Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Disgracié en quête d'un honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
(Ancien) Yasuo

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Disgracié
Devise: L'histoire d'une épée s'écrit avec du sang.
MessageSujet: Disgracié en quête d'un honneur   Dim 28 Juin 2015, 22:39

Fiche de perso
? Nom : Yasuo
? Lieu de vie : Ionia
? Caractère : Calme, peu sociable, très perspicace, déséquilibré, non cordial, rarement protecteur, extrêmement nostalgique. Je me définirai de cette façon.  Avant la tragédie, j'étais tout le contraire de ce que j'ai évoqué, mais le destin en a voulu autrement.

« Souviens toi. N'oublie jamais, Tu n'es plus rien. Tu es un traître. Tu mériterai de mourir. »
Habitants, Ionia.



Depuis le dramatique événement, je n'ai jamais cessé de me demander qui j'étais, j'essayais de retrouver mes racines, de me souvenir comment tout ça a pu arrivé, comment ai-je pu me faire accuser par les miens. Il y a quelques années, peu après la guerre, j'étais enragé, détruit, brisé.
Je ne cherchais qu'à retrouver le tueur de l'ancien, l'assassin qui a souiller mon honneur, celui qui a fait de moi l'homme le plus haïe de Ionia. Mon but premier était la vengeance pur et dur, je ne cherchais qu'à me prouver que j'étais quelqu'un de bien, je voulais affirmer à mon peuple qu'il n'y a aucun homme plus fidèle que moi à Ionia. Je n'étais pas calme, j'étais une bête assoiffé de sang. Je n'étais pas perspicace, j'étais aveuglé par la vengeance. Je tentais d'être équilibré, de trouver de l'harmonie à travers toutes ces horribles envies. J'étais sympathique avec les hommes, je protégeais la veuve et l'orphelin, mais dès qu'ils avaient le dos tourner, je retournais à mes monstrueuses pensées.
Avec le temps, je me suis assagis, et mes pensées également. Je me suis posé des questions, dont je n'ai pas encore trouvé réponse, mais auxquels j'ai compris certaines choses.

« La vengeance ne résout rien. Tu as trahit Ionia, ne te trahit pas toi même. »
Yone, mon frère.



Je trouve petit à petit le repos que je souhaite tant, la vengeance n'est plus ma raison de vivre. Je n'aide plus les habitants, je n'aide plus personne qui me considère comme un assassin. Mon seul désir est de retrouver un honneur... Mon honneur. Mon cœur n'est plus aussi pur qu'auparavant, j'ai perdu toute dignité à partir du moment où j'ai décidé de m'exiler à la recherche du tueur, mais je souhaite garder un semblant d'humanité et de citoyenneté. Je retrouverai ma pureté, par la parole, ou la lame.

? Description physique : Mon physique, hein. Je suis facilement reconnaissable de part ma coupe de cheveux, de ma cicatrice au milieu du nez ainsi que de mon ornement au bras gauche. Ma seule moitié d'armure que je porte montre ma disharmonie et fait un parallèle entre l'équilibre et son opposé. L'équilibre n'est pas une chose essentiel à la vie, il est justement la preuve que les êtres humains cherchent toujours la perfection, chose qui est impossible à atteindre. C'est l'une des raisons qui justifie ma haine envers les ninja, ces soit-disant protecteur de l'harmonie.  

« Qu'est-ce qu'une épée sans personne pour la tenir ? Enseigner comment tuer à un soldat n'est pas difficile. Le véritable défi, c'est de lui enseigner comment ne pas tuer. »
Yone, mon frère.



Mon katana m'a été offert par mon maître, selon lui, ce sabre représente l'arme suprême de la maîtrise du vent. La garde du sabre n'est pas une garde traditionnel, celle-ci a été forgé de façon à représenter la mâchoire d'un dragon. Plus particulièrement, celles des dragons jumeaux, symbole de Ionia.

« La pierre et le sabre. Prend ce livre, celui-ci entretient la légende du samouraï éternel et parfait. Devient le plus grand samouraï de notre nation et montre au monde l'honneur de nos soldats. »
Yone, mon frère.



Je n'ai lu ce bout de papier qu'après l’événement qui m'a valu l'exil. Arrogant comme j'étais, je ne pensais pas avoir un jour besoin d'apprendre à devenir un véritable samouraï. Mon esprit pensait que j'avais le talent inné de ne rien avoir à apprendre. Comme beaucoup de fois, je m'étais trompé. À l'aide de matériaux, de tissu, de coton ainsi que d'un peu de couture, je réussi à me créer un pantalon élargit parfait. Celui-ci ayant la particularité d'être assez large pour me laisser libre de mes mouvements, mais pas trop non plus, pour ne pas me faire ralentir par le vent.
Je n'ai, aujourd'hui encore, pas terminé ce livre, parce que je ne me considère pas encore capable de prétendre être un exemple pour les samouraï, ce qui est le but des lecteurs de ce roman.

Je porte, parfois, d'autres habits. Le plus fréquent est un déguisement en "Cow-Boy" comme j'aime bien l'appeler. J'arbore un couvre-chef aux larges bords et à la calotte haute, me permettant de me prémunir du soleil ainsi que de cacher mon visages contre les éventuels assassins venu me traquer. Je troque ma lame de dragon par un Katana forgé de mes propres mains à partir d'acier récupéré sur le sol, que dis-je, le cimetière de Ionia, après la guerre. Je mis quelques années à confectionner cette arme, cette épopée ne fut pas de tout repos. Je voulais une lame aussi solide que l'autre, ayant les mêmes caractéristiques, sans pour autant en faire une pâle copie.

C'est à Piltover que j'ai pu terminer mon Katana, avec la récupération d'arme à feu, et plus précisément d'une. L'arme était extrêmement belle, facile à prendre en main, ornée d'un contour en or. J’eus besoin de payer un forgeron afin d'attacher ma lame à l'arme, retirant tout ce qui pouvait gêné à l'utilisation. Mon second Katana ainsi que ma seconde tenu était créée.
Je ficelais le reste en ajoutant un foulard assez grand afin que l'on puisse croire à une cape. Des bottes en cuir, des gants en cuir, des balles de canon allant de mon épaule gauche jusqu'à mes hanches droites, un fourreau reforgé spécialement pour mon Katana et des cordes pour arborer un aspect de prisonnier.

Je me nomme Yasuo de l'ouest.




Histoire
L'histoire se déroule quelques jours après mon exil.

« Je n'arrive pas à croire qu'ils puissent penser ça. Pour qu'elle raison aurai-je tuer l'ancien ?! Je m'en contrefiche de lui ! L'argent ça ne m'intéresse pas, être célèbre pour avoir assassiné quelqu'un non plus ! Je ne le connaissais même pas en plus... »

Je dépose mon arme contre un chêne, m’adossant contre celui-ci et regardant le ciel, laissant le vent faire son travail. La lueur de la lune caresse mon visage tandis que mon poing se ferme et frappe à grand coup le sol. Je m'accroupis, laissant mes bras tomber le long de mon corps. Des larmes coulent de mon visage sans que je ne puisse rien y faire, sans que je ne puisse les arrêter. Au final, le voulais-je ? Pleurer est le seul moyen pour mon corps d'évacuer la tristesse qui le noie jour après jour. Je n'arrive même pas à cligner des yeux. Le désespoir prend doucement possession de mon âme pendant que mes paupières se referme peu à peu. Je dépose mes mains sur l'herbe humide et implore les cieux de me venir en aide. M'écouteront-ils ? Me viendraient-ils en aide ? Ont-ils simplement pitié de moi ? Que dis-je, se soucient-ils seulement de ma faible personne ? Qu'ai-je fait pour mériter ça ?! Tant de questions qui, selon moi, resteront à jamais sans réponse. Pourquoi les poses-je alors... Je n'en ai aucune idée, peut-être pour me rassurer, que sais-je.
J'arrive peu-à-peu à reprendre le dessus sur ma tristesse pour m'évanouir dans un autre sentiment : la vengeance. Le soleil se lève et quant à moi, je me relève, récupérant mon sabre et le faisant disparaître à l'intérieur de mon fourreau. J'avance d'un pas assuré vers l'horizon, prêt à me rendre justice moi même.

« Quand j'étais enfant mon frère ma demandé : le vent fuit-il ou suit-il? »

Je me dirige en direction du port, prêt à embarquer dès que la première occasion se présentera afin de me rendre à Noxus. Cette cité ténébreuse qui a détruit à jamais ma vie porte très probablement en ses rangs le tueur de l'ancien.
Je traverse lentement la forêt, évitant à tout prix les endroits civilisé, personne ne doit savoir où je suis, ni même ce que je compte faire. Je suis désormais l'homme à abattre pour les autorités Ionienne ainsi que pour les samouraï de mon école... Trop tard, je suppose.

« Longtemps j'ai choisi de fuir, car la mort était mon ombre. Ceux qui me traquaient se disaient autrefois mes amis. Aujourd'hui lorsqu'ils me croisent, ils me traitent d'assassin. »

Mon corps se retourne agilement et rapidement, sortant mon Katana de son fourreau et ripostant à l'attaque furtive du traqueur. Mon regard se perd dans le sien, des secondes qui semblait être des heures s'écoulèrent sans que je ne puisse, à nouveau, retenir mes larmes. Je bondis en arrière en repoussant l'agresseur avec mon sabre. Je le serrai fort, très fort, jusqu'à me faire saigner la main. Je sais que je ne peux éviter le combat, et pourtant tout mon être le veut. Je souhaiterai tellement que ça n'arrive pas, et pourtant, nul ne peut forcer le vent à faire demi-tour.

« L'un après l'autre, ils m'ont trouvé »

« Comment on en est arrivé là, hein, Yasuo ? » fit mon opposant, se mettant en garde, lame en ma direction, son regard perçant le mien.

« J'aimerai tellement te retourner la question... Alors toi aussi tu penses que je suis l'assassin. Qu'il en soit ainsi, Senshi. »

Mon corps tremblait à l'idée de l'affronter, je ne voulais pas lui faire de mal, je ne le voulais vraiment pas. Le combat n'aurait jamais du se terminer ainsi, et pourtant, nul ne peut forcer le vent à faire demi-tour. Mon cercle tranchant eu raison de sa vie. Je plante ma lame au sol et m'approche du corps de Senshi, mon modèle, mon professeur comique, mon deuxième grand frère. Je dépose ma main sur ses paupières, je souhaite simplement les fermer afin qu'ils puissent reposer en paix. Un sentiment désagréable de sang gisait le long de mon col... C'est la main de Senshi.
« Tu es un traître, Yasuo, je souhaite que tu meurs dans la pire des souffrances, comment as-tu pu nous faire ça...» soupirait mon ancien amis avec l'aide de ses dernières ressources. Mon corps tout entier tremble à nouveau et perd l'équilibre. Je me maintiens sur mes genoux grâce à mon fourreau et ferme ses paupières, c'était maintenant finis. Je passerai la nuit en sa compagnie, dans une grotte au fond de la forêt, non loin d'ici.

« Le premier fut un épéiste renommé dans tout le pays. Lorsque nous étions jeunes, je l'ai vu fendre un tronc d'arbre d'un seul coup de son épée. Mais on ne peut fendre le vent. »

L'aube se lève en douceur, les oiseaux commencent à chantonner tandis que je décore la tombe de Senshi. J’imprègne la terre de la garde de mon Katana, laissant ainsi trace de mon passage. Je voulais que l'on sache que c'est moi. J'accepte d'être punis pour mes crimes, pas pour ceux d'un autre. L'air est encore frais, je m'en vais à nouveau en direction du port, il n'est plus très loin, une journée suffira. Je m'enfonce de plus en plus dans la forêt, mais paradoxalement, me rapproche également de la civilisation. C'est plutôt logique finalement, celle-ci n'est pas infinie. Cette journée semble bien trop paisible pour être réelle... J'avais tristement raison. Lame sur ma garde, je jette un rapide coup d’œil aux alentours avant de me focalisé sur un buisson à 90° de ma position. Pas toi, non...

« Je t'aimais, Yasuo, malheureusement, tu as fais des choix que seul toi peux comprendre. Encore une fois tu n'as pensé qu'à ta petite personne, ce combat scellera la fin de ton ère ainsi que de mes sentiments. » s'essouffla mon opposante après être sortie lentement du buisson.

« Hayai... »

Je n’eus pas le temps de finir ma phrase qu'un de ses coup d'épée parvint jusqu'à mon ornement à l'épaule gauche. Je n'ai à nouveau plus le choix, je dois combattre. Je retiens mes larmes cette fois, rien ne sert de pleurer à chaque fois, il faut savoir se montrer fort devant l'adversité et contenir sa rage pour le véritable tueur. Le combat dura jusqu'au Zénith, et c'est d'une tempête d'acier qu'elle succomba. M'approchant comme précédemment de ma victime, je lui referme les yeux, regardant à nouveau son visage que je ne reverrai plus jamais. Sa beauté éblouit mes yeux, la chaleur du soleil me pousse à faire vite pour lui transmettre mon dernier message. Mes lèvres s'approche des siennes avant qu'une main se mette en travers de mon chemin. La sienne, plus précisément. Un murmure atteint mon ouïe et me force à arrêter ma démarche. J'emmène son corps sous un arbre, et l'enterre, comme Senshi. Il ne vaut mieux pas que vous sachiez ce qu'elle ma dit, mais si vous le saviez, cela vous briserai le cœur.

« Le deuxième était un guerrier agile et rapide. Extrêmement rusé, il prenait de vitesse les plus fins renards des bois. Mais on ne prend pas de vitesse le vent. »

J’accélère la cadence, je cours, je bondis. Je suis proche de mon ancien village et je ne souhaite pas m'éterniser ici longtemps. Je ne suis plus très loin du port qui plus-est. Le crépuscule n'est plus très loin, je m'approche de plus en plus de mon objectif, je ne souhaite absolument pas rencontré une autre personne, mais ce qui devait arriver arriva. Le moment que je craignais le plus au monde. J'appréhendais se moment comme un élève appréhende l'examen de sa vie. J'avance lentement vers mon adversaire, sans un mot. Lui, il ne bouge pas d'un centimètre. Les cheveux dans le vents, nos deux armes se frottes l'une à l'autre et c'est un combat de plusieurs heures qui commence.

Jamais je n'aurai pensé me confronter à mon frère dans de tel circonstance, mais comme dis précédemment, le destin en a voulu autrement. Les cieux aussi, certainement. Peut-être n'étais-ce qu'une épreuve, après-tout. Les tempêtes d'acier se déchaînèrent, les cercles tranchant suivirent, les mures de vent s'enchaînaient. C'est finalement un dernier soupir qui mit fin aux jours de mon frère.
Dans un élan de compassion, je demande à mon frère s'il pense vraiment que je suis le tueur de l'ancien, s'il croit vraiment que j'ai trahit notre nation, s'il espérait vraiment me vaincre.

« L'ancien a été tué à l'aide d'une technique du vent. Qui d'autre cela pourrait-il être ? »

Je compris alors soudain pourquoi j'avais été accusé, je clama mon innocence et implora le pardon de mon frère. Les larmes coulaient sur mon visage tandis que mon frère rendait son dernier souffle.
Je pris mon frère dans mes bras et passa la nuit avec lui, adossé à un arbre, attendant l'aube pour l'enterrer. Après l'avoir fait, et fait mon deuil très rapidement, parce que l'heure n'était pas à ça, je pris mon sabre et m'en alla prendre un navire. J'avais maintenant un indice qui me met sur la piste du véritable tueur. Je murmure une promesse sur la tombe de mon défunt frère et jette un dernier regard sur celle-ci avant de m'élancer, vent dans le dos.

« Le troisième était un homme de compassion. Il m'avait appris la patience lorsque je n'étais qu'un enfant orgueilleux. Mon guide, mon ami. Mon frère. Combien de temps pourrais-je poursuivre ? Même les plus puissantes rafales finissent par mourir. Mais je ne fuirai plus. Je suivrai la voie de la vérité. Que le vent guide ma lame et me conduise au véritable assassin. Celui qui est responsable du sang qui souille mes mains. »


« L'histoire d'une épée s'écrit avec le sang. »


Relation
Rival ~ Riven a ruiné ma vie, de part sa faute j'ai du tuer mes traqueurs auxquels j'étais autrefois alliés. Certains était des amis, d'autres bien plus que ça... Mon frère a tenté de mettre fin à mes jours, pensant de tout son être que j'étais l'assassin de l'ancien. Rien que pour ça, l'exilée restera à jamais mon ennemi, et ce, quelque soit la réponse qu'elle me donnera. Je la haie de tout mon être. La vengeance n'est plus mon objectif, je souhaite simplement rétablir la vérité, elle doit payer pour ses crimes. Jamais je ne lui pardonnerai, jamais elle n'adhérera à ma demande de se rendre à Ionia et d'avouer son meurtre. Elle sera à jamais ma rival, mon nemesis, ma raison de vivre. Que les dieux épargne cette dame lorsque ma lame transpercera son âme.

Invocateur
? Prénom : ~
? Pseudo : I Hiken I (ce sont des i)
? Age : 17
? Métier/Études : ~
? Passions : ~
? Où avez vous trouvé le forum ? : Bouche à oreille
? Double compte ? : ~
? Autre chose à dire? J'ai l'avatar, signature ainsi que l'image de projet Yasuo dans ma fiche de personnage, mais je ne l'ai pas intégré dans mon histoire ni dans ma description physique. Je compte faire un RP spécialement pour cette tenu justement.


Dernière édition par Yasuo~ le Mar 30 Juin 2015, 03:32, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: Saigneur Pourpre
Devise: Quand le sang coule, il faut boire
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Dim 28 Juin 2015, 23:55

Et bien re-bienvenue à toi ^_^

______________________________________________________________________________________

« Combien de temps vais-je devoir chercher un vrai défi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Lun 29 Juin 2015, 12:32

Bienvenue à toi, Yasuo.

Ta fiche à l'air très bien partie, je suis impatient de pouvoir lire le reste.

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(Ancien) Yasuo

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Disgracié
Devise: L'histoire d'une épée s'écrit avec du sang.
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Lun 29 Juin 2015, 14:24

Fiche de personnage fait, je m'attèle à l'histoire ce soir ou après. Merci pour votre accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(Ancien) Sion

avatar


Personnage
Rôle: Tank
Titre: Colosse mort-vivant
Devise: Tuez les forts, piétinez les faibles.
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Lun 29 Juin 2015, 20:42

Bienvenu! J'aime beaucoup ton style d'écriture =)
Vivement le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(Ancien) Yasuo

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Disgracié
Devise: L'histoire d'une épée s'écrit avec du sang.
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Mar 30 Juin 2015, 02:51

Merci du compliment, Sion. Présentation terminé, j'attend le verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vladimir

avatar


Personnage
Rôle: Mage
Titre: Saigneur Pourpre
Devise: Quand le sang coule, il faut boire
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Mar 30 Juin 2015, 16:20

Je n'ai qu'une seule chose à dire, c'est juste génial. :) J'espère que tu continueras comme ça pour les RP à venir en tout cas. Juste un seul regret trop court pour moi mais amplement suffisant pour la validation. XD

Je vais laisser un admin s'occuper d'officialiser ton pseudo et mettre ton insigne d'Ionia. ^^

______________________________________________________________________________________

« Combien de temps vais-je devoir chercher un vrai défi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(Ancien) Yasuo

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Disgracié
Devise: L'histoire d'une épée s'écrit avec du sang.
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Mar 30 Juin 2015, 16:21

Merci beaucoup, Vladimir :). Je tâcherai de continuer dans cette voie pour mes futur RP's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zed

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Maître des Ombres
Devise: Nul n'échappe à son ombre.
MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   Mar 30 Juin 2015, 17:01

Chose faite. Je déplace.

______________________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disgracié en quête d'un honneur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disgracié en quête d'un honneur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» Bill Clinton et Wyclef reçoivent l'Ordre national Honneur et Mérite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: La Communauté :: Salle d'archives de l'institut de la guerre :: Feuilles Personnages :: Anciens personnages-
Sauter vers: