Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un retour furtif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Un retour furtif   Ven 18 Déc 2015, 02:22

Le voyage du retour de Quinn s'est mieux passer que l'aller, le navire n'a pas croiser de tempête, quelques agitations parfois mais pas une trombe comme ils avaient dut affronter auparavant. Les marins l'avaient accueillit plus chaleureusement et ensemble ils jouaient aux cartes et chantaient des chants marins qu'elle avait appris au fil du temps. C'était un moment de pure bonheur ces deux mois de navigation, et comme d'habitude Moran était tout aussi amical. Enfin arrivés à Demacia,  l'équipage des tribordais ainsi que le coq du navire devaient dire au revoir à Quinn, et les séparations furent plus difficiles qu'ils ne l'avaient imaginer et ce des deux côtés. Mais la demacienne avait anticipé cela, elle avait fait quatre dessins pendant son voyage du retour. Deux identiques du groupe des tribordais en train de jouer aux cartes éclatés de rire en compagnie de Quinn, et deux autres également identiques où elle était côte à côte avec Moran, les deux avec le sourire aux lèvres. Elle offrit une réplique de chacun de ses dessins à leur destinataire qui étaient touchés par le geste, et après un dernier au revoir, l'éclaireuse mit la capuche de sa cape et quitta le bateau pour se rendre immédiatement au château du roi.

Elle traversa une bonne partie de Demacia, où la ville était toujours aussi vivante, joyeuse et pleine de clarté. Une fois arrivée sur la place du château, elle consulta l'horloge sur la façade, il était environ 18 heures, elle constata alors que son service de roi devait être terminée depuis peu de temps. Quinn décida de se cacher dans une ruelle d'habitation pour le moment déserte où elle siffla pour appeler Valor et l'envoyer en éclaireur sur où pouvait bien être Jarvan à cette heure. Elle lui donna l'ordre puis l'accompagna dans son envol d'un mouvement de bras, elle attendit un bon quart d'heure puis l'aigle était de retour, elle tendit son bras droit pour lui permettre d'atterrir et le consulta.

"Alors Val ? Tu l'as trouvé ?"

L'oiseau répondit d'un glati positif et enchaîna avec un autre cri plus long.

"C'est bien ce que je pensais..."

Malgré qu'elle est passé peu de temps en sa compagnie de façon sentimentale, Quinn connaissait un minimum son bien aimé.

"Reste vigilant Val, j'aurais sûrement besoin de toi !"

Elle l'envoya de nouveau dans les airs et reprit sa route en direction de la muraille lisse qui protégeait les jardins extérieur du château. Elle les suivit afin de se retrouver à l'arrière et non sur la place pour ne pas être vue par trop de monde, une fois arrivée dans un endroit où peut de gens se promenaient, elle prit une certaine distance et siffla une nouvelle fois pour que Valor la porte au niveau des épaules et avec l'élan prit un peu d'altitude et la lâcha au niveau du haut du mur où elle put s'accrocher et le passa à l'aide d'une traction énergique. L'éclaireuse vérifia qu'aucun garde n'était à proximité, mais ce qui était étrange, c'est qu'il n'y en avait quasiment pas ! Quinn ne comprit pas pourquoi, mais elle était pressée de retrouver Jarvan et se laissa donc tomber pour atterrir avec souplesse dans les jardins. Elle tenta de se repérer pour trouver le fameux banc où ils avaient discuter après la mort de l'ancien roi et le trouva après quelques minutes de recherche discrète. Elle aperçu Jarvan dessus qui malgré qu'il était de dos, semblait triste et perturbé de par sa posture plutôt relachée, la demacienne le regarda avec empathie un petit moment puis elle s'approcha encore un peu et toujours avec discrétion. Quinn ne put s'empêcher de dire alors, d'une voix attendrie :

"Tu m'as manqué, mon amour."

Jarvan se retourna quelques secondes après, brusquement vers elle, elle retira alors sa capuche pour dévoiler son visage légèrement souriant, heureuse de le retrouver. Elle avait une envie extrême de se blottir contre lui, mais se retenu pour ne pas trop le choquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Un retour furtif   Lun 21 Déc 2015, 00:57

Le temps défile, et chaque jours semble être similaire.  Comme à chaque fois après que je me sois levé je vais m'entraîner auprès de mes hommes afin de garder ma forme physique et mon habileté à la lance, s'en suit en après-midi après un repas en compagnie de mes conseils ou d'amis proches les demandes d'audiences. J'accorde à chacun autant d'attention que je pourrais porter à n'importe qui, lui apportant si possible l'aide qu'il me demande où du moins une intervention qui s'en approcherait le plus possible dans le cas où cela s'avère plus complexe. Mes journées sont donc ainsi, longues, et inchangés, cela ne me dérange pas vraiment, le temps où j'étais plus porté sur l'action remonter à plusieurs années déjà, avec l'âge j'avais gagné en sagesse et réfléchissais avant de faire une action à présent. Non, là ce qui provoquait au fond de moi-même ce sentiment d'absence et de tristesse c'était le fait que Quinn n'était toujours pas revenue. J'osais espérer à chaque instant qu'elle se présenterait brusquement durant ces audiences et m’annoncerait comme quoi elle revenait pour ne plus me quitter. Hélas, était-ce trop demander ?

J'ai laissé échapper un profond soupir alors que je me tenais assis sur mon trône, fixant le sol d'un air absent sans doute pour les personnes autour de moi, mais c'était parce que je songeais à tout cela. Cela fait à présent six long mois que Quinn n'avait pas donné le moindre signe, Valor non plus n'a pas été remarqué. Je commençais tout simplement à douter peu à peu de son éventuel retour, même si au fond je m'interdisais de penser ce genre de chose, une partie de mon être ne pouvait s'en empêcher malheureusement. Cela suffisait donc à m'épuiser et me déprimer de jour en jour, le manque de sommeil, le manque d'appétit et peu à peu le manque d'espoir de la revoir.


« - Mon roi, vous ne semblez guère de bonne mine. Êtes-vous malade ? » Me demanda Phinéas.

Je fus tiré à cet instant de mes songes et porta mon regard vers lui avant de légèrement abaisser la tête en fermant les yeux. Je repris légèrement ma respiration avant de lui répondre.

« - Je vais bien Phinéas, disons que j'ai des nuits plutôt courtes et agités depuis un moment. »

Je savais que Phinéas comprenait que je n'avais pas vraiment le moral, il était loin d'être idiot, mais je n'avais pas particulièrement envie de discuter de cette histoire, d'autant que cela ne ferait qu'empirer mes ressentis. Je préférerais donc me taire et souffrir en silence, tout comme j'ai fais jusqu'à lors. Fort heureusement les doléances s'étaient achevés il y a plusieurs minutes de cela, même si il restait des affaires sur lesquels nous devions débattre en compagnie de mes conseillers, j'ai préféré leur annoncer que nous en discuterions une autre fois car je ressentais le besoin de me reposer. Ils ne contestèrent pas la chose, et prirent même le même point de vue que moi-même. La journée fut lourde et longue d'événement et le mieux était de prendre un peu de repos.

Pourtant, une fois dans ma chambre, posé confortablement contre l'un des canapés, fixant la bais vitrée menant à mon balcon, je repensais de nouveau à Quinn, espérant désespérément qu'elle se montre brusquement sur mon balcon. Hélas, cela ne sera certainement pas aujourd'hui que ça risque de se produire. Mon regard se porta vers mon armoire contenant les bouteilles d'alcools, mon corps me réclamé ce verre libérateur, mais mon esprit m'indiquait qu'il fallait que je cesse mon comportement d'ivrogne. Je n'avais pas bu une seule goutte sur les quatre derniers mois, mais plus le temps passait plus c'était difficile de résister à l'appel d'un verre. Et puis.. l'avantage c'est que je pouvais voir Quinn même si cela n'était qu'à chaque fois de simples illusions crées de toute pièce par mon cerveau carburant sous l'effet de la boisson. Pourtant, même en sachant cela, je ressentais un léger réconfort éphémère après ce verre.

« - Non Jarvan.. tu ne dois pas. » Je me suis relevé et me suis dirigé vers la sortie de ma chambre, voulant m'éloigner le plus possible de cet appel malsain.

Le seul endroit où je me sentais plutôt bien était finalement les jardins royaux, juste sur le banc où je me suis posé et observant les roses bleu qui devait se tenir là, mais qui au vue de la saison ne se présentèrent pas, ajoutant encore plus de la tristesse à mon état d'âme. Je me revisionnais sans cesse son doux visage et ses beaux yeux couleur ambre, la douceur de sa peau et le goût de ses lèvres pulpeuses.

« - Quinn tu me manques tellement.. » Ai-je finis par déclarer en baissant la tête et en laissant tomber mes bras tout en voûtant légèrement mon dos.

J'en étais même venu à entendre sa voix tout à coup, ayant l'impression que celle-ci venait tout juste de derrière moi. Je me suis tourné par réflexe et je vis une silhouette se tenant devant moi, retirant sa capuche, il s'agissait de Quinn qui m'accorda un de ses somptueux sourires. Je cru avoir devant moi une illusion comme j'en avais l'habitude fut un temps, mais je n'avais pas céder à l'emprise de l'alcool. J'étais quelque peu sous l'effet de la surprise, ne sachant que dire, pensant que mon cerveau me jouait des tours suite au fait que j'ai refusé de boire. Mais lorsque je me suis relevé pour m'approcher d'elle, posant délicatement ma main sur sa joue et sentant sa douceur j'étais sûr d'une chose, ce n'était pas un jeu de la part de mes yeux.

« - Quinn ? C'est.. c'est bien toi ? » Ai-je demandé avant qu'un sourire se dessine sur mes lèvres et l'enlace brusquement contre moi. « C'est bien toi mon amour. Tu m'as manqués. »

Je dépose un baiser sur le front de ma chère Quinn avant de reprendre cet instant de tendresse en la serrant doucement contre moi. Portant mon regard dans ses beaux yeux je ne peux m'empêcher d'exprimer un grand sourire soulagé et heureux. Je n'osais plus vraiment espérer son retour, après six long mois je commençais à désespérer. Je l'enlace encore une fois de plus avant de l'embrasser de nouveau sur le front et de lui caresser sa chevelure.

« - Après tout ce temps je n'espérais plus... » Je pose délicatement ma main sur sa joue et cette fois-ci l'embrasse doucement sur les lèvres. « Raconte moi donc ce qui t'est arrivé. Ce qui t'a prit si longtemps pour revenir. »

Je prend place sur notre banc et l'invite à prendre place à mes côtés.

« - Tu n'as pas eu de soucis à venir jusqu'ici avec les gardes d'ailleurs? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Un retour furtif   Jeu 24 Déc 2015, 21:11

Le retrouver était un soulagement infini pour l'éclaireuse, au point que le fait de se faire enlacer dans ses bras lui fit manquer un battement de cœur, sans compter les mots doux de ce dernier. Croiser son regard lui fit sentir une chaleur à la poitrine et sur son visage, sans oublier les caresses dans sa chevelure. Les paroles désespérées de son amour la rendit triste et la fit même légèrement regretté son départ. Légèrement au fait qu'elle a obtenu ce qu'elle voulait lors de son voyage, la paix intérieure et une plus grande confiance en soi. Elle avait fait ce long chemin que pour ça, afin de devenir suffisamment stable émotionnellement pour devenir la reine de Demacia et ainsi, affronter les dires et les faits que son destin lui réservait. Après les dires du manque d'espoir de Jarvan, elle décida de lui demander pardon pour la tristesse qu'elle lui avait imposé.

"Je suis désolée de ne pas t'avoir prévenu, mais j'avais peur que si je t'annonce mon départ, tu me retienne. Je tenais énormément à devenir plus forte pour pouvoir t'aimer malgré ton statut et donc pouvoir assumer celui qui m'attends."

Après un tendre baiser de la part de Jarvan, celui ci demanda à Quinn de lui raconter ce qui s'est passé et surtout, ce qui l'a retenue aussi longtemps. La demacienne esquissa un sourire et sortit de sa sacoche son journal qu'elle lui montra.

"Je laisserais mon journal te raconter tout, autant que ce soit mes ressentis directes et non de simples souvenirs que tu connaisses. Je laisse habituellement personne le lire, mais ma confiance envers toi et amplement suffisante pour que tu puisses y jeter un coup d’œil."

Elle s'assit à côté de lui sur le banc, et continua ses dires tout en rangeant son journal.

"Et puis nous avons perdu assez de temps comme ça, nous avons beaucoup à rattraper..."

Elle l'embrassa tendrement et langoureusement avant de lui offrir un doux sourire emplit d'amour. L'éclaireuse posa sa main sur la joue du roi, qu'elle caressa légèrement, puis lui dit tout en le regardant dans les yeux :

"As-tu oublier que je suis une éclaireuse ? L'infiltration est mon métier, de plus Val est toujours avec moi."

Elle retira sa main et se releva tout en disant :

"Enfin bon, je ne suis pas très présentable et disons qu'ici n'est pas un endroit très discret. Je te propose de me retrouver au lac d'ici une demi heure, une heure ?"

Une fois la confirmation de Jarvan donnée, elle le salua, puis s'approcha du mur et siffla pour appeler Valor qui alors en un éclair, la saisit de ses serres et l'emmène par dessus le mur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Un retour furtif   Dim 27 Déc 2015, 21:40

Je n'avais aucun mot pour décrire cette joie qui m'emplissait. J'étais partagé entre le soulagement d'avoir retrouvé Quinn à mes côtés après tous ce temps, sans même avoir reçu une lettre de sa part, puis un profond sentiment de bonheur de l'entendre, la touchée et l'enlacer tendrement. Lorsque j'ai invité Quinn à s'asseoir à mes côtés afin de me conter son récit, elle sortie de sa sacoche son fameux journal pour me le tendre. Je fus quelque peu surprit sur le coup, car elle m'avait déjà parlé plusieurs fois de son journal, mais ne m'avait jamais laissé le voir, ni le toucher. Elle avait confiance en moi en me confiant ce livre contenant ses propres ressentit et ses questionnements. Même si j'aurais apprécié l'écouter me dire chacun de ses jours au cours de ce voyage, principalement pour entendre sa douce voix, l'idée de lire ses véritables ressenties à ces instants précis n'étaient pas une mauvaise idée. Je pensais qu'elle me tendait son journal pour que je puisse le prendre et la lire une fois tranquillement seul, mais elle le rangea presque aussitôt dans sa sacoche avant de s'asseoir sur le banc.

« - Oui beaucoup de te.. » Je n’eus pas le temps d'achever ma phrase que Quinn approcha ses lèvres pour m'embrasse langoureusement et tendrement.

La sensation était loin d'être désagréable, mais elle était surtout inattendu de sa part. Je souris par réflexe et lui caressa la joue délicatement en retour comme elle l'avait fait pour moi. Sa réflexion me fit légèrement rire, il est vrai que Quinn est très douée en ce qui concerne le fait de passer inaperçu, même si Valor quant à lui c'est tout à fait l'inverse. Mais je pense que Quinn n'a pas dû tomber sur les gardes étant donné que j'avais réduit les effectifs se trouvant dans le palais pour en renforcer notre protection territoriale et la protection des villages emprunt aux attaques de créatures et de brigands. Cette action était sans aucun doute risquait pour ma propre personne, mais en contre partie la population était en sûreté.

Elle se releva, relâchant ma joue pour m'annoncer qu'elle devait s'en aller mais que l'on pouvait se retrouver au lac dans une petite demi-heure à trois quart d'heure. L'idée me plaisait, cet endroit était le dernier lieux où je l'avais vu avant son départ, et c'est un coin plutôt paisible et tranquille, aussi surprenant que ça puisse paraître d'ailleurs..


« - Très bien, on se retrouvera là-bas dans une demi-heure à trois quart d'heure Quinn. »Lui déclarais-je avec le sourire avant qu'elle s'en aille en compagnie de Valor, son fidèle compagnon.

Je me suis levé à mon tour du banc et me suis rendu sans plus attendre dans ma chambre pour me préparer, prenant rapidement un bain puis me vêtit de mes vêtements les plus simples et discret possible, ce qui fut pour le moins difficile dans ma garde-robe. Toutefois, après avoir trouvé ce que je cherchais, à savoir une chemise classique de couleur bleu nuit et dorée, avec un jean assez banal, sans oublier une longue cape avec capuche pour me couvrir le visage et le corps. J'ai alors profité du fait que la garde avait diminué et connaissant les rondes presque par cœur j'ai pu emprunter les couloirs sans peines pour me rendre dans les jardins et emprunter le passage secret menant à l'extérieur de la ville, ou dans les quartiers résidentielles de Démacia.  

« - J'arrive Quinn. »

Je n'avais qu'une seule idée en tête, la retrouver au plus vite au lac. Je me demandais ce qu'elle pouvait bien me réserver là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour furtif   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour furtif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: RPG :: Demacia :: Chateau de Jarvan III-
Sauter vers: