Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit sentimentale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Une nuit sentimentale   Ven 12 Juin 2015, 22:17

C'est dans le tourment que Quinn rentra chez elle. La demacienne laissa son aigle s'envoler au travers de la pièce pour qu'il se pose sur son perchoir et s'ôta de son équipement. Elle remarqua qu'elle avait oublier son sac au château et se traita d'abrutie. Une fois en pyjama elle prépara à manger pour elle et Valor, et ne savoura pas son diner, elle avait peut faim au final contrairement à son oiseau qui mangea tout et rapidement. Ses pensées lui coupait la faim, qu'est ce qui la rendait comme ça à la fin? La jeune femme était agacée par tout cela et décida d'aller se coucher après avoir tout débarrasser et souhaiter bonne nuit à Valor.

Une fois dans sa chambre elle s'allongea sur le lit proprement fait, se réfugiant sous la couette encore froide. Mais le temps passait et elle ne trouvait toujours pas le sommeil. Elle décida alors de demander la compagnie de son aigle, elle siffla doucement et l'oiseau était arrivé en un rien de temps, c'était étrange que lui aussi ne dormais pas. Mais il devait ressentir le mal-être de sa maîtresse, malgré qu'il soit vaniteux, Valor faisait toujours preuve d'empathie envers ceux qu'il aime, pas grand monde à vrai dire. Elle se tourna vers lui qui s'était posé sur la table de chevet et lui demanda :

"Qu'est ce qui va pas chez moi Val?"

L'oiseau ne comprenais pas et lui répondit d'un glatissement interrogatoire.

"Je ressens quelque chose de bizarre, comme une obsession pour quelque chose ou plutôt pour quelqu'un."

L'aigle poussa de nouveau un cri dans le ton de l'interrogation.

"Qui? Et bien... Le prince en personne..."


Elle n'arrêtait pas de se projeter l'image du visage du prince dans sa tête, et repensait à tout les encouragements que ce dernier lui avait fait.

"Je... Je crois que je suis amoureuse de lui... Franchement Val... Pourquoi de lui? J'ai aucune chance, c'est le prince du royaume! Et moi je ne suis qu'une simple servante."

L'oiseau glatit longuement et Quinn rougit à ce moment là.

"Tu... Tu crois?"

Suite aux paroles de Valor, elle pensa alors à son passé qui en effet été exactement la même situation. Comment pouvait-on espérer devenir un héros demacien alors que l'on ne viens pas d'une famille noble, que l'on a eu aucun maître de guerre pour nous former et que l'on avait aucun argent pour s'équiper. Pourtant, malgré tout ces obstacles, elle avait atteins son rêve. Quinn se dit alors que si elle avait réussit à atteindre un objectif comme celui là, pourquoi pas celui de vivre sa vie aux côtés du prince? Elle se posa sur le dos et fixa le plafond, y voyant s'apparaitre progressivement le visage de Jarvan.

"Tu as raison Val... Je dois croire en mes rêves! Je te remercie!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Sam 13 Juin 2015, 21:33

Cela faisait un moment déjà que j'étais assis sur le banc du jardin, regardant avec une étrange tristesse Quinn s'éloigner peu à peu de moi. La chaleur et la douceur de sa main dans la mienne me manquait aussi surprenant que cela puisse paraître je n'avais pas ressentis une telle chose depuis des années. Après son départ je suis resté à la même place un bon moment, plus où moins absent, repensant à tout ce que mon père m'avait dit. Je me suis alors souvenu qu'il avait fait une fois allusion à Quinn par le passée, je me souvenais encore très bien de ses paroles.

*Quinn est une bien belle femme, et qui plus est une fervente protectrice de Démacia. En plus, fils je crois qu'elle t'admire beaucoup. Enfin, c'est peut-être autre chose que de l'admiration.*

Je ne voyais pas trop où il voulait en venir à ce moment là. Il est vrai que Quinn m'apprécie beaucoup, et me porte en respect, tout comme moi je la respecte. Mais.. est-elle amoureuse de moi ? A ces paroles mon cœur s'est mis à battre de plus en plus vite, dans un rythme constant et croissant. Si effectivement elle m'aime, alors, j'en serais que des plus heureux, car cet amour serait alors partagé. Quand je lui ai dis tout à l'heure que je pensais savoir qui je souhaiterais épouser, j'ignore si elle avait comprit que je parlais en réalité d'elle.

Sans même que je m'en rende réellement compte, la nuit venait de s'abattre sur le palais. Les couloirs étaient un peu sombre, gardé par les soldats faisant leur ronde, illuminés par quelques lampadaires. L'heure du repas était déjà venu, mais je n'avais guère d'appétit avec tout cela. Je me suis donc rendu directement dans ma chambre en annonçant que je mangerais peut-être un petit morceau de pain avec du fromage si il s'avérait que j'avais un petit creux.

Une fois seul dans ma chambre j'en ai profité pour me mettre à l'aise, ôtant cette tenue quelque peu encombrante, pour ne garder qu'uniquement un sous-vêtement. Je pensais encore à Quinn, malgré la douleur dû à la perte de mon père, la présence de ma chère éclaireuse auprès de moi a rendu ma journée bien plus agréable qu'on pourrait l'imaginer.

« Je devrais lui écrire un message pour lui dire qu'elle a oublié son sac et que je souhaiterais l'inviter à dîner une fois qu'elle sera parfaitement reposée. »

Je me suis donc rendu à mon bureau, allumant une bougie pour illuminer un peu la pièce et pris un parchemin vierge et de quoi écrire.

Jarvan a écrit:
Ma chère Quinn,

Je tenais avant tout à vous remercier encore une fois pour ce sublime moment passé en votre compagnie dans les jardins du palais. Je me devais d'être franc avec vous, à la base je voulais vous écrire ce message pour vous inviter à dîner dès que vous vous sentirez mieux, et également pour vous prévenir que je vous ferais parvenir votre sac que vous avez oublié ici. Mais vous dire que ce n'est que pour cela serait vous mentir, et je n'ai guère envie de vous faire un tel affront.

Voilà, cela fait un moment que je voulais vous l'avouer, si ce n'est depuis notre première rencontre, d'ailleurs. A chaque fois que je vous vois, ma poitrine se met à battre à un rythme effréné, et mon être devient alors aussi brûlant que les flammes des dragons que j'ai affronté. Quand vous êtes à mes côtés je n'ai plus le moindre doutes, plus le moindres craintes, sauf une, une seule, celle que lorsque vous partez, je ne puisse plus vous revoir ensuite.

Je veux être sincère envers vous tout comme vous l'avez été envers moi Quinn, ce que je ressens pour vous n'est pas de la simple affection que l'on aurait pour un proche. Ce sentiment est bien plus fort.

Quinn, je vous aime. »

Minuit approché lorsque j'ai finis ma petite missive. Je la confis à l'un de mes oiseaux messager, que je pris dans mes mains pour l'emmener sur le balcon menant à ma chambre, pour l'emmener qu'il puisse prendre son envol et s'en aller à sa destination. Lorsque je vis ce petit être s'envoler, s'éloignant au loin, je ne pu m'empêcher de penser à ce que Quinn penserait de ce message.

« - Quel genre de réponse vais-je bien avoir de sa part ? »

Après avoir éteint la bougie de mon bureau je me suis rendu sur mon lit, m’allongeant lentement, et fixant le plafond, sans réussir à trouver le sommeil, étant trop songeur par rapport à cette lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Sam 13 Juin 2015, 23:49

Il était presque minuit et Quinn n'avait toujours pas trouver le sommeil malgré sa discussion rassurante avec Valor. Elle changeait régulièrement de position, l'esprit entièrement bouleversé, tourné sur le prince. La jeune femme se ressentait comme hantée, obsédée par l'homme avec qui elle a eu un moment de confession, de partage. Elle ne pouvait le faire sortir de ses pensées. La nuit ne pouvait continuer ainsi, c'était insupportable de penser à une personne chère sans la voir, sans être à ses côtés, et même sans la toucher. Elle se tourna alors de nouveau vers Valor et prononça son nom en chuchotant pour s'assurer qu'il n'était pas en train de dormir.

"Val?"

Mais l'aigle avait les yeux fermés et ne réagissait pas à l'appel au secours de sa maîtresse, il était endormit. Quinn reprit sa position d'origine en soupirant. C'était quelque chose qu'elle ne supportait pas, être aussi impuissante et incapable de se sortir d'une situation désemparée. Elle gigota dans son lit, changeant de position régulièrement pour tenter de s'endormir, mais en vain. Elle sursauta lorsque Valor poussa un glatissement soudainement, s'empressant de se tourner vers lui pour savoir si tout allait bien.

"Qu'est ce qu'il y a Val ?"

L'oiseau répondit par un cri furieux, dérangé dans son sommeil par une certaine visite.

"Quoi ? Tu dis que nous avons de la visite ?"

Elle ne comprit pas sur le moment, mais fut attirer par des ombres qui bougeaient vivement au niveau de sa fenêtre. Elle vit alors la silhouette d'un oiseau, l'éclaireuse ouvrit sa fenêtre et remarqua qu'il s'agissait d'un oiseau messager. Elle prit le message accroché à la patte de l'animal et le laissa s'envoler pour retourner au château. Se demandant bien ce que cela pouvait être, elle ouvrit rapidement le parchemin et lut attentivement le message.

C'était un message du prince, le cœur de Quinn se mit alors à battre étrangement de façon rapide et puissante. A première vue, il voulait la remercier encore pour le moment qu'ils avaient passer dans les jardins royaux. Mais ce qu'elle lut par la suite, elle n'en revenait pas. Le prince, amoureux d'elle ? Elle leva doucement le regard en face d'elle et se mit soudainement à crier de joie ce qui surpris Valor qui tentait à nouveau de dormir. Elle s'empressa de se diriger vers son aigle tout en faisant attention à sa blessure afin de lui annoncer la nouvelle.

"T'avais raison Val ! Je doit croire en mes rêves ! Mes sentiments pour le prince sont réciproques !"

Valor poussa un glatissement joyeux et grognon à la fois, il voulait dormir mais était heureux pour sa maîtresse. Celle ci ne put retenir sa joie et se laissa tomber dans son lit, se demandant comment elle devait s'y prendre à présent. Peut-être devrait-elle lui répondre par une déclaration elle aussi ? C'est ce qu'elle trouvait de plus potable. Elle se leva alors pour aller dans son salon où se trouvait son nécessaire d'écriture.


Elle s'assit, soupira un bon coup et prit une feuille vierge, saisissant la plume dans sa main avant de la tremper dans le pot d'encre bleue. L'éclaireuse se mit à réfléchir intensivement à comment sortir tout ce qu'elle ressentait et avec quels mots. Puis elle se mit à écrire après un bon quart d'heure à réfléchir où elle marmonnait et griffonnait sur une feuille de brouillon toutes les idées brèves qui lui passait par la tête. Reformulant ses mots et les calligraphiant sur le parchemin. Elle débuta la calligraphie, écrivant avec soin, trempant régulièrement sa plume dans l'encre.

Quinn a écrit:
Mon prince,
Je ne sais comment vous dire tout cela, autant me lancer maintenant. Mes sentiments s'égarent, faisant éclater mon cœur en de si petits morceaux que seule une personne ne pourrait les recoller. Ces sentiments sont comme une étincelle dans un champ de blé en plein été, à partir de rien ils créèrent une flamme, deviennent grands, se propagent et brûlent tout sur leur passage. Mon cœur se consume tellement il hurle, mon ventre se tord tellement je craint, mes yeux brulent tellement je pleure.

Vous vous disiez pas capable de devenir roi, mais pourtant vous êtes celui qui règne dans mon cœur. Pardonnez ma faiblesse, mais je ne sais pas pourquoi sans vous il est difficile de survivre. Parce qu'à chaque fois que nous touchons, j'ai ce sentiment, et à chaque fois que nous nous regardons j'atteins le ciel. Ne sentez vous pas mon cœur battre rapidement? Je veut que ça dure. A chaque fois que je nous imagine nous enlacer, je sens ce courant. A chaque fois que je nous imagine nous embrasser, je jurerais pouvoir voler. Ne pouvez vous pas sentir mon cœur battre tellement? Je ne peut pas vous laisser partir. Je vous veut dans ma vie.

Je suis perdue, pitié aidez moi à trouver ma voie. Tout s'envole, pitié aidez moi à tout rattraper. Tout est flou, pitié aidez moi à comprendre.

Où suis-je? Aussi seule! Faites partir mes craintes. Je ne sais pas ce que vous pensez, je n'arrive pas à déchiffrer vos yeux. Vos bras sont mon château, vos yeux sont mon ciel, ils essuient les larmes que je verse. Je ne sait pas où vous allez, mais pitié dites moi que vous m'aimez. Ces mots sont les seuls qui résonnent en mon cœur :

« Je vous aime Jarvan »

Quinn

La demacienne souffla légèrement sur le papier pour faire sécher l'encre et souffla pour éteindre la bougie. Puis elle repartit dans sa chambre pour se diriger vers Valor qui était de nouveau endormit. Impatiente d'envoyer cela au prince, elle se força de le réveiller.

"Hé... Val... J'ai un service à te demander !"

L'oiseau cria sa colère, Quinn trouva un arrangement pour se faire pardonner.

"Écoute, si tu fait ça pour moi, tu auras double ration de viande demain !"

Ce qui ne surprit pas la jeune femme c'est que l'aigle avait subitement trouvé la motivation de faire le courrier du cœur. Elle attacha alors le parchemin à la patte de Valor et le fit s'envoler par le fenêtre. Elle le regarda prendre la direction du château, tout en se demandant ce que Jarvan pourrait bien penser de sa lettre d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Dim 14 Juin 2015, 22:42

Il se faisait bien tard pourtant je ne pouvais fermer l’œil, trop de questionnement et guère de réponse pour m'aider à trouver la paix suffisante pour passer une bonne nuit. Avais-je raison d'envoyer aussi soudainement cette lettre ou aurais-je dû patienter encore un peu pour en être sûr ? Enfin maintenant il est trop tard pour faire machine arrière, à l'heure qu'il est Quinn a dû recevoir ma lettre si elle n'est pas endormie bien évidemment. Ne trouvant donc pas le sommeil je me lève et me vêtit d'une tenue légère pour sortir et traverser les couloirs pour me rendre en cuisine, afin d'y prendre un quignon de pain et de la viande séchée. Ne pas trouver le sommeil me donnait faim. Je pris donc ma ration et me rendit dans ma chambre, les gardes me regardant bien étonné de me voir ainsi traîner dans les couloirs plutôt que de piquer un somme.

En entrant dans ma chambre et en refermant la porte derrière moi je vis une silhouette ailée sur le balcon, du moins j'ai vu une ombre en forme de gros oiseau. Je me suis donc rendu vers le balcon afin de voir ce que cela pouvait bien être, peut-être mon pigeon messager qui me revenait après sa mission. Lorsque je vis Valor, je fus assez surpris pour être sincère, je ne m'attendais absolument pas à sa venue.

« - Valor ? Que fais-tu là ? »

Je vis, attaché à sa patte, une missive, la réponse de Quinn sans doute me suis-je dis en la retirant de la patte de Valor. Pour remercier ce cher Valor je lui ai offert de la viande séchée qu'il ne tarda pas à engloutir comme à son habitude. En tout cas il a toujours un aussi gros appétit celui-là. Il fit un léger glatissement, après avoir mangé, je ne le comprenais pas aussi bien que Quinn, mais j'imagine qu'il manifestait sa joie. J'ai alors déplié la lettre, et vis par la suite Valor s'en retourner auprès de Quinn, j'étais curieux de connaître la réponse de l'éclaireuse.  Au fur et à mesure que je parcourais les écrits de Quinn mon cœur palpitait sans aucune retenue, un sourire enjoué se dessinait sur mon visage et je fus alors l'homme le plus heureux à ce moment là. L'amour que j'éprouve pour Quinn est bel et bien réciproque.

« - Quinn. » J'eus un sourire tout en serrant la lettre contre moi. « Je dois la voir. »

Je me suis tourné immédiatement vers ma penderie pour y trouver une tenue me permettant de passer inaperçu, du moins le plus possible. J'ai donc mis un pantalon des plus simple, mais de bonne facture, et une belle chemise, puis par dessus je pris une cape faisant office de capuche également. Je ne pouvais pas me permettre de passer par la porte de ma chambre sous peine de me faire repérer, j'ai donc pris le risque de passer par le balcon et de faire un peu d'escalade. J'en ai profité pour passer par les jardins royaux pour y cueillir des roses, puis récupérer le sac de Quinn. L'avantage qu'avait le jardin et que seul les membres de la famille royal pouvaient savoir, c'est qu'il existe un passage secret permettant d'accéder à la forêt de Démacia, non loin des habitations. Je pris donc ce tunnel et au bout d'une vingtaine de minutes j'arrive enfin au bout et en ressort comme prévu dans la forêt de Démacia.

« - Alors si je ne me trompe pas, Quinn vit pas loin. »

Usant de mes souvenirs je me dirige un peu par réflexe en direction d'une demeure que j'ai reconnu comme étant bien celle de Quinn. Je me suis donc posté devant sa porte et frappa doucement contre celle-ci pour la prévenir de ma venue. Elle ne devrait pas s'y attendre je pense. J'attends donc, le bouquet en main qu'elle veuille bien m'ouvrir, du moins si elle ne s'est pas endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Mar 16 Juin 2015, 00:05

Attendant impatiemment le retour de Valor, Quinn resta accoudée sur le rebord de sa fenêtre, le regard fixer sur le gigantesque château de Demacia, essayant d'imaginer la réaction du prince à sa lettre d'amour. C'était difficile de ne pas pouvoir se déclarer face à lui, car elle aurait aimer pouvoir connaître sa réaction et ne serait-ce que sentir sa présence. Mais en même temps cela aurait été difficile aussi au fait qu'elle est timide, surtout avec Jarvan. Quelques minutes passèrent et la silhouette de Valor arriva à la vue de Quinn, elle se redressa et tendit son bras vers l'avant pour qu'il puisse se poser dessus. Avec une voix excitée, la jeune femme demanda des détails à son aigle.

"Alors mon vieux ? Qu'est ce qu'en a penser le prince ?"

L'oiseau poussa un cri.

"Quoi ? Comment ça tu n'es pas rester plus longtemps ?"

Un glatissement furieux surgit.

"Oui bon, ça va ! Il faut me comprendre ! Je suis amoureuse Val !"

Elle laissa son aigle se poser sur la table de chevet pour qu'il puisse enfin dormir. Elle décida de se coucher elle aussi, malgré que le stress lui retire toute envie de prendre son sommeil. L'éclaireuse essaya fortement de fermer l’œil, mais impossible. Soudainement, quelqu'un frappa à la porte. Quinn se demanda bien qui c'était à cette heure ci et devint méfiante, au point qu'elle pris son arbalète au passage et préféra demander qui c'était avant d'ouvrir.

"Qui est ce ?"

Elle reconnu la voix du prince qui prononça son nom, c'est alors qu'un profond sentiment de joie envahit le cœur de la demacienne. Mais avant d'ouvrir elle préféra se changer et ne pas se montrer dans sa tenue de sommeil composé d'un simple débardeur et d'un short. Elle lui demanda alors de patienter.

"J'arrive tout de suite votre majesté, laissez moi quelques minutes !"


Elle se dépécha de mettre une tenue civile plus appropriée avec un pantalon moulant noir et une chemise bien taillée d'une couleur bleu demacien. Puis elle ouvrit au prince qu'elle aperçu avec un bouquet de roses à la main. Elle prit un air surpris et se gifla mentalement pour ne pas laisser l'héritier dehors plus longtemps.

"Pardonnez moi votre altesse de vous avoir fait attendre, entrez je vous pris !"

L'exemple demacien rentra dans la petite demeure de Quinn et celle ci l'invita à s’asseoir avant de lui proposer à boire.

"Souhaitez vous quelque chose à boire ? Un thé peut être ?"


Elle semblait posée et confiante, mais dans sa tête, tout était bouleversé. Rien qu'à l'idée que le prince en personne se trouvait chez elle à une heure si tardive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Mer 17 Juin 2015, 21:37

Le vent commençait à se manifester un peu plus, devenant un peu plus fort à chaque secondes, mais restant tout de même douce pour une période estivale. Je me tenais devant la porte de la demeure de Quinn. Mais ne voyant pas le moindre personne m'ouvrir pendant un moment je me dis que finalement elle avait trouvée le sommeil, j'étais même prêt à retourner au palais quand je l'entendis derrière la porte, demandant qui venait l'importuner à cette heure.

« Quinn ? Vous êtes là ? C'est moi, Jarvan. » Ai-je demandé à voix basse

Elle me répondit aussitôt, me demander de patienter un instant sans doute pour qu'elle puisse se vêtir plus convenablement. Je me doute qu'elle ne s'attendait pas à ma visite et qu'elle doit être dans une tenue plus confortable. Je rougis légèrement à l'idée d'imaginer Quinn dans une tenue plus.. légère que sa tenue d'éclaireuse, déjà bien légère pourtant. J'ai donc pris mon mal en patience, attendant avec hâte que Quinn m'ouvre et que je puisse lui offrir ce bouquet de rose. Ce qui ne tarda pas à venir, quelques minutes plus tard Quinn m'ouvrit la porte dans une tenue civile lui allant comme un gant. J'en ai profité pour lui tendre les roses assez gêné.

« Je tenais à vo.. t'offrir ceci Quinn. » J'eus un léger sourire, mais on pouvait tout de même y lire de la gêne je pense.

Quinn s'excusa pour m'avoir fait attendre à l'extérieur mais je fis comprendre que cela ne m'a guère dérangé, que c'était tout de même ma faute étant donné que je n'avais en rien prévenu de ma visite. Elle m'invita alors à entrer ce que je fis sans vraiment hésiter en relevant doucement la capuche de ma cape. Je jetais un petit coup d’œil autour afin d'observer la décoration de son intérieur, et voir éventuellement quelques activités qu'elle pratiquerait en tant qu'hobbit. Je me suis assis sur une chaise et pose mon regard sur Quinn lorsqu'elle me proposa de boire quelque chose.

« Ne te dérange pas Quinn, je n'ai pas soif. » Ai-je répondu avec un sourire chaleureux. « Je suis sincèrement désolé de te déranger à une heure aussi tardive, mais le message que tu m'as fais envoyer.. »

Mon cœur se mit à battre la chamade en repensant aux paroles de Quinn dans sa lettre, et le rouge me monta légèrement aux joues lorsque j'ai détourné mon regard vers la fenêtre. Une sorte de longue vue, ou plutôt un télescope miniature était posé devant celle-ci, ce qui m'intrigua un moment, mais je me suis souvenue ne pas avoir terminée ma phrase, ce que Quinn devait sans doute attendre impatiemment.

« Ta lettre m'est allée droit au cœur et je n'ai pu attendre un instant de plus avant de te revoir Quinn. » Je pose à nouveau mon regard dans celui de Quinn et reprend. « Je veux te serrer dans mes bras, je ne veux plus me contenter d'imaginer que je te tiens dans mes bras ou je t'embrasse. Je.. je veux que cela se réalise. Quinn.. Je t'aime. »

A ce moment la mon cœur battait encore plus fort que d'habitude, et une étrange chaleur m'envahit me donnant presque la sensation de suffoquer dans des sources d'eaux chaudes. Mais aussi étrange que ça puisse paraître cela ne me gênait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Ven 19 Juin 2015, 21:46

Quinn était sous le charme. Le prince qui était chez elle, lui offrant un bouquet de fleur. Elle le saisit tout en remerciant Jarvan et partit tout de suite chercher un vase qu'elle remplit légèrement d'eau où elle y fit dissoudre quelques pincés de sucre pour que les fleurs durent plus longtemps, puis elle déposa les magnifiques roses dans le vase qu'elle replaça proprement, et repartit dans le salon pour poser le vase sur la table. L'héritier s'excusa pensant déranger Quinn, avouant qu'il n'avait qu'une envie c'était de la voir tout de suite, maintenant, et les mots utilisés par le demacien firent s'envoler le cœur de la jeune femme. Elle se gifla mentalement pour perdre sa timidité et dire elle aussi ce qu'elle ressent.

"Je... Vous ne me dérangez par votre altesse... Je doit vous avouez que moi aussi j'avais besoin de vous voir tout de suite. Je ne peut tenir sans vous, cette nuit aurait été la plus longue de ma vie si vous ne seriez pas venu."

Elle fit une pause pour fuir du regard et ainsi dire d'une voix basse mais tout de même audible :

"J'aimerais tant goûter à la chaleur de vos bras et à la douceur de vos lèvres."

Elle était tellement embarrassée, timide et réservée de nature Quinn n'était pas habitué à de telles scènes aussi... romantiques. Etant gênée par la situation, elle tenta de dévier le sujet vers un autre et elle se souvint qu'elle avait vu le regard de Jarvan se poser sur son téléscope. Elle sourit et posa une question à l'héritier.

"Connaissez vous les corps célestes mon prince ?"

Elle s'approcha de la longue vue tout en disant :

"Les étoiles et planète sont mes plus grandes alliées après Valor dans les missions de nuit, elles m'aident à me repérer lorsque j'ai perdu ou oublié ma boussole."

Elle ouvra la fenêtre où se trouvait le télescope et chercha dans le ciel quelque chose qui serait intéressant à montrer au demacien. Elle repéra un astre qui ne brillait pas, c'était une simple source de lumière constante, un petit point blanc dans le ciel qui ne scintillait pas comme les autres étoiles. De part cette information et son placement dans le ciel à cette heure de la nuit, elle devina de quelle astre il s'agissait. Puis elle se plaça derrière le télescope pour le placer en sa direction et le chercher dans la lunette.

"La voilà ! Venez voir votre majesté !"

Le prince s'approcha de l'appareil et plaça son œil dans la lunette.

"Vous voyez ? C'est Jupiter ! Nous avons de la chance, d'ici une petite demie heure cette planète ne sera plus visible depuis notre hémisphère, elle sera coucher tout comme la lune. Nous étions sur le point de la rater."

Un sourire inconscient se dessina sur le visage de Quinn, elle adorait parler d'astronomie et encore plus avec Jarvan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Lun 22 Juin 2015, 14:04

Je me sentais rassuré de savoir que Quinn ressentait la même chose que moi, et que je ne l'ai pas dérangé en venant ici à la dernière minute sans le moindre message pour la prévenir. Elle m'avoua qu'elle n'avait qu'une envie c'était de me retrouver le plus tôt possible, ce qui en un sens tombé plutôt bien du coup. J’esquisse un léger sourire en coin en voyant Quinn dans cet état de timidité. Je l'a trouvé encore plus touchante que d'ordinaire. J'avais toujours souhaité en secret rencontrer la Quinn au quotidien, pas seulement celle qui vient me voir pour prendre son ordre de mission ou encore pour me faire son rapport. Elle prit un timbre de voix légèrement plus faible, mais tout de même audible pour me dire qu'elle aimerait sentir la chaleur d'une douce étreinte et d'un baiser de ma part. Je fus assez surpris de sa révélation, mais pas plus que d'ordinaire car après tout je lui avais confié la même chose il y a quelques secondes tout juste. Je compris qu'elle était plutôt gênée de cette révélation lorsqu'elle changea de sujet, ce qui me fit assez rire intérieurement.

« Hélas je ne sais pas grand chose sur les corps célestes, Quinn. Je n'ai pas vraiment eu le temps pour m'y consacrer en ce moment. »

Je pris une pause pour l'écouter, pendant qu'elle se rendait auprès de son télescope et qu'elle ouvrit la fenêtre pour se mettre à chercher quelque chose dans les cieux à l'aide de son outil. Je me suis levé à mon tour pour m'approcher également. Elle avait trouvé ce fameux quelque chose à la vu de son enthousiasme et à sa volonté de me montrer sa trouvaille.

« Voyons cela. » Répondis-je en m'approchant de l'appareil.

Pendant que je regardais dans le télescope et je vis au loin un point blanc, et grâce à Quinn j'appris qu'il s'agissait de Jupiter, puis que l'on a eu la chance de l’apercevoir à temps car dans moins d'une demi-heure nous l'aurions loupé. En tout cas à l'entendre parler de l'astronomie avec temps de passion, je pouvais déduire qu'elle adorait cela. Je souris avant de retirer mes yeux de l'outil et pose mon regard dans celui de Quinn.

« Cela te passionne on dirait. » Je continue de l'observer avec un regard plus chaleureux et reprend. « Je pense que j'aurais fais un piètre observateur de corps célestes, étant donné que peu importe où je regarde dans le ciel étoilé, c'est ton visage que je vois Quinn. » Lui ai-je déclaré en lui prenant la main.

Je m'approche délicatement d'elle puis peu à peu l'enlace tendrement dans mes bras, comme nous le souhaitions secrètement l'un l'autre après tout ce temps. Je sentais les battements de nos cœurs respectifs, la douceur de la chaleur émanant de notre étreinte qui nous berce, et le souffle quelque peu coupé de Quinn contre mon cou qui me donnait quelques frissons. Je relâche légèrement mon étreinte afin de regarder Quinn à nouveau dans les yeux.

« Quinn, plus de vouvoiement ou de « Votre Majesté » lorsque nous sommes tout les deux, compris ? »

A ce moment je ne lui ai pas laissé le temps de me répondre que j'ai délicatement déposé mes lèvres contre les siennes dans un baiser sensuel et plein de douceur. J'ai fermé les yeux pour me laisser envahir par toutes ses sensations nouvelles et ce bonheur, que nous attendions sans doute depuis longtemps, et qui parcouraient toutes les parcelles de mon corps.

« Je t'aime Quinn.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Sam 27 Juin 2015, 21:26

Enchantée par ce moment passé avec le prince, Quinn ne pouvait retenir son sourire. Parler en plus d'un sujet qui la passionne avec lui la rendit des plus heureuse. L'héritier lui déclara quelque chose qui la toucha profondément, accompagné d'un regard chaleureux et ceux tout en lui prenant la main. Elle prit de nouveau un air timide avant de lui avouer quelque chose de similaire.

"Moi vous me mettez des étoiles plein les yeux chaque fois que je pense à vous, chaque fois que je vous vois."

Elle n'avait jamais imaginé un jour que Jarvan IV en personne pourrait se rendre chez elle et encore moins dans le but de lui déclarer autant d'amour et de passion. C'est alors que ce qu'elle désirait et craignait à la fois arriva, Jarvan l’enlaça tendrement, subtilement. Elle n'avait jamais été si heureuse depuis de nombreuses années, tellement heureuse et gênée à la fois que sa respiration devenait saccadée et son cœur battait puissamment et de façon irrégulière. Il lui demanda alors quelque chose d'impossible pour elle, elle qui est formelle et respectueuse : ne plus le vouvoyer. Mais elle eu à peine le temps de réagir que ce dernier l'embrassa délicatement, sur les premières secondes, elle avait les yeux grandement écarquillés, de par la surprise, mais elle les ferma ensuite pour vivre pleinement ce long et doux premier baiser. Lorsqu'il s’arrêta, le demacien lui déclara son amour de nouveau. L'éclaireuse lui répondit de même.

"Je vou... Je t'aime Jarvan"

Elle faillit faire l'erreur, mais se rattrapa. Elle posa ses mains doucement dans le dos du prince et se rapprocha encore plus de lui, collant son oreille contre son torse pour écouter son cœur battre. Il ne manquait plus qu'ils soient allongés tout les deux côte à côte pour qu'elle s'endorme, bercée par les battement paisibles et réconfortant de son amour. Après une bonne minute, elle s’écarta du demacien et lui demanda.

"Que veut tu faire à présent ?"

Elle était perturbée par le fait de tutoyer le prince, mais il lui a demandé et elle ne peut s'y opposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Mar 21 Juil 2015, 16:29

Mon cœur battait comme des tambours lors d'un festival, et malgré la fraîcheur extérieur  j'avais chaud, à tel point que même le souffle ardent des dragons que j'ai affronté par le passé avec l'aide de mes compagnons me semble être un brise hivernal. C'était sans doute exagéré de dire ceci, mais c'est pourtant la sensation que j'avais quand je tenais Quinn contre moi. Je la regardais tout en l'enlaçant chaleureusement quand elle mit ses mains sur mon dos et cala délicatement sa tête contre mon torse. J'avais alors une curieusement sensation de gêne que je n'avais jusqu'alors jamais ressentie, et qui augmenta assez vite la fréquence de mes battements de cœur. Pourtant, malgré cette gêne, j'étais aux anges.

*Quinn.. après tout ce temps.. nous sommes enfin ensemble.* Me dis-je en caressant avec douceur la chevelure de celle que j'aime.

Elle se recula peu après et me demanda ce que je souhaiterais faire. Visiblement elle avait encore du moins à me tutoyer, et après tout rien de bien étonnant après tout. Chaque jour nous suivions les protocoles, elle devait toujours s'adresser à moi par le vouvoiement, ça va être dur mais je sais qu'elle s’habituera à me tutoyer. En la voyant ainsi perturbée je souris légèrement et lui prend sa main avant de déposer un baiser sur son front.

« Je sais que ça te fait étrange de me tutoyer, mais ne t'en fais pas pour cela. C'est tout nouveau pour toi et je ne t'en tiendrais pas rigueur. » Je pris une légère pause et plonge mon regard dans celui de Quinn avant de reprendre. « Je pense qu'il serait préférable d'aller nous coucher. Tu as besoin de repos après tout. Je vais te laisser... à moins que.. tu ne veuilles dormir avec moi ?»

J'eus comme une boule qui se coinça dans ma gorge à ces mots. Je ne savais pas vraiment comment elle réagirait suite à ces paroles, mais au fond de moi je sentais le besoin de lui demander, et l'envie qu'elle réponde favorablement. Cependant, ne serait-ce pas trop pour Quinn en seulement une nuit d'apprendre tant de chose concernant notre passion réciproque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Jeu 06 Aoû 2015, 00:31

Quinn avait le cœur gelé par la mort de son frère, elle ne le sentait plus battre, une telle perte lui fit perdre tout espoir, tout rêve, autrement tout ce qui fait vivre. La rencontre avec Valor lui avait changer tout ça, mais seulement pour ce qui y est de retrouver l'envie de se battre contre le malheur. Elle n'avait toujours pas retrouver cette joie d'autrefois, jusqu'à cette nuit. Le sourire de Jarvan, ses mots, sa tendresse, étaient comme un rayon de soleil pour son cœur refroidit, le réchauffant, faisant fondre la glace qui l'enveloppait, elle le sentait palpiter à présent, et même vaciller. Un renouveau pour l'éclaireuse qui pensait renaître et avoir retrouver le bonheur.

Après qu'elle ai demandé au prince ce qu'il souhaitait faire, il lui répondit qu'il serait mieux d'aller dormir, elle n'avait guerre envie de se séparer de lui et était contre cette idée, jusqu'à ce que après une légère hésitation, il lui proposa de dormir en sa compagnie. Les joues de la demacienne devinrent rouges comme jamais, elle était bien timide suite à cette proposition soudaine. Il est vrai qu'il est un peut tôt pour passer une nuit ensemble, mais elle ne voulait absolument pas le quitter maintenant. Alors elle avoua tout ce qu'elle ressentait au futur roi.

"Et bien, je doit avouer que c'est un peut tôt Jarvan, mais... mon cœur refuse que je te quitte maintenant."

Elle fuya du regard quelques instant puis plongea à nouveau ses yeux ambre dans ceux de l'héritier, avant de continuer.

"La raison me dit de ne pas faire ça, mais les sentiments me forcent à dormir à tes côtés. Et sache que mes sentiments pour toi sont plus fort que tout, donc... J'aimerais que tu reste ici ce soir."

Elle fit un sourire timide, les joues toujours rosies. Elle n'était pas très douée pour ce qui est du social et passé du statut de solitaire à en couple avec le prince du royaume lui fit tout drôle. Mais au fond, elle voulait absolument passer le plus de temps avec son nouveau compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Jeu 03 Sep 2015, 19:47

Je me doutais que ma demande serait sans doute mal prit pour le moment, que c'était bien trop tôt pour que Quinn et moi-même partagions la même couche pour nous reposer. Je me sentais assez gêné sur le coup d'avoir fait une telle proposition à Quinn, mais elle a sût rapidement me ôter cette sensation désagréable quand elle me dit que sa raison disait une chose, alors que ses sentiments en disaient d'autres. Je comprenais parfaitement ce qu'elle voulait dire par là. Moi-même je suis partagé entre ma raison et mes sentiments, cependant, tout comme Quinn mes sentiments s'avèrent plus fort encore que ma raison. Un prince.. non, un futur roi à présent, a de nombreuses responsabilités, mais père a tenu à ce que je ne fasse pas des erreurs que je regretterais tout au long de ma vie.

Elle me tira de mes pensées en déclarant que je pouvais rester à ses côtés pour ce soir. Son beau sourire et ses jolies joues roses me provoquèrent de curieuses palpitations. La température me semblait être passé d'une soirée avec une douce brise à une journée sous le soleil de Shurima. Puis je pris Quinn tendrement contre moi, la serrant avec douceur comme par réflexe dans mes bras, posant sa tête contre mon torse.

« Quinn.. » Dis-je à voix basse en relevant lentement la tête de mon amante, la regardant dans ses yeux couleur ambre avant de déposer un doux et sensuel baiser sur ses lèvres. « Je t'aime plus que tout. »

Je me suis mis à caresser lentement sa joue avant de plonger ma main dans ses cheveux. Je savais parfaitement qu'elle pouvait être solide, mais j'avais tellement peur de la faire mal dans le moindre geste que je pouvais faire sur elle. Un sourire se dessinait sur mon visage lorsque mon regard se perdit dans celui de Quinn. A ce moment là, un fait me traversa l'esprit, il est vrai que Quinn me permet de rester auprès d'elle pour la nuit, mais l'ennui est que je n'avais pas pensé à prendre une tenue pour dormir.

« Je.. Désolé, je n'avais pas du tout prévu l'éventualité de rester ici.. » Ais-je déclaré avant de rougir légèrement. « Je n'ai pas de tenue pour dormir.. »

Alors que je me tenais face à Quinn, son compagnon volant, Valor, semblait s'être réveillé et aux sons de ses glatissements il n'avait pas l'air de bonne humeur. Je ne comprenais pas ce qu'il pouvait bien dire sur le coup, mais j'étais sûr d'une chose, c'est que nous devions troubler son sommeil à ce cher Valor. Il s'est ensuite envolé en dehors de la maison par la fenêtre afin de trouver sans doute un coin plus tranquille pour dormir.

« On dirait que Valor est quelque peu grognon quand il ne dort pas assez. Désolé. » Dis-je en riant légèrement. « Et bien.. que fait-on dans ce cas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Mar 06 Oct 2015, 02:18

Quinn était heureuse comme jamais, même dans ses souvenirs avec son défunt frère il n'y avait pas mieux que ce moment. Elle comparait les moindres détails, les rires avec Caleb lors de la pause déjeuner de leur entraînement contre les mots doux avec Jarvan, les tapes amicales dans le dos après la réussite d'une mission simulée contre les caresses mutuelles avec l'héritier, ou bien encore l'humus de la forêt contre le parfum du prince. Il n'y avait pas à dire, l'éclaireuse préférait largement ce moment en compagnie de Jarvan, plutôt que tout ceux passer avec son frère jumeau réunis. Cependant bien sûr, elle ne les reniait pas pour autant. Personne ne pourra remplacer son frère, pas même Valor qui pourtant lui ressemble beaucoup à ses yeux.

L'éclaireuse eu soudainement un effet de surprise par un geste du prince auquel elle ne s'attendait pas. Jarvan la prit dans ses bras, la serrant contre lui, releva son visage avec délicatesse et l'embrassa avec tendresse. La réaction de Quinn fut des plus banales, comme toute jeune femme vivant à présent l'amour de ses rêves elle écarquilla les yeux quelques secondes, surprise par le geste du demacien, puis les referma afin de profiter pleinement de ce doux baiser. Une fois terminé, elle devint rêveuse, imaginant tout les autres bons moments qui les attendaient.

Elle fut sortit de ses pensées par une douce caresse sur sa joue, avec difficulté, de par sa timidité, elle leva son regard jusque dans celui du prince. Le regard de ce dernier était comme, ardent. Brûlant les yeux de l'éclaireuse d'amour et de désir. Il glissa sa main dans la chevelure violine de la demacienne, lui procurant quelques frissons.

"Moi aussi je t'aime Jarvan."

Le moment de tendresse fut stoppé par une annonce problématique de Jarvan, il n'avais pas prévu de tenue pour dormir. Quinn entra dans une profonde réflexion pour trouver une solution à ce problème, mais fut interrompue par un glatissement furieux de Valor. Il quitta la maison par la fenêtre et l'éclaireuse ne put retenir un air de tristesse.

"Val..."

Le prince supposa alors que l'aigle était du genre grognon quand il ne pouvait pas dormir, la demacienne hocha positivement la tête pour confirmer ce fait. Il lui demanda par la suite qu'est ce qu'ils allaient faire avec ce problème de vêtements. Quinn se rendit soudainement compte que cela n'avais aucune importance.

"Et bien, finalement, après réflexion, je me dit que ce n'est pas totalement un soucis. Nous pouvons dormir comme ça. Je trouve ma tenue habituelle pour dormir pas vraiment adaptée pour une première nuit en ta compagnie de toute façon."

Elle invita Jarvan à la suivre jusqu'à sa chambre puis à s'installer dans le lit. Elle le rejoins dans la couche, mais garda ses distances, non pas par méfiance ou par froideur, mais par timidité. Dans son cœur jaillissait toute une éruption de désir à se blottir contre lui. Mais impossible pour elle de vaincre cette infâme timidité, elle a beau être courageuse sur le champ de bataille, pour ce qui est de la vie en société, elle n'était qu'une petite créature faible et craintive, cherchant à s'éloigner des autres pour s'épargner. A vrai dire, son cruel passé l'a complètement détruit. Mais peut être son futur qui l'attends à bras ouvert lui redonnera t-il cette infaillible confiance en soi qu'elle avait auparavant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Jeu 08 Oct 2015, 18:52

Je me sentais coupable du brutal énervement de la part du compagnon de Quinn, et j'avais effectivement de quoi me sentir coupable après tout car c'était bien moi qui troublait le sommeil de cet oiseau grincheux. On en oublierait presque qu'il est simplement un aigle, car à ses réactions on croirait avoir affaire à un être humain des plus normal. A l'exception que seul ceux ayant apprit le langage de ces somptueuses créatures peuvent à la rigueur comprendre ce qu'ils peuvent nous dire. Mais là n'était pas vraiment le problème dans l'immédiat, Quinn avait acceptée que je passe la nuit auprès d'elle, toutefois je n'avais pas de tenue adéquate. Quinn me rassura tout de même en m'annonçant que ma tenue n'avait pas particulièrement d'importance, car elle même ne trouvait pas son pyjama digne d'une première nuit ensemble. J'eus un léger sourire au coin des lèvres et un rire intérieur en me demandant ce qu'elle pouvait considérer comme un vêtement convenable pour une première nuit.

« Si tu penses que ça ira, très bien. » Lui ai-je dis en la suivant.

J'ai suivis Quinn jusqu'à sa chambre, en profitant pour regarder tout autour de moi, pour en savoir un peu plus sur la personne qui deviendra sans doute celle qui partagera le trône de Démacia à mes côtés. Cependant, je n'ai rien vu qui aurait pu m'en dire plus sur les hobbies de Quinn avec le peu de temps d'observation que j'ai pu avoir sur la distance qui nous séparez de sa chambre. J'ai tout de même pu voir les photos de Quinn et son frère, dans l'une des vitrines, des souvenirs auxquels elle devait tenir plus que tout. Ce que je pouvais parfaitement comprendre.

Je me suis assis sur le lit de Quinn, mon cœur battait de plus en plus fort, et la sensation de chaleur qui m'envahissait précédemment revenait de plus belle. Le silence nocturne ne faisait que donner une curieuse et lourde sensation. Quinn m'a rejoint ensuite, tout en gardant ses distances. Je savais parfaitement que ce n'était pas par froideur, mais plus parce qu'elle est d'ordinaire timide. Elle s'allongea et je la trouvais sur le coup aussi adorable qu'elle est belle. J'eus un sourire accompagné d'un regard chaleureux, avant de retirer le haut de ma tenue pour être plus alaise, car contrairement au bas de ma tenue, le haut ne me laisse pas beaucoup de mobilité. Puis je m'allonge auprès d'elle, m'approchant doucement d'elle, ne voulant pas la gêner en allant peut-être trop vite. Je lève lentement ma main en direction de son visage et caresse avec tendresse ses cheveux et sa joue. Mes yeux se posèrent sur ceux de l'éclaireuse et je sentis comme un brutal, mais agréable, coup d'éclair parcourir mon corps. J'ai alors adressé un autre sourire à Quinn avant de me rapprocher de nouveau et de déposer un baiser sur son front.

« Pourquoi être si distant ma chère Quinn ? Aurais-tu peur de moi ? » Ai-je déclarer en riant doucement tout en l'enlaçant avec délicatesse contre moi, calant légèrement sa tête contre mon torse. « N'est-ce pas plus agréable ainsi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Sam 10 Oct 2015, 04:42

La salive était dure à avaler, l'air difficile à inspirer et le regard pénible à changer de direction autre que le plafond. Quinn était figée par sa timidité, et elle trouvait ça vraiment insupportable. Il fallait qu'elle change, mais comment ? Comment pouvoir être confiant face au prince de la cité pour qui on a un dévouement et un respect infaillible ? Dans sa tête c'était difficile d'être si proche d'une personne de cette envergure, même si dans son cœur c'était le plus grand des bonheur. Il lui a offert dès leur première rencontre sa confiance et le jugement qu'elle méritait, contrairement aux autres demaciens, et elle voulait et même devait lui rendre en retour ce qu'il attendait d'elle. Lui procurer ce qu'il attends d'une femme, sûrement de l'affection et du réconfort. Mais c'était plus facile à dire qu'à faire. Ce stress était tellement intense qu'il recouvrait tout ses sentiments de bonheur et de désir qu'elle voulait ressentir à ce moment. Sans compter le fait que perdre son tendre frère l'a rendu craintive sur le plan sentimental.

L'éclaireuse devint encore plus mal à l'aise lorsque le futur roi enleva sa chemise. Comment pourrait-elle oser regarder le torse nu de l'héritier du trône, c'est comme si c'était malpoli. Elle avait l'esprit qui débordait de paranoïa et de réflexions qui n'avaient aucun sens, mais son sens de l'honneur et du respect la rendait ainsi.

Jarvan s'allongea et commença progressivement à s'approcher d'elle, la panique monta brusquement en Quinn. Mais elle sentit une douceur chaleureuse se poser sur sa joue, glissant jusqu'à dans ses cheveux, cette sensation lui procura un frisson tellement intense qu'elle en tremblotait légèrement. Elle devait absolument faire quelque chose, elle n'était pas une femme frigide et refuse de passer pour quelqu'un qui n'a aucun comportement chaleureux envers ses proches. La demacienne se surpassa alors pour tourner la tête vers le visage du prince afin de plonger son regard emplie de peur dans les yeux confiant de ce dernier. Il devait avoir un pouvoir, car son sourire força Quinn à le rendre aussitôt. L'héritier lui offrit un tendre baiser sur le front qui fit soupirer la jeune femme de réconfort.  

C'est alors que celui ci lui demanda pourquoi était-elle aussi distante, si elle avait peur de lui. En vérité non, elle n’eut le temps de répondre, que Jarvan la prit dans ses bras pour la blottir contre son torse viril et imposant.  Et soudain, la cœur de l'éclaireuse se mit à battre la chamade, la respiration devenait d'un coup plus calme et moins douloureuse, elle était réconfortée. La voix grave et tendre de son amour lui demanda si les choses n'étaient pas mieux ainsi. La jeune femme décida alors de répondre à ses questions qu'elle trouvait importantes.

"Ce... Ce n'est pas de toi que j'ai peur Jarvan... Tu m'as donner ma chance pour servir Demacia comme je l'ai toujours rêver, et rien que pour ça tu as gagner ma confiance et mon éternel gratitude... Mais..."

Elle avala difficilement sa salive avant de continuer.

"C'est de l'amour que j'ai peur... Ça peut paraître stupide, mais... depuis que j'ai perdu Caleb, j'ai toujours éviter de m'attacher à quelqu'un d'autre de peur de perdre un  être cher à nouveau."

Une larme coula le long de sa joue, rien que se remettre le visage de son défunt frère dans sa tête lui imposa une tristesse sans égale. Elle cherchait activement à le chasser de son esprit, mais c'était impossible. Comment profiter d'un tel moment dont toute demacienne rêverait, si un passé aussi difficile nous rattrape et nous enlace avec sa cruelle sensation de grisaille et d'abandon de ses souhaits les plus fous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Sam 10 Oct 2015, 19:35

J'ai été maladroit sur mes paroles, et je m'en voulais sincèrement. Je n'ai pas pensé que je pouvais éventuellement blessées Quinn en disant ce genre de chose, je ne pensais pas à mal. Je ne pouvais qu'imaginer toute la souffrance qu'elle a pu endurer avec la perte de son frère. Je pouvais parfaitement le comprendre, j'ai moi-même perdu ma mère et mon père il y a encore peu. Je sais ce que c'est que cette profonde et immense douleur que de perdre un être cher. On a la sensation que le monde s'écroule autour de nous, que tout semble s'achever là. Mais c'est grâce à mes amis, mes compagnons, et mes proches que je tiens encore après ces tragédies. J'ai plongé mon regard dans celui de Quinn, et J'eus comme un pincement au cœur en voyant perler sur sa joue une larme de tristesse. J'ai délicatement essuyé cette larme de mes doigts et fis une légèrement caresse sur la joue de mon amante.

« Pardonne moi.. je suis désolé de te remémorer de douloureux souvenirs. » Lui ai-je déclaré en l'enlaçant avec tendresse contre moi. « Je comprend ta douleur, mais tu n'as pas à avoir peur d'aimer Quinn, tu n'es plus seule. Nous sommes là pour toi.. Je suis là pour toi. »

Je plonge à nouveau mon regard dans les yeux de celle que j'aime, puis passe doucement ma main dans ses cheveux avant d'approcher lentement mes lèvres des siennes et d'y déposer un chaleureux et sensuel baiser. Cette douce étreinte accompagné du baiser dura un petit instant, et je pouvais presque sentir que Quinn allait un peu mieux à mes paroles et gestes. Je sentais même son cœur battre en rythme avec le mien. Cet endroit était si calme qu'on pouvait être ces battements des plus agréables. Ma main parcourait lentement sa chevelure pour se rendre ensuite sur la joue et caresser tendrement le délicat cou de Quinn. Mes baisers se faisaient plus intenses et passionnés de seconde en seconde. Mon souffle, ainsi que celui de Quinn, augmentait en cadence et intensité, à chacune de ces fameuses secondes. J'avais l'impression que mon cœur finirait par exploser. Nous cessâmes nos baisers passionnés un moment, le temps de reprendre un peu notre souffle, du moins en ce qui me concernait. J'ai déposé un léger baiser sur le cou de Quinn, puis approcha lentement mes lèvres contre son oreille afin de murmurer quelques mots.

« Je t'aime Quinn. Plus que tout ce que tu pourrais imaginer. »

Je repensais aux paroles de mon père, ceux qu'il ne cessait de me dire étant plus jeune. Je n'étais pas assez mature pour les comprendre à l'époque, je ne comprenais pas ce que père voulait dire par une véritable raison de combattre. Que cette même raison puis ce par la suite croître tes forces et te rendre presque imbattable. Je comprend maintenant qu'il parlait de mère, de cet amour pour lequel il combattait jour après jour.

« Tu es celle qui me rend chaque jour plus fort. » Lui ai-je dis en souriant et en la regardant dans les yeux avant de l'embrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinn

avatar


Personnage
Rôle: Tireur
Titre: Les ailes de Demacia
Devise: Voler vite pour tuer vite
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Jeu 15 Oct 2015, 05:47

Après la pluie viens le beau temps. Le cœur de Quinn se vida de toute tristesse pour se regonfler de bonheur et d'espoir. Sous les tendres paroles et gestes de Jarvan, elle se sentait légère, et surtout, aimée. Plus d'une fois la fortune, se faisant un jeu dépasser d'un parti à l'autre a affermi ceux qu'elle a ébranlé. Et sur les ailes du temps, la tristesse s'envole et le temps ramène les plaisirs. La demacienne commençait à peine à appliquer cette philosophie, à devenir plus forte et non plus faible de par son passé. Elle croquait de nouveau la vie à pleine dent, et sentait chaque battement de son cœur dans sa poitrine. L'éclaireuse et le prince échangèrent tendres baisers et douces caresses pendant un long moment, jusqu'à s'en épuiser. Après la déclaration de l'héritier, la jeune femme ne put retenir ses paroles, et répondit par une proclamation toute aussi attendrie.

"Moi aussi je t'aime Jarvan, je ne peux imaginer ma vie sans ton amour pour réchauffer mes nuits."

Il lui déclara par la suite qu'elle était celle qui le rendait plus fort avant de lui lancer un regard des plus délicats et de lui caresser les lèvres avec les siennes. Après ce baiser, Quinn lui offrit un de ses plus beaux sourires accompagné d'un regard attendrit.

"Tu es celui qui me fait atteindre les cieux."

Elle se blottit alors contre lui, plaçant sa tête sous son menton, incitant les bras de Jarvan à l'enlacer encore plus fermement.

"Bonne nuit mon amour."

Puis elle se laissa bercer par la douce chaleur corporelle de son amant, ferma progressivement les yeux avant de s'endormir. Fatiguée par l'heure tardive, sa blessure ainsi que ces nombreux mais si bon échanges de tendresse avec Jarvan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarvan IV

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: l'Exemple Démacien
Devise: Il n'existe qu'une seule vérité et vous la trouverez à la pointe de ma lance.
MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   Sam 17 Oct 2015, 22:54

Malgré l'heure avancé je ne ressentais pas la fatigue. J'étais détendu par la situation, cette douce atmosphère qui régnait tout autour de nous m’apaise au plus au point. En la présence de Quinn j'oubliais mes petites soucis, oubliant presque la mort de père, pour me focaliser sur l'instant présent et pour profiter au maximum de ce moment passé avec elle. Chacune de ses paroles me rendaient de plus en plus confiant et amplifiait l'amour que je ressentais pour elle. Je l'ai alors enlacé avec douceur contre moi, la regardant peu à peu fermer ses yeux, fatiguée par cette journée mouvementée, et sans doute par sa blessure.

« Bonne nuit mon ange. » Lui ai-je déclaré avant qu'elle ne sombre dans un profond sommeil.

Je suis resté un moment à l'observer, à la regarder dormir avec un léger sourire, montrant le bonheur que j'éprouvais d'être avec elle. Elle qui est si sérieuse dans son regard, dans ses dires, la voir ainsi, si.. fragile, cela me surprend et plaît à la fois. Je me devais d'être par conséquent près d'elle, lui faire voir la vie du bon côté, et la faire sourire comme précédemment. Ce ravissant sourire chaleureux qui fait battre mon cœur la chamade à chaque fois que je plonge mon regard dans ses beaux yeux couleur ambre.

« Tu es magnifique Quinn.. le plus beau des trésors.. » Dis-je à voix basse à moi-même, en faisant en sorte qu'elle ne se réveille pas en m'entendant.

Il m'était impossible de dormir pour le moment, j'ignore combien de temps il a bien pu s'écouler entre le moment où Quinn s'est endormis et maintenant, mais j'avais la sensation que plusieurs minutes, voir heures venaient de s'écouler. Quinn dormait paisiblement et s'était quelques peu éloignée de moi, j'en ai donc profité pour me lever du lit et me rendre dans le salon, regardant un peu plus en détail les photos qu'elle avait d'entreposé dans sa petite armoire vitrée. J'ai pu y voir notamment un jeune homme en compagnie de Quinn, quand elle devait être petite. Je compris qu'il devait très certainement s'agir de son frère Caleb.

« Caleb.. J'aurais apprécié te rencontrer j'imagine. » J'eus un léger sourire malgré la triste situation. « Tu manques beaucoup à ta sœur et j'imagine où que tu sois à présent c'est réciproque. Mais sache une chose, je veillerais sur elle, je t'en fais la promesse. »

Après un petit moment à passer dans le salon, je retourne alors dans la chambre et regarde une dernière fois avec le sourire ma chère Quinn avant de la rejoindre dans le lit. Je m'allonge près d'elle et l'enlace doucement sans la réveiller avant de fermer peu à peu les yeux de fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit sentimentale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit sentimentale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
» La nuit, même si on est nyctalope, peut être dangereuse... [PV Gïlh'Or]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: RPG :: Demacia :: Habitations-
Sauter vers: