Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pris dans la toile, ou emporté par le corbeau ? <Privé - Swain>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elise

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: The Spider Queen
Devise: Personne n'échappe à mes rets...
MessageSujet: Pris dans la toile, ou emporté par le corbeau ? <Privé - Swain>   Lun 05 Oct 2015, 21:26

Ce moment était toujours celui que je préférait. Il achevait de dévorer ses proies, et la caverne dans laquelle s'était déroulée l'offrande était maculée de sang et d'ossements frais. Une nouvelle fois. Un nouveau cycle, comme il se répétait depuis longtemps maintenant. Et la sève de ma puissance allait couler à nouveau. Lentement, j’approchai de la créature, de l'araignée, qui achevait la dernière bouchée de son repas. Tranquillement, je tendis la main, attendant de recevoir mon dû.

L'araignée s'approcha alors de moi, tendant son dard jusqu'à-ce qu'il repose dans ma main, et je m'en saisis avec toutes les précautions du monde pour me pencher et absorber l’Élixir de vie qui n'était offert qu'à moi. Je l'absorbai avec un délice non dissimulé, le gout sucré coulant dans ma gorge avec l'aisance de l'habitude, et lors qu'enfin je me fus abreuvée tout mon soul, je relâchai le dard et laissai Vilemaw retourner dans sa tanière.

A nouveau, la force affluait dans mes veines, dans mon corps. Je me sentait bien, mieux que jamais, comme à chaque fois... Contradictoire ? pas le moins du monde. Chacune de mes cures de jouvence était l'instant le plus exaltant de ma vie, se répétant à l'infini. Je finit néanmoins par me détourner de l'antre de l'araignée, sortant lui laissant le fond de la grotte pour me retrancher à son ouverture. Car si je venais de boir, il me fallait encore manger... Souriant, de frottai mon pouce contre mon indexe, satisfaite de voir la soie qui se formait entre eux, et je fit grandir le fil jusqu'à produire une toile fine et solide. Mais ces terres n'étaient pas propices à la chasse, alors il me faudrait me rabattre sur autre chose. Elle se pencha et ramassa un bras, encore couvert de chair, dédaigné par Vilemaw. Il l'avait envoyé voler durant son festin et n'était pas venu le récupérer. Je n'aime pas manger des restes... Mais je n'avais pour l'instant pas trop le choix, et la viande serait bonne tout de même. Je nettoyai donc rapidement mon repas improvisé avant de mordre dedans avec gourmandise. C'était peut-être un reste, mais ça restait bon tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jericho Swain

avatar


MessageSujet: Re: Pris dans la toile, ou emporté par le corbeau ? <Privé - Swain>   Mar 20 Oct 2015, 00:20

Rare sont les légendes qui on réussit a m’interesser, en générale ce ne sont que des ragot que les soldat ce raconte autour du feu pour tromper l’ennuie. Mais l’une d’elle me parut plus intéressante car elle semblait fondée ? une femme d’une beauté troublante tromperait des hommes avec ces charmes ces belles paroles et promesse de puissance pour les tuer et voler leur jeunesse. En temps normal je n’y aurai prêter aucun crédit mais l’étude de certain grimoire fait état de l’existence d’une telle sorcière dont la jeunesse et la grâce serait éternelle tant qu’elle aurait des crédule a assassiner. Peut-être par ennui ou par curiosité, je suis resté plusieurs jour a rechercher des ouvrages avec plus de précision. Finalement un livre bien ancien décris le témoignage d’un survivant. C’est alors que Beatrice qui n’y jetai qu’un ou deux yeux passif jusqu’la manifesta une vive attention à ces écrits, étonnent venant de ça par.

Une fois l’ouvrage finit elle murmura a mon oreill
« j’ai a te parler swain
-qu’oi donc ma chère amie ?
-cette histoire qui t’intéresse tant, je pense en connaitre les dessous.
-mhmm parle donc
-comme tu dois tend douter je ne suis pas le seul etre penssant de valoran…

-ou veux-tu en venir.
-et bien un de ces être ce nomme vilenmaw. On pourrait le comparer a une araigné si on eccepte son gabarit monumentale.
-quel est le raport avec notre histoire ?
-j’y viens j’y vien. Ceux comme nous on souvent l’habitude de prendre un disciple. Souvent pour qu’il les nourrissent. Et cette vielle branche en a particulièrement besoin car il est si monstrueux que ça sortie déclencherait le déplacement de nombreuse troupe pour immédiatement l’arrêter.

-et toi tu n’est pas capable de vivre seul ? je doute que les démacien déploie des armées pour arrêter un corbeau de ta taille…
-si tu a d’autre trait d’esprit je peux garder le reste pour moi et me taire…
- ne fais pas ton oisillon, ça m’insupporte et arrête de prendre des détours viens au fait.
-je pense que nous pourrions trouver un intérêt commun en allant rendre une visite à mon vieille amie dans les iles obscure. Cela satisfera ta curiosité et de mon côté j’avais quelque menue affaire a régler avec lui, voilà tout. Maintenant laisse moi me reposer tous ces commérages mon épuiser. »
Mon compagnon n’était pas de sa meilleure humeur aujourd’hui. Serait-il inquiet à cause de son congénère? Je pris l’ouvrage pour le poser dans la malle, celui si pouvait retourner aux archives . je mis une note pour que l’on m’apporte quelque document sur la géographie locale. Puis je pris place sur mon bureau pour écrire une missive pour faire affréter mon bateau. Ce n’est pas un grand et rutilant navire de guerre mais un bâtiment de plus petite taille doter d’un seul mat dont la couleur du bois et aussi noir et intense que le plumage de mes protégés, car c’est décidé toutes ces histoire m’intrigue et je veux en savoir plus.

Un mois c’était écouler depuis ma décision de départ, une invocation suivie de son habituel lot de paperasse m’ayant quelqu peu retenu . je me tenais a l’avant du navire, la mer noir d’encre semblait ce fondre dans le ciel de cette nuit sans lune. La seule chose qui pouvait me rappeler que nous étions en mer et non dans l’éther était les embruns dégagés par la grande vitesse de mon navire. Les île obscure était proche, sans même les voir je pouvais ressentir les énergie malsaine de cette île, ce qui ne manque d’ailleurs pas de faire croitre ma puissance, cela peut semblait insignifiant étant donné la petite partie diffuse que j’ai pus assimiler mais cela reste une sensation fort agréable que je ressent a chacun de mes séjours dans les ile obscure .

Une fois a quai je prends la route qui mène vers le lieu de mon expédition. En moins d’une journée de marche j’étais presque arrivé et pouvais apercevoir la grotte qui n’était plus qu’a une dizaine de minutes. Ce qui est étonnant c’est ce qui s’en dégage, c’est comme si des milliers et des milliers de personnes était morte a cet endroit, les légendes serait donc vrai ? de plus en plus excitant.et je ne suis pas venue seul, la plupart des corbeaux des forêts environnantes avaient convergé ver moi, me reconnaissant comme un des leur.

beatrice me murmure a l’oreille que nous sommes arrivées a destination, meme sans son intervention je l’aurai deviné aux toiles d’araignée qui tapissait les lieux. Le sentiment que je ressentais, c’est encore amplifiai, je sent que tout mon être veut se transformer pour se laisser bercer par cette énergie mais je résistes, j’ai encore à faire. En premier lieu qui est cette personne assise sur un trône a l’entré de la grote ?

En me rapprochant d’elle je remarque les patte dans son dos , de forme arachénene, la personne que je cherchait était donc ici. en me rapprochant encore plus je vit qu'elle manger un bras humain, loin de moi l'idée de jeté la première pierre il m'arrive parfois sur les champs de bataille de m'i livrer pour me régénérer, c'est ma magie qui le requière. en m'avançant encor je ne suis plus qu'a deux mètre à peine, nos natures sont s'y proche que sans même le vouloir je me transforme: pas comme d'habitude avec une explosion de plume et de chair, non la c'est plus lent, les ailes sortent de mon dos comme si elle avait toujours était la, mon visage s'allonge lentement tandis que les plumes me recouvre. je lui fais face ainsi transformé, j'esquisse ma plus belle révérence comme il le sied devant une si belle dame

"Je vous salue, ma chère dame, je me nomme Jericho Swain. j'ai beaucoup entendu parler de vous et j'avais envie de vous rencontrer. de plus ma compagnonne, Beatrice souhaiter s'entretenir avec une certaine Vilenemaw, si vous nous permettez bien entendue"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elise

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: The Spider Queen
Devise: Personne n'échappe à mes rets...
MessageSujet: Re: Pris dans la toile, ou emporté par le corbeau ? <Privé - Swain>   Dim 22 Nov 2015, 12:41

La silhouette qui approchait ne manquait pas de courage. Un homme seul accompagné d'un oiseau, allant droit vers le repère de Vilemaw, il y avait de quoi être surprise. Je mordis à nouveau dans le bras que je mangeai et me léchai les lèvres tandis que le visiteur s'approchait de moi en se transformant. Pas un homme seule donc, mais un métamorphe... Les ailes sortaient de son dos, un bec s'allongea devant lui, et lorsqu'il s'inclina devant moi, il ressemblait plus à son corbeau qu'à un homme. Je le regardai, silencieuse, un sourcil élégamment haussé en signe d'interrogation. Il était rare de rencontrer âme qui vive sur ces terres qui y soit venue de sa propre volonté, excepté les fidèles que je ramenaient régulièrement à mon amie à huit pattes...

"Je vous salue, ma chère dame, je me nomme Jericho Swain. j'ai beaucoup entendu parler de vous et j'avais envie de vous rencontrer. de plus ma compagnonne, Beatrice souhaiter s'entretenir avec une certaine Vilenemaw, si vous nous permettez bien entendue"

Jericho Swain... D'après ce dont je me souvenais, il faisait partie de la Ligue des légendes, cette institution qui n'avait que peu d'influence sur les îles obscures, mais suffisamment tout de même pour y installer une de leurs arènes. Oh, je participais aussi à cette mascarade en tant que championne, mais je n'appréciait pas qu'ils laissent leurs toutous se balader et se battre sur mon territoire. Mais bon, ils amusaient Vilemaw... Je descendit de mon trône en abandonnant au sol les reliefs de mon repas, au milieu d'autres ossements plus ou moins blanchis, et tendit la main à Jericho Swain de manière à ce qu'il puisse l'embrasser comme il se devait. Un bec ? Cela ne l'empêchait en rien d'être courtois.

"Bienvenue en ces lieux, Jericho Swain du haut commandement de Noxus. De quoi vouliez-vous m'entretenir ?"

Je posai ensuite les yeux sur l'oiseau, le corbeau, qui accompagnait mon interlocuteur. Elle voulait parler à Vilemaw hein... Et bien si elle n'avait pas peur de finir dans son gosier, j'imaginait qu'elle pouvait toujours essayer. Et puis cela ferait peut-être plaisir à l'araignée d'avoir quelqu'un à qui parler. Sans compter qu'elle venait de finir son repas, alors peut-être serait-elle rassasiée.

"Votre oiseau peut aller voir Vilemaw, il n'y verra pas d'objections."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pris dans la toile, ou emporté par le corbeau ? <Privé - Swain>   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pris dans la toile, ou emporté par le corbeau ? <Privé - Swain>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Toile d'Araignée : Te prendras-tu dans ma toile ?
» Mon monde enfermée dans une toile d'araignée
» Dans la toile de l'araignée | Liens de Spider-man
» Toile d'Araignée - Te prendras-tu dans ma toile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: RPG :: Autres Lieux :: Les îles obscures-
Sauter vers: