Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commandant Jerico Swain- l'homme qui murmurer a l'oreil des corbeau [finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jericho Swain

avatar


MessageSujet: Commandant Jerico Swain- l'homme qui murmurer a l'oreil des corbeau [finie]   Jeu 20 Aoû 2015, 11:42

Fiche de perso
★ NomJericho Swain
★ Lieu de vie : Noxus
★ Caractère :Vous voulez savoir qui je suis ? je me nomme Jerico Swain, commandant Jerico Swain. Malgré mon haut grade militaire je ne suis pas un rustre comme la plupart des soldats, je suis un gentleman et je suis les préceptes qui en conviennent, bien recevoir mes convives, ne jamais faire des remarques sur les gens et tous ces petits règlements tacites, bien sûr si mon interlocuteur ce conduit comme un goret ou deviens agressif mon comportement sera tout autre, cela va de soi... Mais cela ne fait pas de moi une chiffe molle de la cour à faire des courbettes a tout le monde, je suis le maître tacqutitien de noxus, de mon esprit son sortie certaine des plus grande réussite militaire de la cité, mon génie en la matière n’est plus a prouver. Et si vous attendez a ce que je reste cacher en arrière ligne vous vous trompez lourdement, c’est moi qui mène les assauts, en première ligne. Et je suis et resterais inébranlable, la faiblesse na ni sa place en moi ni dans les armées noxienne et je l’ai fait comprendre a nombre de couard qui infecte nos rangs. La seule chose qui m’attire un peu de sympathies son les corbeaux, des bêtes opportunistes qui parvienne toujours a leur fin, un peu comme moi hin hin hin…

★ Description physique : A quoi je ressemble ? À un homme plutôt grand, mais cela ne se voit pas forcément, je suis courbé sur ma canne, sans pour autant être avachie comme les grabataires incapables de se mouvoir, je reste de fière allure. Comme tout vétéran qui se respecte, j’arbore quelqu belle cicatrice, malgré les douleurs que j’ai pue éprouver en les recevant je suis toujours rester de marbre, certain dise que mon visage et un masque qui camouflerait ma véritable nature pour vous donner une idée de mon exprésiviter naturelle. À un homme plutôt grand, mais cela ne se voit pas forcément, je suis courbé sur ma canne, sans pour autant être avachie comme les grabataires incapables de se mouvoir, je reste de fière allure. Lorsque je suis au combat je porte une robe de l’état-major, qui s’arrête sous mes yeux. Constellait de médaille, et pourtant les moins importante reste dans mon palais… ho et j’ai failli oublié le plus important, Ragnarok le corbeau qui reste sur mon épaule. Il est beaucoup plus massif que les corbeaux normaux, et a trois yeux, ce qui est notable, le dernier d’une ancienne race capable de manier la magie bien mieux que les corbeaux les moins évoluer. Il ne bouge presque jamais de là, sauf pour aller se repaître des vaincues, ou que je lui ordonne d’attaquer… il peut être utile que j’ évoque ma magie. Elle vient des corbeaux, ces animaux que l’on peut penser stupide sont réalité très sensible a la magie, et si on leur prête un oreille attentive il peuvent même vous confier un peu de leur savoir. J’ai attend un tel niveau de maitrise que cette art nécrophage que j’ai la possibilité de me transformer en un demi-corbin sous cette forme je suis bien plus puissant et des nuée de corbeaux vienne voler des morceau de chair à mes ennemies pour me les apporter, ce qui me permet de soigner mes blessures, le seul problème, c’est que sous cette forme j’épuise vite mes forces, ma magie n’a hélas pas atteins son niveau de perfection…

Histoire
“Bonjour ! Entré donc, venez dans le salon de réception vous y seront mieux”

Je me tenais debout dans le grand escalier qui donnait sur la porte d’entrer principale. Je portai ma robe d’apparat, dessus toutes les médaillent que j’avais collecté, il y en avait plusieurs kilos… je descendais les marches une à une pour me rapprocher du journaliste . c’est ça le problème lorsque l’on brigue le trône de demacia, on doit convaincre les foules d’ignares que ce n’est pas un coup d’état, et que l’on ne leur veut que du bien, les ingrats… Je me ressaisis alors que je suis en face du journaliste et je lui tends une main, aux lieux de la serrer il s’incline, le faible. Ragnarok la sentie lui aussi, il n’a pas eu a esquissé le moindre mouvement, nos esprits son comme connecter au bout de toutes ces années commune. Je lui tourne le dos pour me diriger vers le salon, le bruit de ma canne résonne dans l’immensité du palais. Après quelqu seconde a rester dans ça ridicule pose il se met à trottiner pour me rattraper, il veut déjà commencer l’interview mais mon corbeau lui jette un regard lourd de sens qui arrête ces mots dans ça gorge, s'il dit un mot de travers, il s’aura a quoi ressemble le dîner…
Une fois arrivé dans le salon je m’assois dans un fauteille en cuir, je repose ma canne contre l’accoudoir tandis que mon compagnon se met sur le perchoir incorporé a mon fauteille. Le jeune journaliste semble intimider, et dire qu’il fait partie d’un des journaux les plus cotés de la ville…

« bbb-bonjour commandant Swain, vous voulez bien que nous démariions l’interview ? »

Il sort un petit gadget tecmaturgique, pour enregistrer toutes mes paroles. Je ne pensai pas que ces pinailleurs de journaliste pouvaient tomber si bas, c’est pitoyable, même pas capable d’utiliser leur poi chiche pour retenir. La seule réponse que je lui donne pour l’instant et un silence glacial, il déglutit difficilement avant de continuer

« Le journal aimerait en savoir plus sur vous, pour que les noxien en sache plus sur vous. Déjà votre enfance, on ne sait rien de cette période, esse là que vous avez rencontré votre corbeau ?. Pourriez-vous nous éclairer »


C’est parti, haut les cœurs. Je dois intimer un ordre du doigt pour que mon amie n’agresse pas cette importint. Il n’on pas a savoir que je suis orphelin, ou plus précisément que mes parents étaient tellement lâches que j’ai préférait vivre seul, enfin que j’ai dû utiliser un couteau pour qu’il me laisse sortir, c’est lorsque mon père a utilisé le porte manteau que j’ai été aussi gravement à la jambe d’ailleurs. Et ce qui me blesse ne mérite que la mort… Alors que je déambuler dans les rues pour aller me faire soigner, je sanglotais à cause de la douleur pour la dernière fois. Au détour d’une rue un oisillon se repaît d’un rat. Cette être m'a changé, il a tourné sa tête pour me dévisager pendant ce qui me parut un siècle, puis il battit des ailes pour aller se poser sur mon épaule en me murmurant a l’oreille ces mots « tu es remarquablement fort, je le sens en toi. Tu es promis à de grandes choses, je vais t’enseigner la magie des corvidés » ces quelqu mot mon changer, ma détermination était maintenant inébranlable,. Je repris conscience du journaliste qui s’inquiéter de me voir penseur

« Pas grand-chose a dire de plus que ce qui se dit, lorsque j’étais jeune je me suis cassé la jambe en tombant. Voilà tout »


J’ai bien sur omis de préciser que c’est le médecin qui a failli faire un malaise en voyant mon manque de réaction lors de la remise en place de ma jambe. La douleur était terrible mais je l’ai surmonté, sans sourciller, c’était ma punition pour m’être montré faible lors de mon combat. Et si j’ai refusé le soin magique c’est que mon nouveau compagnon me murmura à nouveau a l’oreille « si tu acceptes ces soins ton corps ne pourra plus maîtriser la puissance des corbeaux ». je journaliste afficher clairement ça déception, pour ma réponse.

« D'accord, donc, à votre carrière militaire, on ne sait pas ce qui s’est passé pendant vos premières années »


Nous voilà dans le vif du sujet, c’est là que je dois démontrer que j’ai la carrure pour la fonction que je brigue, que ce n’est pas un couard qui va régner sur Noxus. Je fais volontairement cliqueter mes médailles pour donner un peu plus de cachet a mes dires

« je me suis présenté lors d’une séance de recrutement. À l’examen médical, j’ai etais recaler, mais il en faut plus pour m’arrêter, j’ai gentiment démontré à l’infirmier que même avec une mauvaise jambe je pouvais parfaitement me battre, il a donc donné son accord… Pour le test de combat j’ai malencontreusement mal retenue mes coups et ôter un oeuil a l’examinateur, mais il voulais que je laisse mon corbeau dans un poulailler, et on n’insulte pas mes amis impunément. Et on ne retrouve pas les premières traces de mon actif après plusieurs année d’engagement mais seulement quelqu mois. J’ai en effet géré tout le pan tactique d’une campagne qui fut victorieuse d’ailleurs , a la suite d’uns bête accident de cheval du tacticien de notre unité *kof kof* et après la suite et raconter par tous les
journaux, une assenssions sans précédent, des hommes fidèle, le respect des supérieur, etc… »



J’ai bien sur omis de dire que j’étais responsable de l’accident du-dit tacticien attaquer par une nué de corbeaux qui la fait tomber… Et cette campagne a disparu des archives pour la simple et bonne raison que le taux de perte était tellement élever qu’il valait mieux taire se détaille.

« Au sujet de iona, le fait que vous aillez était relever de vos fonctions, vous ne l’avez pas mal pris ? »


D’un léger mouvement de la tête, j’ordonne à mon corbeau de saisir l’enregistreur et de me le rapporter. Je le mets en pause avant de lui dire, mon regard pénétrant tout son être

« Un homme de noxus ne ce plain jamais, même quand on l’empêche d’accéder à son destin. Si je n’ai jamais émis de protestation c’est une question de principe pourtant évidente. Tacher de mieux choisir vos questions dorénavant, ou je m’énerverai beaucoup… »


Je le remets à partir et dit d’une voix faussement enjoué

« Voilà ce que je pense. Question suivante ? »

Il n’imagine pas a qu’elle point il est sur la sellette ce simplet. Je sens d’ici qu’il se décompose de l’intérieur, il en est presque à se faire dessus. Pitoyable

« trè-è-è-è bien. Mais je suis obligé de vous poser cette question, qui est sur toutes les lèvres des habitants. Depuis votre entrée a la league vous gagnez en notoriété, et certain pense que vous et darius que nous savons très proche de vous, serez en train de renverser le pouvoir en place »


C’en est trop, il sait très bien qu’elle est la réponse, si je suis à la ligue c’est dans le but de prendre le pouvoir, et darius m’y aide d’ailleurs beaucoup, il comprend que je suis-ce qui peut arriver de mieux a noxus. Mais pour l’heure le journaliste a chercher ce qui va se passer. Car quelqu soit ma réponse à cette question cela va se retourner contre moi, je me lève avec un léger sourire dans le coin de ma bouche.

« Je vais tous vous… À L’ASSASSIN,!»

Je sors un pistolet de ma poche et me tire une balle dans le bras, ça fait plutôt mal mais j’ai évité tout point sensible, la cicatrice ne sera pas trop apparente et pas de douleur sur le long terme, mais cela fera de moi un héros. Je me transforme alors, mon corps ce recouvre de plumes, mes ailes apparaissent, un bec se forme, sans que je n’ai rien a dire mon compagnon détruit l’enregistreur. Je souris, les corbeaux qui vivent dans la cabane aménagée en haut du palais descendant et éclatent la fenêtre pour venir arracher la chaire, les muscle puis les organes du malheureux, chacun revient ver moi chargé de l’énergie qu’il tire de ces morceaux de viande avant d’aller chercher une autre boucher. Ma plaie et quasiment guérie lorsque le squelette de l’importint née plus habillé que de quelqu lambeau de chair je redevient alors un simple humain, exténué par cette transformation et cette agitation, je laisse Ragnarok ce repaitre des derniers morceaux, les plus gras , il me transmet ainsi un peu d’énergie, puis il revient avec le dernier morceau dans le bec et me le donne, de la cervelle qu’elle délicate attention de ça part, et en gentlemen je ne refuse jamais de si beau présent…
Je me rapproche de la carcasse et y dépose le pistolet, puis je me rapproche des restes de l’appareil pour en sortir la bande enregistreuse. Je l’enverrai à la rédaction, et les titres ne seront pas « Le commandant Swain prépare donc bien un coup d’état !!! » Mais « le héros de noxus Jerico Swain a été la cible d’une odieuse tentative d’assassinat » voilà qui devrait m’apporter un peu plus de soutien et surtout tenir les journalistes à l’écart pour un temps.


Relation
amie avec leblanc et darius, il s'aide mutuellement pour acception au pouvoir

ennemie avec jarvan et darius. il sont demacien, deja et surtout le faite de les éliminer serait un coup de boost non négligeable dans ça course au pouvoir

Invocateur
♣ Prénom :
♣ Pseudo : shas ovior la
♣ Age : 16
♣ Métier/Études :lycéen
♣ Passions : les jeux vidéo (tous sauf lol)
♣ Où avez vous trouvé le forum ?: google
♣ Double compte ? twitch
♣ Autre chose à dire? :je suis dyspraxique mais je me corrige, désolé par avance :3


Dernière édition par Jericho Swain le Ven 21 Aoû 2015, 23:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jericho Swain

avatar


MessageSujet: Re: Commandant Jerico Swain- l'homme qui murmurer a l'oreil des corbeau [finie]   Ven 21 Aoû 2015, 19:11

fiche finie :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: Saigneur Pourpre
Devise: Quand le sang coule, il faut boire
MessageSujet: Re: Commandant Jerico Swain- l'homme qui murmurer a l'oreil des corbeau [finie]   Jeu 27 Aoû 2015, 16:30

Re-bienvenue. Avant tout désolé du temps que j'ai pu mettre pour te répondre, j'ai eu quelques affaires IRL à régler. ^^

Sinon revenons à ta fiche. Je vais t'avouer que j'ai bien apprécier le style que tu as employé pour faire ta présentation, c'est plutôt riche et bien construit, certes il y'a quelques fautes par-ci par-là mais rien de catastrophique non plus. Je suis juste déçu d'une chose Swain: Je ne fais donc pas partie de tes amis? XD (Bon bah pas grave hein tu perds juste un de tes proches x) )

Enfin, pour moi c'est amplement suffisant pour avoir mon aval. Je valide. Have fun Corbac. ^^

______________________________________________________________________________________

« Combien de temps vais-je devoir chercher un vrai défi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jericho Swain

avatar


MessageSujet: Re: Commandant Jerico Swain- l'homme qui murmurer a l'oreil des corbeau [finie]   Ven 28 Aoû 2015, 01:12

mercie merci, je peut t'ajouter si tu veux, j'avais pas entendue parler du lien avant ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commandant Jerico Swain- l'homme qui murmurer a l'oreil des corbeau [finie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commandant Jerico Swain- l'homme qui murmurer a l'oreil des corbeau [finie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Monture sang-froid et homme lézard
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: La Communauté :: Salle d'archives de l'institut de la guerre :: Feuilles Personnages :: Noxus-
Sauter vers: