Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Lun 20 Juil 2015, 05:29

Le portail des ombres. Une très ancienne technique Ninja, qui nécessite un niveau de maîtrise hors du commun pour être exécutée. Elle a un but simple: transporter l'utilisateur d'un point à un autre, en passant par ce qui semble être une dimension parallèle, faite entièrement de ténèbres. Elle fut interdite car certains n'en sont jamais revenus, et d'autres en sont ressortis fous à lier. Zed, en plus de l'avoir maîtrisée et utilisée un nombre incalculable de fois, l'a portée a un niveau supérieur: il peut emporter avec lui une personne, voir deux ou trois. Mais c'était la première fois qu'il avait à s'en servir. Il avait toujours été seul au coeur des Ombres.

Je n'en attendais pas moins d'elle, elle n'avait pas hésité une seule seconde à entrer dans le portail, avec moi. Elle était vraiment très proche cependant et c'était... Peut-être désagréable. Cela me rendait assez mal à l'aise, le manque d'habitude en était sûrement la cause. Nous nous enfoncions lentement dans la dimension des Ombres, peu a peu, je voyais le bâtiment devant moi s'élever. Tout cela était habituel pour moi, mais elle, comment se sentait-elle ? Avait-elle peur...?

Je ne me souviens plus de la première fois que j'ai emprunté le portail. Ça doit lui paraître très étrange. Je n'osais pas réellement la regarder, mais en jetant un rapide coup d'oeil, j'ai pu voir qu'elle fermait les yeux. C'était sans doute mieux, car maintenant, nous étions totalement enfouis dans les ténèbres, et peu importait si nos yeux étaient ouverts ou non, cela revenait au même: nous ne verrions rien. C'est sûrement ainsi que les hommes ont perdu la raison. Dans les ténèbres, la peur naît, et avec elle viennent les visions d'horreur.

"N'ouvre pas les yeux."

C'était une simple précaution. Je sais que c'est une femme forte, du moins elle le paraît, mais qui sait ce qu'elle renferme, à l'intérieur... Et qui sait si elle est capable de supporter cette épreuve. La gravité n'avait aucun pouvoir ici, mais pourtant, lorsque tout le corps est plongé dans l'Ombre, on croirait tomber. On peut sentir une brise nous caresser le visage et faire plisser nos vêtements, comme si nous étions en plein chute, une chute plutôt rapide, d'ailleurs. L'habitude faisait que je trouvais cela relaxant, presque reposant. Peut-être un peu plus, avec Syndra.

Je ne m'en suis pas rendu compte tout de suite, mais l'avoir dans mes bras était devenu agréable. Je la gardais contre moi surtout parce que je ne pouvais me permettre de la perdre dans cette dimension, mais il faut dire que cela ne m'était plus aussi étranger qu'il y a quelques secondes... Ou minutes ? La notion du temps elle aussi est distordue, dans ce monde. Mais je sentais que nous arrivions, ça m'est naturel. Inconsciemment, je la serrais un peu plus fort contre moi. L'étreinte était agréable, alors j'en profitais encore quelques instants: je ne me permettrais jamais de faire cela sous la lumière du monde "réel".

"Accroche toi...!"

On accélérait, de plus en plus vite. en levant les yeux, je voyais ce petit point blanc, au loin, qui grandissait et se rapprochait très rapidement. Le point blanc devenait un cercle, puis on distinguait un trou, et l'on pouvait voir ce qu'il y avait de l'autre côté. Je relâchais l'étreinte, non par pour la lâcher, mais pour l'empêcher de tomber: Le changement de sens est assez brutal, et est quelque peu désorientant. Je faisais passer un bras dans son dos, et l'autre sous ses jambes, et un instant après... Nous étions comme éjectés du portail, et la gravité redevenait telle qu'on la connaissait. Ma maîtrise fait que je réussis à atterrir sans flancher. Après m'être assuré de mon équilibre, je la laissais reprendre pied, avec soin.
C'était certainement la première fois qu'elle empruntait ce genre de passage, et j'étais vraiment curieux de savoir une chose...

"Comment te sens-tu ? Pas trop secouée ?"

C'est vraiment difficile à croire qu'une seule et unique seconde s'était écoulée dans le monde réel.

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndra

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: The Dark Sovereign
Devise:
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Mar 21 Juil 2015, 19:06

Pour Syndra, la Traversée ne fut pas de tout repos. Malgré le fait qu’elle ait gardé ses yeux clos, elle avait senti un grand malaise. Zed, qui avait l’habitude de côtoyer les Ombres depuis longtemps, ne devait plus ressentir cette sensation désagréable qu’elle éprouvait en ce moment-même.

La force des Ombres lui donnait l’impression d’être entourée par une enveloppe glaciale. Les rumeurs étaient vraies : ce pouvoir, ou du moins cette technique, pouvait provoquer la folie. La jeune femme se sentait gelée, engourdie, dans cette dimension ou elle avait l’impression de s’enfoncer.

Elle pensa que l’utilisation de sa magie ne serait d’aucune utilité ici. Il n’y avait qu’elle et les ténèbres.


« N’ouvre pas les yeux »


La jeune femme tressauta légèrement à l’entente de sa voix, espérant que le Ninja n’ait rien ressenti. On avait l’impression que les paroles qu’il avait prononcées résonnaient de toutes parts, ce qui donnait encore plus une impression de grandeur à ce lieu unique. Syndra décida de ne pas se laisser aller à ses pensées, et se concentra sur ce qu’il se passait autour d’elle. Zed était présent, et il maitrisait parfaitement son mode de déplacement.

Il ne pourrait y avoir de problèmes.

Syndra fut surprise, et quelque peu déroutée par son attitude et celle de Zed : depuis son arrivée au Temple, la Mage s’était laissée quelque peut aller, et avait montré une part de sa personnalité qu’elle cachait le plus souvent férocement.  Il fallait qu’elle se ressaisisse. Devant Zed, elle pouvait être plus naturelle. Mais devant ses Disciples, il ne faudrait pas plier : elle devait montrer qui elle était, et faire honneur à Zed, qui avait décidé de l’accueillir. Elle refusait de montrer ses faiblesses devant quiconque.

Sauf qu’elle commençait à se laisser aller, avec lui.  

Elle étouffa un soupir, et décida de profiter de l’instant. Ce n’est pas tous les jours que le Maitre des Ombres vous fait la faveur de voyager avec vous.

Elle sentie Zed bouger, et relâcher son étreinte. Syndra se dit que l’on devait arriver d’ici quelques instants. Elle ne s’attendait pas à ce que Zed la prenne dans ses bras, mais elle avait apprécié le moment. La sortie fut quelque peu brutale, et elle remercia Zed intérieurement de l’avoir retenue, sous peine de perdre l’équilibre.



La jeune femme, quelque peu déboussolée, regarda attentivement autour d’elle. Ils étaient apparus près du Temple. C’était un lieu semblable à sa Forteresse, quoique plus imposant et à l'apparence plus travaillée, mais qui conservait néanmoins l’architecture traditionnelle des Temples Ionniens. De nombreux cerisiers fleurissants peuplaient les alentours de la bâtisse. Derrière, on pouvait apercevoir la lisière d’une forêt.


Elle n’eut pas le temps de détailler plus la pièce car elle entendit le Ninja derrière elle lui demander :


"Comment te sens-tu ? Pas trop secouée ?"


Elle se tourna ensuite vers lui, et lui répondit :


« C’était très étrange. Et quelque peu désagréable. Mais je suppose que c’est normal, pour quelqu’un qui ne maitrise pas les Ombres. Mais- »


Elle allait poursuivre, mais son sourire s’effaça en un instant. Elle releva le menton et se redressa, se donnant une posture plus fière, et ajouta tout en fixant Zed, cette fois ci de façon plus formelle, un ton plus froid qu’à l’accoutumée :


« Nous poursuivrons cette conversation plus tard. Nous ne sommes plus seuls. Je sens tes disciples, et ils savent que je suis là aussi. Ils t’attendent, Zed. »

~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Mer 22 Juil 2015, 02:04

Elle avait trouvé cela étrange, et c'est bien normal. Je me demandais si elle voudrait le réutiliser, à l'occasion. J'allais lui demander, mais elle prit la parole avant moi. La façon dont elle avait changé de posture, de visage, et de temps en un si court instant était plutôt remarquable. C'était quelque peu dommage de la voir perdre son sourire, mais il fallait penser à l'image que nous nous devions de renvoyer. Je peux avancer sans prétention que nous sommes des symboles, ici.

Ses pouvoirs sont vraiment incommensurables, elle arrivait à sentir mes élèves, probablement sans le moindre effort. Il me semble qu'elle peut voler, aussi. Après tout, elle arrive à faire flotter cette immense forteresse dans le ciel... Ses pouvoirs, je me demande s'ils ont une limite. Probablement comme les ombres, aucune... Nous sommes vraiment similaires en beaucoup de choses. Je me tournais vers mon Second, qui était apparu devant nous, un genou et un poing au sol, regardant celui-ci. Il attendait les ordres.

"Yû, fais sonner les cloches."

A peine avais-je fini ma phrase qu'il avait disparu, laissant son ombre derrière lui. Les cloches sonnaient quelques secondes après. Je tournais brièvement mon regard vers Syndra, avant d'avancer, lui faisant un léger signe pour lui dire de me suivre. Nous montions les marches qui menaient au temple et franchissions le sol en pierre, de forme carrée, qui servait à l'initiation. On pouvait y voir encore quelques traces de lames, fissures et même traces de sang, mais très peu pour ces dernières. Nous arrivions devant une grande porte qui était parsemée d'inscriptions, elle s'ouvrait, révélant la salle devant nous.

Un salle remplie de ninjas, tous à genoux, inclinés. A vue d'oeil, il devait y en avoir plus de trois cent. Le silence régnait, tous étaient alignés parfaitement. Une haie d'honneur de qualité était formée dans la grande salle, au bout de laquelle se trouve une sorte de trône. La lumière du soleil couchant orangé ne pénétrait que peu, permettant a peine de distinguer les formes des ninjas de l'Ombre. Je m'avançais à travers eux, me dirigeant vers le fond de la salle. Syndra a mes côtés, je m'adressais à mon Ordre, ma voix profonde et vibrante résonnait à travers la pièce.

"Ninjas de l'Ombre, je pense ne pas avoir besoin de vous présenter la Souveraine Obscure. Elle va rester parmi nous, au temple, en tant qu'invitée d'honneur. Il est évident que vous devrez la traiter avec autant de respect et de considération que vous en avez pour moi." Un bruit retentit dans la salle, une parole, que tous les disciples avaient prononcé en chœur, synonyme de "Bien, Maître", en un ancien dialecte Ionien. je repris: "Bien. Vous pouvez à présent reprendre l'entraînement. Soyez exemplaires." Une autre parole retentit au travers de la salle. "Oui", dans le même langage. Et tous disparurent. Selon leur niveau de maîtrise, certains laissaient des ombres derrière eux, qui s'évaporaient au bout d'une seconde, ou deux. Yû était toujours là, au premier rang.

"Quant à toi, j'aimerais que tu accèdes à toutes les demandes de notre invitée, quelles qu'elles soient." Il acquiesçait d'un mouvement de tête, et disparaissait, laissant aussi une ombre. Celle ci restait trois secondes en place, avant de s'évaporer. Je me tournais ensuite vers Syndra. "Tu n'auras qu'à l'appeler si je ne suis pas là."

D'ordinaire, je serais probablement allé dans mes quartiers pour méditer, mais j'avais une invitée, à présent. C'était une première, et je ne savais pas réellement quoi faire, et surtout... Je ne savais pas ce qu'Elle voulait faire.

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndra

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: The Dark Sovereign
Devise:
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Jeu 24 Déc 2015, 13:05

Syndra observait tour à tour les élèves disparaître afin de retourner à leurs occupations. Le retour de leur Maître était-il toujours célébré ainsi ? Syndra ressenti une pointe d’envie ; elle aussi, aimerait lors de ces retours à la Forteresse un tel rassemblement. Seulement, l’idée de devoir former et aider de potentiels élèves ne l’enchantait guère.

Et puis, de toute façon, aucune autre forme de vie sur cette Terre ne possédait sa capacité, alors autant ne pas se poser la question… Elle était née seule avec cette force, et mourrait sans la transmettre un jour.

La jeune mage resta tout de même admirative face à autant de déploiement pour l’Ombre, sans pour autant que cela s’affiche sur son visage. Cela ferait trop plaisir à Zed, elle le savait, et sa fierté lui interdisait de flatter son égo.

Quand il ne resta plus que Yû, le second du ninja, la voix de Zed se fit légèrement moins dure ; après avoir donné ces instructions, l’apprenti quitta les lieux dans un « pop » devenu un peu trop familier selon Syndra.

Zed se tourna enfin vers la jeune femme, et son attitude semblait montrer qu’il hésitait à engager de nouveau la conversation. Enfin seuls, la jeune femme se décrispa légèrement : c’était tellement rare de rencontrer un individu quelconque sur sa Forteresse, que la présence d’autant de personnes en un si court laps de temps l’avait mis sur la défensive. En général, la visite qu’elle recevait chez elle n’était jamais pour prendre de ses nouvelles... Ressentir tous ces individus autour d’elle la rendait nerveuse, mais lorsqu’elle se reconcentra vers l’homme en face d’elle, le calme revint.

Syndra se plongeât dans le regard carmin du masque, le soutenant d’un air de défi, et répondit :

« Je ne te dérangerais pas plus longtemps, Zed, car je pense qu’avec ton retour les ne tâches ne manqueront pas ; Je n’ai que deux requêtes : la première, est de m’indiquer les quartiers ou je pourrais séjourner durant le laps de temps ou je suis ici. »

Elle prit une légère pause, puis reprit :

« La seconde, et je sais qu’elle va te paraitre étrange ; que tu m’indiques la direction la plus proche pour atteindre l’étang, près de ton Temple. »

Elle esquissa un léger sourire, plus doux, et attendit la réponse du Ninja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Ven 25 Déc 2015, 14:30

"L'étang..."

Je répétais ce mot d'un ton neutre, machinalement, peut-être un peu pensif. Syndra avait planté son regard dans le mien avec une assurance audacieuse, comme si elle pouvait voir au travers du masque. Elle possède une force de caractère et une volonté admirable, c'est probablement les qualités que j'apprécie le plus, chez elle, bien que je ne la connaisse pas réellement. Il est vrai que sa personnalité est entourée de mystère, et il me semble même m'être demande si elle tirait son pouvoir de l'eau, en entendant sa question. J'avais vite chassé l'idée ridicule de ma tête, pensant que je le saurais bien en temps et en heure. De toutes façons, nous devions partir, et durant ce voyage, j'aurais tout le temps d'apprendre à la connaître.

Je lui faisais signe de me suivre une nouvelle fois. Nous marchions au travers des couloirs du temple, qui n'était que peu illuminé par le soleil de cet après-midi. Nos pas résonnaient, avec un peu de concentration, on pourrait deviner parfaitement la forme des couloirs, et y marcher les yeux fermés. Nous croisions quelques uns de mes élèves, tous affublés d'armures plus ou moins légères en fonction de leurs rangs, aux teintes semblables à la mienne, rouges et bleu-gris foncé. Aucun d'eux n'avait de masque d'acier cependant. La plupart étaient à visage découvert, et ceux qui étaient masqués dissimulaient leurs visages à l'aide de capuches de tissus. Tous nous saluaient avec respect, le respect qu'ils nous devaient, que tout le monde nous doit. Nous montions les étages, et plus nous étions haut, moins nous croisions de gens, jusqu'à ne plus voir personne.

Nous arrivions au dernier étage du bâtiment principal. Cette partie sert plutôt à l'entrainement, et donc il n'est composé que de chambres de méditations et de dôjos dédiés aux maniement d'armes diverses, au corps à corps. Les dortoirs se trouvaient dans un bâtiment annexé de celui-ci, et les seules chambres qui s'y trouvaient la mienne, et celles anciennement dédiées aux invités.  Il y en a très peu, et elles n'avaient pas servies depuis longtemps. Mais Yû peut se montrer extrêmement zélé, et de ce fait, il n'a cessé de les entretenir depuis. Il vit d'ailleurs dans l'une d'elles, car je préfère le savoir proche de moi. L'architecture de cet étage était simple: il y avait un couloir qui séparait l'étage en deux, trois portes de chaque côté, et une au fond. La décoration avait été remaniée pour s'accorder avec l'Ordre des Ombres, les portes étaient ornées d'inscriptions à la peinture rouge, et de décorations en acier noir, affublées de quelques marques dorées. La porte du fond était plus décorée que les autres.

"A cet étage se trouvent les chambres dédiées aux invités de marque. La porte juste à notre droite, c'est la chambre de Yû. Au fond du couloir, tu trouveras mes quartiers." Je la guidais un peu plus loin dans le couloir, et ouvrait la troisième porte à gauche, révélant une chambre impeccable, aux meubles principalement en bois. On pouvait voir quelques décorations aux couleurs du temple ici et là. J'entrais, et après m'être suffisamment enfoncé dans la chambre pour atteindre le rideau de tissus, je le faisais coulisser sur la droite, laissant entrer un peu plus de lumière dans la pièce. Au travers de la fenêtre, on réalisait à quel point le temple était grand, alors que nous en étions au sommet. "Tu peux voir l'étang, d'ici. Il n'est pas loin de l'endroit où nous sommes arrivés, par le portail." Il te suffira de marcher quelques instants à travers la fôret."

J'aurais à faire lors de son absence, il faudra que je passe parmi les rangs, pour instruire moi-même mes disciples, même les plus expérimentés, pour leur rappeler les bases importantes. Si jamais je dois m'en aller, l'Ordre ne doit pas faiblir. "Syndra, avant que tu ne partes..." Ma discussion avec Talon était directement liée à mon départ imminent, et si Syndra devait venir avec moi, je devais l'informer de mes intentions. J'avais une sorte d'anxiété vis à vis de sa réaction. Au fond, je ne connaissais pas sa position quant aux Noxiens, et à la guerre pour la conquête d'Ionia. Peut-être ne voudrait-elle plus m'accompagner dans ce voyage si je lui expliquais ma destination. C'était, je dois bien l'avouer, quelque peu angoissant comme idée. "...Je voulais juste te dire que j'aurais besoin de te parler plus tard, à propos d'un sujet quelque peu important. Mais pour le moment, nous avons tous les deux des choses à faire, et je ne saurais te retarder plus longtemps."

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndra

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: The Dark Sovereign
Devise:
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Sam 26 Déc 2015, 03:01

Syndra remercia Zed d’un signe de tête avant qu’il ne prenne congé et sorte de la chambre où elle allait séjourner temporairement.

Plusieurs questions se bousculaient dans son esprit : tout d’abord, l’acceptation aussi hâtive de la part de Zed pour un voyage sans destination précise la perturbait ; depuis quand le Maître des Ombres acceptait sans rechigner une expédition sans but précis, même si c’était en compagnie d’une amie ?

Zed était le Maître de ce lieu, et les élèves y étaient nombreux, très nombreux. Elle avait eu le temps de jauger chacun de ceux qu’elle avait pu croiser au détour des nombreux couloirs afin d’atteindre le sommet du Temple.

Elle avait vu chez eux une envie similaire : un besoin de découdre, de combat… De sang. Et même chez les plus novices, une certaine pression.

Se préparaient-ils finalement pour un évènement prochain ? Syndra était prête à le parier.

Et la jeune femme était au comble du bonheur de pouvoir assister aux évènements prochains.

Peut-être était-ce cela dont Zed voulait lui parler ? Un projet futur ?

Syndra secoua la tête, tentant de chasser ses idées. Elle aussi avait des choses à faire.

Regardant à travers la fenêtre où se trouvait précédemment Zed, la jeune femme sourit. L’étang était immense. Ça sera parfait pour ce qu’elle avait à faire. La souveraine obscure ouvrit la fenêtre et, se penchant à travers celle-ci, regarda le sol afin d’en évaluer la hauteur.

Un humain qui aurait la mégarde de sauter à cette distance serait sûr d’être mort à l’arrivée. Mais pas Syndra. Alors, souplement, elle sauta dans le vide, entendant derrière elle des bruits de pas précipités se dirigeant vers la fenêtre ou elle se trouvait. Peut-être Yû avait-il cru qu’elle avait des envies suicidaires ?

Tout en étant dans ces pensées, la jeune mage laissa son Don se déferler en elle. La vitesse qui la rapprochait du sol se fit de plus en plus lente, puis se stoppa. Syndra flottait à présent, justes quelques centimètres au-dessus des dalles en pierres du Temple.
Relevant la tête car elle sentait une présence à sa fenêtre, elle sourit : la personne qui se tenait juste là un instant auparavant avait laissé place à une Ombre, qui disparut la seconde suivante.

Oui, elle était toujours en vie.

Toujours dans les airs, la jeune femme se dirigeât vers la forêt, ignorant les cris derrière elle ainsi que les bruits de lames qui crissaient. Apparemment, Zed se faisait plaisir et n’y allait pas de main morte.. Elle sourit intérieurement.


Arrivée devant cette étendue d’eau, Syndra ne se laissa aller : libérant ses pouvoirs, et se posant au sol, elle s’avança jusqu’à avoir les chevilles recouvertes par l’eau. Alors, démarra une étrange danse : Plusieurs sphères, de tailles différentes se créérent tout en se mélangeant à l’eau. Elles étaient comme animées d’une vie propre, virevoltant et explosant par fois les unes contre les autres. Mais c’était bien Syndra qui étaient maitre de son pouvoir, et pas l’inverse. Elle s’exerça un long moment, jusqu’à ce que le jour commence à disparaître puis, alors que le Soleil se couchait, décida de mettre fin à son entrainement. L’eau lui avait fait du bien, et lui redonnait une partie de sa puissance.

La jeune mage sortie de l’étang, et s’assit un instant au bord de l’eau, légèrement haletante. Elle se retourna, car, même si elle ne voyait personne, elle savait que quelqu’un était là. Elle lança tout haut :

« As-tu fini tout ce que tu avais à faire, Zed ? Je suis curieuse de savoir ce dont tu voulais me parler quand nous nous sommes quittés tout à l’heure. »


Depuis quand l’observait-il ? La souveraine obscure ne le savait pas. Après tout, il n’était pas le Maître des Ombres pour rien…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Sam 26 Déc 2015, 18:18

Ceux qui nous invoquent, à l'Institut de la Guerre, n'ont aucune idée de comment maîtriser notre pouvoir, et de ce fait, nous, les champions, sommes extrêmement limités. Mes pouvoirs hors de la ligue sont bien plus grands que lors des combats à l'intérieur de celle-ci. De plus, ils sont amplifiés lorsque je suis dans mon temple, la brume entourant celui-ci étant en fait faite de Ki sombre. Bientôt, je n'étais plus seul, mais nous étions deux. Puis quatre. Six. Nous nous dispersions, avec la vitesse qui caractérise les ninjas.

Je peux voir ce que voient mes Ombres, et tout ce qu'elles sont à portée d'entendre, je l'entends. C'est assez étrange, impossible à décrire, mais en réalité, je suis à plusieurs endroits en même temps, tout en étant là ou je suis. La seule chose qu'elles ne peuvent faire, c'est parler. Ainsi, chacune de mes ombres allait à une des écoles du Ninjutsu des Ombres, pour inspecter l'entraînement. Quant à moi, je me dirigeais vers les salles de méditations, pour simplement voir si tout se déroule comme prévu. Une fois fait, je transpose ma place avec l'Ombre qui s'était tranquillement assise dans un coin de la salle du dojo servant à l'entrainement à mains nues.

Deux élèves s'y battaient, en combat d'exhibition. J'observais jusqu'à la fin, remarquant de multiples erreurs que j'avais moi-même faites dans ma jeunesse. Je les avais toutes corrigés au fil du temps, certaines m'avaient coûté quelques centilitres de sang, je peux m'en rappeler grâce à mes cicatrices. Finalement, le combat se terminait, et je me levais. Je faisais signe à l’Élève Supérieur qui se trouvait là, et celui-ci me saluait avec respect, avant de se reculer, me laissant la place de Professeur. Ma voix vibrante à travers mon masque d'acier résonnait dans la salle, sûre d'être entendu par chacun des élèves présents:

"Lors d'un combat, gardez toujours votre objectif en tête. Chaque action que vous effectuerez se fera dans le but d'atteindre cette objectif. Si votre objectif est de tuer votre adversaire -et bien souvent, ce sera le cas- vous devrez portez chacun de manière a ce qu'il soit mortel, ou au moins qu'il fragilise l'ennemi, pour mieux en finir. Vous devrez porter des coups rapides, et précis. C'est la clé de la victoire. Une fois que vous aurez appliqué ça, la force viendra d'elle-même."

Ces mots prononcés, les élèves acquiesçaient d'un "Oui, Maître !" collectif, et reprenaient l'entrainement avec plus de d'application que jamais, motivés et inspirés par mes mots. Je les observait quelques minutes, avant d'aller dehors, où les élèves s’entraînaient aux armes de lancer. Et encore une fois, je leur expliquais l'essence même de cette discipline. Et ainsi de suite, d'Ombre en Ombre, je passais à l'entrainement des armes de lancer aux armes au corps à corps, puis à l'entrainement à la discrétion, et enfin, le dernier mais le plus important, l'entrainement à la maîtrise des ombres.

Cette journée m'a permis de voir à quel point mon Ordre est puissant, bien plus que ce que je l'imaginais. Tous ont encore beaucoup à apprendre, moi compris, et pourtant... Si je décidais de mener une attaque contre le Kinkou maintenant, j'aurais toutes mes chances de l'emporter une nouvelle fois. Penser à cela me rappela que je devais retrouver Syndra, pour lui annoncer mon but. Je me dirigeais vers l'étang, sachant qu'elle y était.

Une fois arrivé là-bas, je fut témoin d'un spectacle auquel peu, voir même peut-être personne avant moi n'avait eu la chance de voir: La Souveraine Obscure déchaînant ses pouvoirs. Au contact de l'eau, cette magie avait une apparence incroyablement belle et gracieuse, tout en étant puissante et effrayante. Artistique, presque. C'est le genre de spectacle qui nous coupe le souffle, dont on ne peut détourner le regard une seule seconde. On est hypnotisé. Malheureusement, je n'ai pu l'observer que quelques minutes avant qu'elle n'arrête cet entraînement mystique. Je déglutissais, juste avant qu'elle ne m'appelle. Je n'avais même pas remarqué que le soleil se couchait. Mes yeux rouges commençaient à briller, le temps se faisant plus sombre. Je m'avançais vers elle.

Toujours debout, j'observais l'eau, qui était maintenant calme et paisible, malgré la manipulation dont elle avait été victime. "C'était impressionnant." complimentais-je. Et ce n'est pas souvent que je complimente, mon orgueil est une réelle barrière. Je voulais lui poser des question quant à son art, son pouvoir, mais nous devions parler d'autre chose, maintenant. "Je dois me rendre à Noxus." Mon regard écarlate se tournait vers elle, je ne voulais pas qu'une quelconque réaction de sa part ne m'échappe. "Tout comme toi et moi sommes en désaccord avec les dirigeants d'Ionia, j'ai là-bas, de potentiels alliés puissants, qui souhaitent faire un Coup d'Etat. Je sympathise à leur cause." Je faisais une courte pause, mon regard revenant à l'étang, qui reflétait la lumière orangée du soleil couchant. "Je ne veux pas seulement renverser le Kinkou, et les Anciens. Je veux prendre Ionia, et la débarrasser de tous les principes qui l'empêchent d'évoluer. Briser ses chaînes." Briser nos chaînes... "Je pense qui si j'aide à mettre un terme à l'existence de ceux qui ont fait du mal à ce pays, le peuple sera plus enclin à m'écouter. Ainsi, la fin du règne de l’Équilibre ne sera plus qu'à portée de main."

Mon regard revenait à Syndra, et je me tournais vers elle, entièrement. "C'est un projet ambitieux, mais il est à notre portée, et il ne tient qu'à nous de le réaliser." Je me rendais compte que je parlais comme si elle avait déjà accepté, mais cela ne m'arrêtait pas pour autant. "Ce que je voulais savoir, c'est si tu étais d'accord avec cela. Si tu étais prête à prendre les choses en main, et à changer le destin de ce pays."

"Me suivras-tu, Syndra ?"

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndra

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: The Dark Sovereign
Devise:
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Dim 27 Déc 2015, 03:18

Syndra écoutait attentivement Zed. Son compliment l’avait surprise, et même si elle ne se l’avouerait jamais, lui avait fait plaisir. Cependant elle mit de côté cette pensée et garda toute son attention sur la suite du discours du ninja.

Elle savait maintenant le but du voyage de Zed. Un projet ambitieux, cela l’était. Après tout, on parlait d’envahir Noxus, ce n’était pas comme s'ils allaient mettre à sac le villlage d’à côté. Mais cela restait accessible, et l’aide de la jeune mage pour cette quête ne serait pas de trop. Se rendre à Noxus ne l’enchantait guère, néanmoins, pour Syndra, semer le chaos par ce coup d’Etat semblait un choix divertissant.

Et en participant à ce soulèvement, ils pourraient atteindre leur but commun : prendre Iona, à l’aide de ces potentiels aliés. D’ailleurs, qui étaient-ils ? Syndra s’abstint de poser la question, ne voulant interrompre l’Ombre, mais elle ne put s’empêcher de sourire, car elle remarqua à la façon dont parlait Zed, qu’il l’incluait déjà dans ce voyage. Il la fixait, maintenant, et attendait sa réponse.

Alors, la jeune femme se releva, et d’un sourire énigmatique, lui répondit :

« T’ai-je déjà fait faux bond, à toi, mon seul et unique allié ? »

Se retournant complètement vers Zed et tout en commençant à se rediriger doucement vers le Temple, elle ajouta :

« Quand partons-nous, Zed ? »


Syndra était impatiente de voir la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Lun 28 Déc 2015, 02:23

Quelque part, je savais qu'elle accepterait. Je savais que je pouvais lui faire confiance, et compter sur elle, mais l'entendre dire ces mots me procurèrent une certaine forme d'apaisement. Je me sentais plus léger, prêt à me concentrer sur le futur, sur mes projets. C'était en partie grâce à elle, mais aussi grâce à ce que j'avais pu voir durant la journée. Mon Ordre, quoi qu'on puisse en dire, se développait efficacement. Et il faut dire que cela m'apportait à la fois fierté et satisfaction. J'étais tranquille par rapport à mes responsabilités, sachant que je pourrais partir sans que mon Ordre ne soit trop affecté. Et Syndra posa sa question. J'avais pensé partir d'ici quelques jours, mais cette journée m'avait fait changer d'avis.

"Je pense... Que partir demain matin est raisonnable."

C'était soudain, et ça pouvait sembler précipité. Peut-être étais-je pressé de m'en aller, de mettre mes plans à exécution. De briser ma routine. Mais c'était bien comme ça, car je ne pouvais pas rester les bras croisés à ne rien faire. Nous sommes prêts, et nous devons agir. Syndra m'emboîtait le pas, et nous rentrions donc au temple. La nuit était tombée bien vite, de multiples flambeaux avaient été allumés pour accompagner la lumière de la lune, et illuminer le bâtiment. A l'intérieur, des torches et bougies avaient été allumées, comme tous les soirs. Ils arrivèrent à l'heure où les résidents prennent le souper. Tous étaient à donc à l'intérieur. On pouvait entendre un brouhaha plutôt discret, celui des ninjas qui profitaient du temps de leur repas pour se détendre et discuter. L'atmosphère était bien moins calme que d'habitude, mais aussi beaucoup plus détendue.

Nous marchions encore une fois dans les couloirs du temple, étrangement plus clairs que pendant la journée. J'adressais quelques paroles à la magicienne qui se trouvait à mes côtes. "Cette journée a dû être épuisante, pour toi. Si tu as faim, ou soif tu n'as qu'à demander. Tout ce que tu désireras te sera apporté." Je pensais remonter directement dans mes quartiers, comme d'habitude, pour pouvoir me restaurer, moi aussi. Une associations d'idées me fit penser que peut-être devrais-je profiter de la compagnie de Syndra, car nul ne sait ce qui pourra bien nous arriver une fois que nous serons partis. Peut-être que le voyage sera mouvementé, peut-être que nous n'aurons pas une minute à nous.

Nous gravissions les quelques marches restantes qui nous séparaient du dernier étage. Lorsque nous y étions, je m'arrêtais, et malgré les quelques doutes et hésitations qui parcouraient mon esprit, je demandais naturellement. "Si tu ne compte pas aller trouver le sommeil tout de suite... Peut-être accepterais-tu de partager encore quelques instants avec moi. Nous avons sûrement encore des choses à nous dire."

C'était toujours aussi étrange, inhabituel. Peut-être un peu moins à cause de l'atmosphère un peu plus chaleureuse que renferme le temple à cette heure de la soirée. Mais j'avais envie de passer un peu de temps au calme avec elle, que l'on parle comme plus tôt dans la journée, même si je ne savais pas exactement quels sujets nous aborderions.

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syndra

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: The Dark Sovereign
Devise:
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Sam 17 Sep 2016, 01:02

"Je pense... Que partir demain matin est raisonnable."

La réponse que lui fournit le ninja fit sourire Syndra. Enfin, nous pourrions faire avancer les choses dans Ionia. Mais avant, il fallait se diriger jusqu’à Noxus, un voyage qui n’allait pas être de tout repos. Rester un peu plus ne l’aurait pas dérangé, mais s’ils pouvaient se mettre en marche dès le lendemain... C’était parfait.

La jeune mage suivit le Ninja le long des dédales des couloirs, attardant son regard dans la direction ou provenait un léger bruit, signe que les résidents avaient enfin terminé leur entrainement quotidien et devaient alors se restaurer. Syndra émis un petit sourire, signe d’apaisement : dans sa demeure, seul le bruit du vent se faisait entendre. Sentir un peu de vie dans ce lieu était agréable.

Zed lui annonça en premier lieu qu’elle pouvait avoir à disposition des vivres, ce à quoi elle acquiesça, distraitement, tout en le suivant le long des marches. Malgré son entrainement, Syndra ne ressentait pas encore la fatigue. Elle pensa avec regret que bientôt, elle allait devoir laisser le ninja, afin qu’il puisse se reposer avant la journée de demain qui allait s’avérer longue, voir dangereuse.

La jeune mage s’arrêta enfin au dernier étage, aux côtés de Zed, attendant ses dernières instructions :

"Si tu ne comptes pas aller trouver le sommeil tout de suite... Peut-être accepterais-tu de partager encore quelques instants avec moi. Nous avons sûrement encore des choses à nous dire."

Ses yeux s’écarquillant légèrement, face à ses paroles, la jeune femme se repris rapidement avant d’émettre un sourire chaleureux. Finalement, elle allait pouvoir encore un peu passer du temps en compagnie du Ninja, ce qui ne lui déplaisait guère. Elle esquissa un léger hochement de tête, avant de lui répondre :

«  Ce serait avec plaisir, Zed. Comme ça, nous pourrions envisager les possibilités s’offrant à nous pour demain, et nous pourrions discuter de ces éventuels alliés qui pourraient par la suite nous venir en tant que soutien sur Ionia, lorsque nous reviendrons. »


En effet, la jeune femme pensait sincèrement que l’utilisation de la voie des Ombres afin de se rendre en territoire ennemi ne serait pas la meilleure chose à faire – une éventuelle attaque dès leur arrivée serait à prévoir - et Syndra savait que, contrairement à Zed, elle allait être déboussolée comme la première fois lorsqu’ils quittèrent sa demeure.

Ou alors était-ce seulement lors du premier voyage dans cette faille des Ombres qui faisait cet effet-là ? Syndra avait une foule de questions à poser.

Ses pensées furent interrompues par le bruit soudain de son abdomen, qui réclamât son attention. La jeune femme resta interdite, ses joues se colorant rapidement et prenant une couleur rosée, atteinte par la gêne de s’être faite remarquée ainsi. Il fallait que son estomac fasse des siennes alors qu’ils allaient discuter d’un sujet relativement important !
Fixant dorénavant le bout de ses pieds, Syndra ajouta d’une toute petite voix :

« Je te suis… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   Ven 23 Sep 2016, 04:39

Nous arrivâmes devant la porte sans poignée, dans laquelle il semblait y avoir un parchemin d'incrusté, au centre d'ornements Ioniens traditionnels. Je posais deux doigts contre celui-ci, puis deux autres, les symboles se mettant à scintiller au fur et à mesure. Un troisième signe et la porte s'ouvrait d'elle même, glissant vers le haut, dans une fente. J'ouvrais la marche, entrant dans une pièce plutôt spacieuse, probablement pour pouvoir s'entraîner.

Dans un coin se trouvait une table basse, ainsi qu'un service à thé déjà chaud, et une longue plante, en fleurs, ayant déjà commencé à faner. On remarquait surtout une bibliothèque imposante, pleine de livres et de parchemins en tout genre, de toutes les couleurs, ce qui donnait tout de même un ensemble harmonieux. Sur les murs, on voyait de nombreux parchemins, sur lesquels se trouvaient des inscriptions particulières, de l'ancienne calligraphie Ionienne, en réalité. A en croire les parchemins dans le même styles ainsi que les pinceaux et pots d'encre traînant ci et là, sans pour autant que cela frappe les yeux. On devinait que j'en étais l'artisan. J'observais le râtelier d'armure se trouvant devant moi, pensant à me délester un peu, mais rejetant vite l'idée, avant de me diriger vers la table. Je fis signe à Syndra de s'installer.

Je m'asseyais calmement au sol, en tailleur. Me rappelant que mon invitée était affamée, je griffonnait quelque chose sur le sol du bout de mon doigt, des lettres d'un noir profond en découlaient, pour ensuite glisser à haute vitesse hors de la chambre. En faisant cela, J'adressais quelques paroles à Syndra, ma voix vibrant au travers de mon masque de fer:

"Nous allons passer de longs moments ensemble. Je ne te demande pas de me raconter tes secrets les plus intimes, mais si tu as un besoin quelconque, n'hésite pas à m'en parler."

Je disais cela non seulement comme une sorte de prévention durant le voyage qui nous attendait, car je ne voulais pas me reposer sur elle alors qu'elle n'était pas au meilleur de sa forme, mais aussi parce que j'étais préoccupé par le fait d'être un bon hôte. Je n'avais déjà pas l'habitude d'accueillir des invités de choix (ou des invités tout court) au sein du Temple, je ne tenais pas à perdre la face devant ma future compagne de voyage. La porte s'ouvrait bientôt, laissant apparaître Yû, qui apporta un plateau plein d'assiettes, elles même pleines de nourriture. Il disparut aussitôt. Je ne bougeais pas, laissant Syndra de prendre ce dont elle voulait.

Je laissais échapper un soupir, inaudible au travers de mon masque. Mes épaules se détendaient, enfin, et ça faisait un bien fou. La journée touchait à sa fin, et je ne sortirais probablement pas de ma chambre avant le lendemain. Mon regard déviait légèrement vers le bas, indiquant à quiconque le remarquerait que j'étais maintenant plongé dans mes pensées, en oubliant presque la présence de la demoiselle qui me faisait face.

Moi qui voulait parler sans que ce soit trop sérieux, je songeais déjà à notre voyage. Noxus était loin, et leur périple durerait sûrement longtemps. Laisser le temple ainsi à découvert était extrêmement dangereux, et je me devais par dessus tout le protéger, car sans mon Ordre, mes plans ne pourraient aboutir. Il fallait que j'assure de la protection de celui-ci avant de m'en aller, et pour se faire, une idée me vint:

"Avant de partir, j'entends par là quitter Ionia, nous devrions nous y faire des alliés. Chaque seconde compte, et il reste encore certains éléments puissants, et encore notre que nous pourrions rallier à notre cause, et ce avant qu'ils ne se rangent dans les rangs des anciens, ou pire encore, de l'Équilibre. Cela nous laissera le temps de planifier la façon dont nous nous en irons vers Noxus."

Seulement après que j'eut terminé ma phrase, mon regard vint à Syndra. Je semblais parler pour moi-même au départ, mais ce dernier geste indiquait que je voulais connaître son opinion, pour pouvoir aiguiser la mienne. Pour une fois que je ne travaillais pas seul, j'en profiterais autant que je le pourrais. J'en avais même perdu mon but principal: me détendre et parler de choses triviales avec ma seule amie, en toute simplicité.

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soyons seuls, ensemble [Pv. Syndra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément. [Adam]
» Angel Blake Cooper - Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément.
» Karolina + Soyons extraordinaires ensemble, plutôt qu’ordinaires séparément.
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Soyons fous ;D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: RPG :: Ionia :: Temple des ombres-
Sauter vers: