grave, irréelle. Je m'excuse pour cet acceuil pour le moins particulier mais tu as dû vous rendre compte qu'il manque encore pas mal de choses ici, n'est-ce pas ?"

J'avais fait un geste pour monter l'environnement dans lequel nous nous trouvions, une ville fantôme même si elle était revenue soit disant à la vie. Il n'y avait personne dans les rues de Shurima et encore moins une armée pour la protéger si l'on oubliais les soldats que je pouvais faire surgir du sable rien que par ma volonté.

"- Cependant cela ne m'empêche nullement de me comporter comme n'importe quel hôte, repris-je d'un ton neutre en invitant Jarvan à me suivre vers une petite table située dans un coin. Je vous en prie, prennez place."

Si Jarvan s'asseyait le premier, j'étais aller chercher une petite cruche d'eau que j'avais rempli dans l'une des fontaines qui traversaient mon domaine. Si je n'avais rien d'autre à boire, cela n'était pas encore trop grave. Après tout l'eau de Shurima était réputée pour être purificatrice, en boire ne ferait donc pas de mal. Une fois les verres remplis je pris place devant mon visiteur et pose le breuvage devant nous.

"- Bien, j'imagine que vous n'êtes pas venu ici pour des vacances, je me trompe ?"

Bien sûr que non, je ne me trompais pas sur ses intentions. Après tout je les avaient guidé jusqu'ici c'était que j'avais pris connaissance de ses demandes. Cependant, il se pouvait également qu'il soit ici juste pour se rendre compte si le retour de l'Antique Shurima était réel, il le savait déjà... La logique voulait donc qu'il ait autre chose à l'esprit en venant en ces lieux et j'allais le découvrir bien assez vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]   Mer 20 Jan 2016, 22:50

Les soldats en armure dorée, brillant de mille éclats au soleil, restaient de marbre face à moi et à mon escouade. Ils ne dirent pas un mot et ne firent aucun geste non plus lorsque je pris parole pour leur formuler ma demande. Je ressentais au fond de moi-même comme quoi il ne devait probablement pas s'agir d'être vivant à proprement parler, j'ignorais sincèrement quel était cette puissante magie mise en œuvre actuellement, mais je fis l'air de rien, attendant qu'ils fassent ou disent quelques choses, voir même que leur maître apparaisse qui sait. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes lorsqu'ils bougèrent et se mirent dans une formation particulière qui me fit comprendre que nous étions inviter à les suivre qui me permit d'être sûr que ma requête fut entendue ; comment toutefois, la c'était une autre question.

« - Soldats, préparez-vous et tenez-vous bien, nous sommes autorisés à fouler la terre de Shurima. »

Nous suivîmes donc ces soldats, tout en parcourant du regard les splendeurs de Shurima. Je portais mon regard principalement sur l'immense disque solaire qui flottait sur la cité, symbole perdu de Shurima durant ces derniers siècles. J'en étais fasciné au point que je ne fis pas attention aux autres merveilles qui se tenaient sur notre chemin. Toutefois, il y avait une chose que j'avais remarqué, la cité, hormis ces soldats, n'avait pas d'âme qui vive.. Enfin, si ces soldats pouvaient être considérés comme des êtres vivants.

Au bout de plusieurs minutes de marches, les soldats nous firent entrer dans la salle du trône pour faire face à son empereur. L'endroit était aussi somptueux que le palais de mes ancêtres. Sauf que là de l'eau coulait sur certaines parties de la salle, je sentais le regard de mes hommes se poser sur ce liquide et je n'avais pas besoin de réfléchir pour comprendre qu'après tout ce chemin ils étaient épuisés et assoiffés. Je leur fis un petit signe de la tête et de la main pour leur indiquer de bien vouloir patienter et que je demanderais à l'empereur de Shurima de bien vouloir nous offrir l'hospitalité et de quoi permettre à mes vaillants guerriers de se reposer et se restaurer.

J'ai monté les marches seul et pu voir en personne l'empereur de Shurima, Azir lui-même, sous une forme propre à la nature des transfigurés dont j'ai entendu parlé dans les récits et à travers des historiens. J'avais déjà croisé dans le champs de Justice trois autres transfiguré mais je ne leur avais jamais adressé la parole. Je fais face à cet Empereur, venant d'un tout autre temps, celui-ci me regardait, m'observait et me jaugeait très certainement. J'espérais sincèrement qu'il pouvait me parlait car après plusieurs minutes sans rien de sa part j'étais quelques peu inquiet de ne pas pouvoir communiquer avec lui au final. Cependant, quand il prit enfin parole, j'étais rassuré, mais lorsqu'il me nomma par le titre de prince je voulu rectifier cela en lui annonçant que j'étais le roi de Démacia mais je n'eus pas vraiment le temps.


Je l'ai écouté jusqu'au bout et le suivit jusqu'à une table ou il me proposa de m’asseoir et de boire un verre d'eau en sa compagnie. J'attendis qu'il finit de parler, par politesse avant de prendre parole à mon tour.

« - Je suis ravis de vous rencontrer Ô empereur Azir. Je souhaiterais vous reprendre sur une chose qui a peu d'importance certes, mais qui se doit je pense d'être signalé. Je ne suis plus prince, mais roi à présent. » Lui dis-je d'un ton amical avec le sourire avant de reprendre. « Je vous remercie pour ce verre, mais je souhaiterais boire après que mes hommes aient reçus également de quoi s'abreuver si cela n'est pas trop vous demander ? Je ne peux me permettre en tant que souverain d'ignorer leur besoins et je vous serais grandement reconnaissant si vous leur offrait la possibilité de boire l'eau de Shurima. »

Je laisse donc mon verre à la même place que l'empereur avait déposé et reprit légèrement mon souffle pour continuer et répondre ainsi à la question d'Azir.

« Avant tout je tenais à vous dire que je suis attristé par ce qui est arrivé à votre grande cité, je ne peux qu'imaginer ce que vous avez enduré car après tout cela aurait très bien pu arriver à mes ancêtres également. Mais sinon, vous avez raison en ce qui concerne ma venue jusqu'ici. L'idée de voir de mes propres yeux la mythique cité de Shurima m'a poussé à traverser le désert. Il y avait également une autre raison qui est bien plus diplomatique : Je souhaiterais, si vous le souhaitez, conclure un accord commercial et militaire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azir

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: Emperor of the sands
Devise: Everyone will know the name Shurima.
MessageSujet: Re: Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]   Dim 24 Jan 2016, 12:48


A ma grande surprise, Jarvan IV me répondit qu'il n'était plus le prince de Démacia mais bien son nouveau Roi. Cela eu le mérite de me surprendre à vrai dire que le grand souverain de la cité d'à côté n'était plus Jarvan III mais bien son fils à présent. Cela me fis donc réfléchir l'espace d'un instant, me demandant si ma longue absence et mes anciennes connaissances de cette époque étaient encore à jours. Visiblement ce n'était pas le cas, cependant je tâcherais d'en apprendre davantage au court de mon entretien avec l'autre guerrier.

"- Roi de Démacia ? m'étonnais-je en regardant le fils de Jarvan III. Qu'est-il donc arrivé à votre père pour que vous ayez eu à prendre sa place ?"

Ce dernier accepta mon hospitalité plutôt précaire dû au manque d'être vivant de ma cité, me remerciant au passage de lui proposer de l'eau avant de quémander la même action pour ce qui concernait ses propres soldats. Quel pauvre empereur je faisais là, n'ayant d'yeux que pour le souverain de Demacia et non ses hommes. Il fut un temps je donnais tout pour Shurima, mais uniquement pour gonfler mon ego qui était surdimensionné à l'époque. Etre empereur d'une cité prestigieuse avait de quoi nous donner une image divine de notre personne, j'étais tellement fier d'être souverain et maître de ma ville que j'en avait oublié que cette dernière en dépis d'avoir quelqu'un comme moi pour la rendre prestigieuse vivait tout de même grâce à son peuple. La vérité ayant été démontrée depuis ma résurrection grâce à ma descendante en dépis que je sois de retour, Shurima n'était plus l'ombre qu'elle-même depuis que les citoyens n'étaient plus. Il était donc temps que l'être égoiste que je fus se mette à réfléchir pour le bien de ses citoyens et rien d'autre, comme le fait avec brio le Roi de Demacia. Je me lève donc une fois mon sceptre en main dans le but d'accéder à la demande de mes visiteurs. Le désert de Shurima était terrible, non seulement la chaleur pouvait devenir très vite insoutenable mais les dangers autour de la cité l'étaient également par la présence de certains néantin assez dangereux.

"- Veuillez m'excuser de ce manquement, cher Roi. répondis-je en  me courbant légèrement à l'adresse de Jarvan IV. Soyez rassuré, je vais faire ce qui est nécessaire pour requinquer vos hommes."

D'un large mouvement de main, je désigne le lit de la fontaine la plus proche.

"- N'ayez peur. déclarais-je aux hommes Démacien. Vous êtes autorisé à boire l'eau sacrée de Shurima. En boire ne vous fera que du bien, vous allez vous en rendre compte dès que vos lèvre toucherons ce liquide précieux."

Je devais bien cela à mes visiteurs tout de même. Ils devaient être exténué d'avoir eu à traverser le Désert plus qu'arride de Shurima en plus d'éviter ce peuple de néantin régit par Rek'Sai. Que les soldats de Démacia boivent l'eau purificatrice de Shurima, moi j'avais d'autre choses à faire avec leur souverain à présent. Bien qu'il ne toucha pas à son verre, Jarvan IV s'adressa à moi avec courtoisie, m'expliquant qu'il avait été attristé par la disparation de mon peuple jadis et qu'il avait du mal à imaginer ce que je j'avais dû ressentir.
C'est vrai que comme il n'avait pas été là comme je l'avais été à l'époque, la cause de la chute de mon empire n'était pas connue. Qu'aurait-il pu donc ressentir en constatant que son propre conseiller, le seul être dans laquelle vous placier votre confiance tout entière vous avait trahi pour se faire transfigurer lui-même à la place de son empereur ? Cependant, même si l'on pouvait blâmer le geste de Xerath, rien ne sera pire que mes propres actes. A cause de moi, de mon ego surdimensionné, j'avais moi-même provoqué la chute de Shurima. Si j'avais été un meilleur souverain, peut-être que mon ancien mage n'aurait pas eu à me trahir. Cependant ce dernier en dépis d'avoir été trop longtemps renié avait quant même précipité la mort d'innombrables personnes pour son compte. En effet, ce jour fatidique je n'avais pas du tout perdu que ma cité mais également ma propre famille et je ne pouvais le lui pardonner Qu'il cherche à me faire du mal passe encore mais pas en s'en prendre à mon épouse et mes enfants étaient synonyme de vengeance de ma part.


"- Il ne faut pas, Roi de Démacia. répondis-je d'un ton neutre. La chute de mon empire, c'est moi-même qui l'ai provoquée. Si j'avais été plus à l'écoute des gens qui m'entourais au lieu de ma personne, jamais je n'aurais été trahi et Shurima serait encore debout."

Cela était malheureusement trop tard pour se morfondre. Il était temps de tourner la page et de reconstruire la cité en tenant compte de ce qu'il ne fallait plus faire à présent pour ne plus refaire les erreurs d'antan. A commencer par éliminer ce qui pourrait de nouveau me gêner, à savoir Renekton dont les temps l'avait rendu fou à lier ainsi que ce traitre de Xerath. A cause de cette femme venue de Noxus, ces derniers étaient revenu. Je le savais, les sables du désert me le soufflaient.

Silencieux, je reprend ma place devant Jarvan IV qui m'explique qu'en plus d'être venu pour satisfaire sa curiosité, il y avait une seconde raison à sa présence à Shurima. En effet, ce dernier me proposa quelque chose de particulièrement intéressant en me faisant par de son idée de créer un accord commercial et militaire entre Démacia et ma cité. C'était là une idée fort intéressante en soi, étant donné que Shurima n'était plus vraiment ce qu'elle avait été question influence. Avant tout le monde venait s'enrichir ici en ouvrant quelques petits commerces, en allant marchander dans d'autres cités limitrophes. Retrouver ce genre d'animations dans Shurima ne pouvait qu'être bénéfique, cependant je n'étais pas sûre que cela puisse marcher. En effet, a part quelques habitants d'antan qui étaient restés vivre dans la ville, le peuple de cette dernière n'était plus. Peut-être pourrais-je redescendre au centre de celle-ci afin de m'entretenir avec les survivants de la chute de Shurima afin de savoir si des échanges avec Démacia serait les bienvenues.

En ce qui concernait l'armée de la ville, mes soldats de sables étaient un petit plus. Non seulement je pouvais les faire sortir quand et où je voulais, mais également autant que je le désirais. Cependant un petit coup de pouce d'une autre nation voisine ne serait pas de refus. Après tout beaucoup d'autres cités dans les environs de Shurima enviait l'activité de ma ville, savoir que cette dernière était revenue pouvait attirer leur intérêt. Quant bien même j'avais obtenu des pouvoirs incommensurables depuis que Sivir m'avait libéré et transformé, un homme seul contre une armée n'était jamais une bonne chose sauf si c'était pour voir sa cité disparaître à nouveau.


"- Je dois avouer que votre proposition attise mon intérêt. déclarais-je en joignant mes mains sous mon espèce de bec tenant lieu de menton. Ma question est donc la suivante: que comptez-vous faire pour relancer l'économie de Shurima en tenant compte du fait que sa population soit proche du zéro ?"

Histoire de savoir si Jarvan IV avait quant même une idée à développer pour honorer sa proposition. Certes Demacia avait beaucoup de personnes pouvant venir marchander à Shurima, cependant ce n'était pas trop le cas de l'autre côté. A moins que certains payans courageux ait envie d'aller vivre dans la cité du désert, il serait difficile de faire des échanges entre les deux villes. Ce n'était certe pas impossible en soi, mais très difficile tout de même.

"- Par contre un soutien militaire ne serait pas de refus. continuais-je d'un ton toujours aussi neutre au vu de ma nouvelle condition. Comme vous le savez Noxus est également l'une des villes adjacentes à Shurima, et savoir que ma ville est de nouveau là pourrait bien les attirer. Par ailleur, je dois vous avouer que je ne porte pas Noxus dans mon coeur non plus et que si jamais votre cité à des ennuis avec eux Shurima pourrait vous prêter main forte. "

Il ne fallait pas être un imbécile pour se douter que les hauts gradé de Noxus y verrait une opportunité pour venir nous attaquer. Etendre leurs terres grâce à celles de Shurima ne serait pas une mauvaise idée surtout si ils voulaient attaquer Démacia par après. Chance pour Jarvan IV, je ne portais pas vraiment leur ennemis ancestraux dans le coeur et ce sentiment s'emplifia depuis que l'une des hautes représentantes de Noxus avait tenter de tuer ma descendante. Tout ce paie un jour cependant, peut-être est-ce que j'aurais l'opportunité de rencontrer et d'ôter la vie à cette femme qui devait ressembler davantage à ce qu'elle était en réalité: une vipère. Je m'appuie alors sur le dossier de mon siège, attendant ce que pourrait bien me répondre le fils de Jarvan III.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout le monde connaîtra le nom de Shurima, en temps et en heure ! [PV Jarvan IV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» Relations d'un tout nouveau monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: RPG :: Autres Lieux :: Le désert Shurima-
Sauter vers: