Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gangplank

avatar


MessageSujet: Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch   Jeu 30 Juil 2015, 18:47

« Bon, réexplique moi, calmement, comment tu t'es démerdé pour perdre un tonneau entier de liqueur hallucinogène ?
-C'est à cause du rat ! »

Toujours le même couplet, Gangplank se pinça l'arrête du nez entre ses doigts, le cuir épais de son gant frottant la peau rugueuse, portant à ses narines les effluves délicates du sang qui ornait ses mains. En face lui, attaché solidement sur un fauteuil dont le bois était foncé du sang qu'il avait pu absorbé, l'un de ses hommes, le visage tuméfié sous les coups, des sillons carmins sur sa poitrine et des brûlures sur les bras. Autour d'eux, Stefan était assis contre un brasero, posant un regard entre la compassion et le reproche sur le marin torturé et Krayn était debout derrière le fauteuil, une pince porté au rouge entre ses mains calleuses, un air parfaitement neutre sous ses tatouages.

« Le rat d'un mètre de haut, c'est bien cela ?
-Mais oui ! Je te le jure, il est sortis des ombres, avec ses yeux brillants et ses crocs. Javais jamais vu une telle bestiole, même les rats des quais à côté c'est rien. Tu me connais ? Tu sais que je suis pas un lâche ? Mais ce monstre... J'ai paniqué et j'ai couru. J'ai voulu revenir mais... le tonneau avait disparu.
-J'aimerais tellement te croire...
-Je t'en supplie, j'y suis pour rien ! »

Un dernier coup de poing dans la mâchoire l’empêcha de continuer ses suppliques. Gangplank ne les avait que trop entendues depuis le début de cet interrogatoire. Il fit signe à Krayn qui commença à le détacher, puis se tourna vers Stefan tout en nettoyant ses gants dans une bassine d'eau qui vira rapidement au rouge :

« Fais le fouetter sur le pont, cent coups. Sans pause. S'il survit, colle-le à l'entretien du navire pour un mois.
-C'est plutôt indulgent. C'est pour l'image ?
-Tout juste. Je le crois pas capable de me voler de sa propre décision. Donc soit il s'est laissé entraîner et il me faut surtout attraper le fils de putain à l'origine, soit...
-Oui ?
-Soit il dit la vérité. Après tout, on a vu plus bizarre dans notre vie. Ce soir, je vais aller faire un tour du côté où il transportait le tonneau. Choisis trois gars solides pour m'accompagner en retrait. Tu iras avec eux Krayn. Si vraiment un rat géant se cache là-bas, on le trouvera. »


Il faisait nuit, une nuit très noire puisque d'épais nuage cachaient la lune. Probable tempête en vue, songea le capitaine pirate tandis qu'il allumait sa pipe. Ça n'allait pas forcément faire au mieux ses affaires, mais pour l'heure il était à terre et ne craignait pas un peu de pluie et quelques bourrasques. Il porta son regard sur l'étendue du quai autour de lui : ce n'était pas une zone extrêmement fréquentée, un peu trop éloigné de son entrepôt privé et des principaux bâtiments occupés par les Crochets Crantés, son principal gang. Il était sur un territoire de transition entre les différentes allégeances de Bilgewater : l'endroit idéal pour une embuscade ou du trafic.
Mais même ainsi, c'était une très mauvaise idée de s'en prendre à sa marchandise. Vérifiant d'un coup d’œil la présence de ses quelques marins non loin, il s'enfonça dans la ruelle obscure où son homme avait dit perdre le tonneau de liqueur. On n'y voyait guère et il parvenait à peine à discerner les rugosités du sol ainsi que les déchets abandonnés pour éviter de se prendre les pieds dedans. Il longeait un vieil entrepôt à moitié abandonné après que les merdeux qui l'avaient occupés quelques années auparavant aient pus comprendre en personne pourquoi on appelait les Crochets ainsi. Quelques squelettes se balançaient encore autour du bâtiment, suspendus à des crochets rouillés.
Mais en dehors de leur lent balancement, il n'y avait rien en vue. Gangplank commença à pester d'être venu perdre son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twitch

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: semeur de peste
Devise: on vise d'abord, on tire après
MessageSujet: Re: Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch   Ven 07 Aoû 2015, 13:07

Parfois se tenir au courant du monde d'en haut à un intérêt, par exemple a force de laisse trainer mes oreilles, j'ai appris une chose fort intéressante : une épidémie a bilgwater. Cette mystérieuse maladie ne toucherait que les marins. par contre pour ce qui est des symptome trop de rumeur différente il faudrait que j'aille voir mois meme. Si c'est aussi intéressant que ce qui se dit ça pourrait m'être très utile dans mes recherches...

le voyage commencé bien, quoi de plus facile pour un rat que de se glisser sur un bateau ? Par contre, la suite était moins plaisante... Car le mal de mer m'a vite pris, c'est donc en compagnie de nausée et d'une poigné de rat qui se trouvait là que traverse ce bain géant qui s'étendait à perte de vue, cette pensée me fit frissonner: un bain qu'elle horreur.

Bilgwater me voilà ! à peine sortie du bateau, je découvre une ville totalement différente, pas d'égout et une crasse omniprésente. Je devrais peut êtres m'installer là en fait ? Alors que je me perdais dans mes pensées un vent portait une odeur prometteuse, des aratoires ! et fut l'odeur, il n'y avait pas grand chose de frai là bas. C'est là-bas que je vais aller dormir, c'est décidé.

mmmhm ce quartier et puant a souhait, les carcasse pourrissantes entreposer dans les hangars imprégner tout le quartier de leur délicat fumé, rien que d'ici je pouvais différencié au moins trois types moisissures qui s'attaquai a cette viande. et ces quartiers son bien fréquenté, il y a des rats. Mais pas les rats de chez-moi non, eux sont plus proches du requin et vivent en bande. Leur chef a cru bon de me défier... Me voilà "roi" des requins rats des quartiers abattoir. Et dire que je ne suis arrivé aujourd'hui. Mon séjour ici est prometteur...

Alors que je cherchais un coin tranquille pour dormir un peu je vit un homme transporté un tonneau, de l'alcool, mais de quoi? je voulais juste lui demander ce qu'il y avait dedans, rien de violent, tant qu'il n'y a rien d'intéressant dedans... Mais dès que le marin ma vue il est parti, en pleurant. hihi voici donc les terrible pirate de bilgwater? S'ils sont tous comme ça, je ne régnerais pas que sur les rats de la ville... j'emporte donc mon tonneau si durement gagné ver le petit coin que je me suis aménagé. il est l'heure de la biture!!!

huhu sacré piquette, grâce a sa j'ai pue devenir une batérie et voir le monde a leur échelle, très instructif, si je peut reproduire ces effets sur un poison ça mettra hors d'état de nuire un paquet de gens. je suis encore fatigué, j'ai déjà dormie trois heures, le double de ma dose de sommeil quotidienne et pourtant je sentait une légère gueule de bois, décidément l'alcool ça me réussit pas. Malgré mes jambes en coton, je me lève pour aller chercher de quoi manger, ça finira bien par passer...

Alors que mes pensées redevenaient claires le vent me fit par d'une information intéressante le maître des lieux, c'est déplacer, comment le savoir? l'odeur qui m'était parvenue n'était qu'un mince filet, et pourtant, pourtant elle dégageait quelqu chose de noble et puissant, je ne connaît que peux de personne capable de dégager des odeur comme celle la a cette distance mais se sont tous des etre très puissant. Plus je me rapproche plus cette personne m'étonne, il sent le sel et l'air marin bien qu'un arirer goût de cuir s'en dégage, ça donne presque l'impression qu'il fait partie de la mer. par contre il a embarqué des sous-fifre qui sente la foutre le rhum et la sueur, quatre il le suive un peu en retrait. Rendons-leur visite...

Tout d'abord je fais une série de couinement, j'appelle les rats des quai, on est jamais trop prudent. je ne suis plus qu'a dix mettre d'eu. Je romps mon camouflage. Avant même que je puisse dire un mot trois des pirates se rue sur moi en hurlant "IL EST LA CHOPER LE", dommage moi qui venait en paix... Je sors mon arbalète avec une main, mon autre tien 6 carreaux, ça va être du gâteau. Je tire mes munitions en un éclair sur les deux hommes les plus le coté ce qui les stoppe immédiatement, alors que je n'ais visé aucun point vital, les pleutres. Pour le troisième, il a le droit a un traitement de faveur:je lui lance une petite fiole qui éclate sur son visage. Les hommes reculent tandis que les rats commençaient à se masser autour de moi, il pense avoir échappé a la mort, mais c'est trop tard, les marins qui ont les carreaux vont voir leur peau partir en lambeaux tandis que le troisième va se noyer dans son sang...

Les hommes reculent tandis que les rats commençaient à se masser autour de moi, il pense avoir échappé a la mort, mais c'est trop tard, les marins qui ont les carreaux vont voir leur peau partir en lambeaux tandis que le troisième va se noyer dans son sang...

"Et dire que j'étais venue en paix... Je veux juste parler à votre chef, en rat réfléchie, pas en assassin et dire que je voulais même, vous aidez..."

a cette instant la premiere quinte de toux résonnait, un goutte de sang perlait du nez du matelot tandis que mon sourire s'agrandissait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gangplank

avatar


MessageSujet: Re: Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch   Dim 23 Aoû 2015, 17:30

La détonation emplit la ruelle. L'arbalète dans la main du rat lui fut arrachée sous le choc et alla rebondir contre un mur avant de tomber au sol. Était-elle faussée ? Détruite ? Intacte ? Difficile à dire dans la pénombre mais elle était surtout un peu trop loin. Les marins s'écartèrent en deux groupes, encerclant la créature inconnue sans trop oser s'en approcher -ni de la horde de rats des quais-. Ceux qui avaient été touchés semblait perdue entre l'appréhension et le désir de revanche. Krayn, lui, avait une hachette en main, légèrement ramassé sur lui-même, prêt au combat.
Gangplank s'approcha à son tour, apparaissant au milieu de ses hommes, éclairé par les flammes de Salamandre, son fidèle sabre. Il s'approcha plus franchement, raccrochant à sa ceinture le pistolet encore fumant -un modèle à canon long, difficile à recharger mais d'une exquise précision comme il les affectionnait- et les rats des quais reculèrent un peu devant lui, probablement plus par peur du feu que du pirate.

La scène avait un côté assez surréaliste, en particulier avec la lueur dansante des flammes pour seul éclairage qui amplifiait les ombres et donnait au rat sur sa horde de serviteurs inférieurs des airs de créatures mutantes des abysses. Si le marin, qui désormais nourrissait les poissons après avoir expiré au soixante deuxième coup de fouet, avait eu droit à un spectacle ne serait-ce qu'à moitié moins impressionnant, Gangplank en viendrait presque à comprendre sa réaction. Comprendre mais pas pardonner, bien sûr, et il n'éprouva certainement pas l'ombre d'un regret.

« Drôle de façon d'entamer des pour-parlers, la chose qui t'a enfanté, qu'elle qu'elle soit, ne te l'a jamais enseigné ? »

Une quinte de toux violente à sa gauche masqua la fin de sa question et le capitaine porta un bref regard sévère sur le marin qui se reprit, le teint pâle et essuya contre son pantalon une main tâchée de sang. Comme en réaction plusieurs rats des quais grognèrent, avec un son qui n'appartenaient qu'à eux, à son intention.

« Retiens tes vermines si tu désires parler, ou tout ceci se réglera par l'acier ! Tu voulais me voir ? Et bien parles, vite, avant que ma patience ne s'épuise et que je ne me lasse de contempler ta face répugnante. »

Ce faisant, il semblait à Gangplank qu'il avait déjà vu quelque chose du genre : un rat géant avec une arbalète. Le spectacle ne lui était pas totalement inconnu, mais il n'arrivait à la resituer précisément dans sa mémoire. Serait-ce à la ligue ? Il avait vu tellement de choses bizarres là-bas, il lui en semblait découvrir de nouvelles à chaque fois qu'il s'y rendait. Alors un truc comme ça, il avait pu le manquer ou l'oublier : s'il était impressionnant ici, au milieu de Bilgewater et entouré de rats des quais, il doutait qu'il dégage la même impression dans les couloirs de la ligue où se côtoyaient les créatures les plus étranges de Runeterra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twitch

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: semeur de peste
Devise: on vise d'abord, on tire après
MessageSujet: Re: Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch   Mer 26 Aoû 2015, 13:37

Une détonation, une demie seconde mon arbalète et arraché de ma main. La balle a juste touché une partie métallique, aucun dommage plus de peur que de mal. Je bouillonne intérieurement. Un bien aussi précieux que ma douce et magnifique arbalète a failli être détruite...

Mais je dois garder mon calme aussi difficile que cela soit-il. j'ai besoin de se "roie des pirate" pour mes expérimentations. je claque des doigts et une petite dizaine de rat me raporte mon arbalète. je la recharge plus lentement, avec un claquement sonore, s'il en veule encore, je suis près a leur en remettre une couche.

Quoiqu j'en doute. Ce qui se sont fait tirer dessus reste par peur de ce qui arriverez en cas de fuite, mais dans tous les cas ils sont morts hinhinhin. D'ailleurs celui qui a hérité de la maladie pulmonaire tombe au sol, étonnante réaction. il faut que je regarde ça. Je feule pour faire se décaler les deux gugus qui était a deux doigts de se faire dessus. je me mets sur son ventre, si je me mets sur son tors son décé serait trop prématurer. Je commence à l'ausculter en disant à haute voix

"Vous vous adressez à Twitch, le semeur des pestes. Plus réçament roi des rats de bilgwater. Et sachez que votre visage ne m'est pas beaucoup plus agréable, Ganplank"

Je crois que j'ai trouvé ce qui ne va pas, il va faire une embolie. je ne voudrais pas qu'il meure sans savourer les délices de ma création... je sors un stylet rouillé de ma manche et fait un petit trou dans ça gorge. c'est grossier mais ça fera l'affaire, le petit geyser de sang, suivie d'un toussotement me prouve que j'ai raison, je glisse a l'oreille du malheureux complétement paniquer

"ne t'inquiète pas, d'ici 2-3 heures, tu ne sentira plus rien..."

je me tourne alors vers le pirate l'air satisfait, un sourire édenté se dessine sur mon visage

"Voyez-vous mon cher, j'ai une affaire ou nos intérêts convergent..."

Je fus interrompue par un claquement que je reconnaîtrais entre milles: un ligament qui lâche. Ça ne trompe pas, un des homme fait une réaction secondaire a ma maladie, je devrait prélever un échantillon de moelle avant qu'on jette son corps, ça pourrait donner d'intéressant trouble musculaire...

"on murmure qu'une maladie toucherai les marin. j'aimerai l'étudier, dans le but de faire avancé mes recherche. et je serait disposer a vous faires par des découverte que je fait, si un remede se présente ou au moin ces méthode de transmission et ce qui pourrait réduire l'épidémie..."

c'est alors qu'un hurlement ce fait entendre, celui qui était en bonne état vien de voir la peau de son bras déchirait, exposant ces muscle a la vue de tous, résistant le gaillard ça aurait du faire ça depuis plusieur minute. mais bon ce sont les alléa du métier, tout ne marche pas parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gangplank

avatar


MessageSujet: Re: Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch   Sam 05 Sep 2015, 01:24

« Au moins ma gueule cassée est humaine. Et il n'y a qu'un seul roi à Bilgewater. »

Des hommes comme du reste. Il était le maître de cette cité, et si un rat géant se mettait en tête de prendre le contrôle des rats des quais, ce ne serait qu'avec son accord. Sans cela, et bien, on réglerait le problème comme on avait réglé toutes les infestations de rats des quais depuis leur apparition : avec de l'acier, de la poudre et des flammes.
Il avait fait signe à ses gars de s'écarter du pirate tombé au sol : si ce rat était bien celui auquel il pensait, c'était une bonne idée. Il aimait à penser que c'était lui et non le feulement ridicule de ce rongeur qui les avait amené à bouger.

« Une maladie qui touche les marins, vous vous foutez de ma gueule c'est ça votre... »

Un hurlement derrière lui, Gangplank se retourne, furieux. L'un de ces hommes, touché par l'arbalète, voyait la peau de son bras partir en lambeaux. Il récoltait les conséquences de son imprudence et en sus énervait grandement son capitaine. Salamandre trancha nette la question en étêtant le malheureux d'un seul mouvement ample. Gangplank se retourna vers le rat, essuyant négligemment son arme sur son manteau. Krayn n'avait pas bougé, un demi-mètre derrière son capitaine, tandis que les deux autres marins étaient soient trop préoccupés par leur sort soit trop apeurés par toute cette situation pour réagir.

« Des maladies, sur un bateau, il y en a des dizaines. Pourquoi je me soucierais d'une en particulier ? »

Quoique si elle avait attiré le zaunien, puisque cette horreur ne pouvait venir que de là-bas à sa connaissance, c'est sans doute qu'elle n'avait rien d'une banale chaude-pisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rumeurs sur les quais abattoirs | PV Twitch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES FAUSSES RUMEURS OU TRUCS DU NET
» #2 : Taker, HBK, Champ's Tag Team, BLOG, news, rumeurs ..
» Rumeurs
» Rumeurs GW W40K
» Rumeurs V6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: RPG :: L'île de la flamme bleue :: Port de Bilgewater-
Sauter vers: