Forum RP sur le jeu vidéo en ligne : League of Legends. Jouez votre personnage préféré dans sa vie en dehors de la league. [NC -16]
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toujours plus. [pv. Lee Sin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akali

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Poing des Ombres
Devise: Un autre adversaire sans intérêt
MessageSujet: Toujours plus. [pv. Lee Sin]   Ven 25 Mar 2016, 21:38



« Toujours plus. »

Les monastères sur l'île d'Ionia ont toujours eu une grande importance autant pour les habitants que les guerriers se battant sous l'étendard de la nation. Il en existaient beaucoup sur les terres de la nation bâtie sur le spiritualisme, principale pilier et notamment le monastère Hirana dans lequel les moines sont renommés pour leur contrôles de soit, leur sang froid à toute épreuve et c'est bien pour ça que la jeune ninja avait posé le pied dans la région du nord-ouest. L'entraînement de l'ordre du Kinkou était perpétuelle et jamais le combat pouvait être décidé comme acquis, c'était une grave erreur de débutant, celle que ne commettrait pas les élites.
Akali marchait d'un pas paisible en direction de l'entrée principale très imposante, elle était comme toujours habillée de sa tenue verte se fondant au décors verdoyant d'Ionia qu'elle aimait beaucoup. Comme toujours le ciel était dégager, on entendait les oiseaux ainsi qu'une source d'eau s'écouler non loin ce qui rendait l'environnement du lieu particulièrement calme. La jeune ninja entre dans le lieu sacré et déjà elle avait été reconnue, sa réputation précédant chacun de ses mouvements et ici elle était la bienvenue pour son séjour qui allait prendre un certain temps, le temps qu'il faut pour se perfectionner encore plus, toujours plus.

C'est avec grand respect qu'elle s'incline légèrement devant les moines qui dans cette pièce était disposé au "public", pour les entraînements ou méditations, certains bâtiments étaient réserver à ce but avec des cours intérieurs sublime ou des salles avec le matériel nécessaire. La ninja remonte légèrement son masque sur son nez avant de se diriger vers des tables basses entourés de coussin ou elle s'assoit simplement en lotus. Elle observait les alentours car à vrai dire la jeune femme n'était jamais venue dans un monastère, le seul qu'elle connaissait était celui du Kinkou mais en ce moment elle avait besoin de s'en éloigner de leur apprentissage afin d'innover, de pousser ses limites et enseigner à son tour. Du coin de l’œil elle remarque les bougies allumées sur une table non lointaine et pour la première fois de sa vie, Akali était incertaine de ce qu'elle devait faire ici, à qui s'adresser ici? Elle ne connaissait pas les capacités de ces moines et la majorité d'entre eux étaient surement des novices. Son regard noisette traverse toute la pièce plusieurs fois avant qu'elle décide de se lever pour s'adresser à un moine qui n'avait absolument rien de spécifique.

- Salutations. Pourrais-je savoir ou se trouve les enseignants pour le combat?
 

Merci à Nidalee pour la base du thème!


226560 a1d1b1 edeec9


Dernière édition par Akali le Sam 26 Mar 2016, 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Sin

avatar


Personnage
Rôle: Combattant
Titre: Moine aveugle
Devise: La douleur ne soigne pas le coeur, mais elle affute l'esprit
MessageSujet: Re: Toujours plus. [pv. Lee Sin]   Ven 25 Mar 2016, 23:56

Les bruits de pas raisonnaient dans la salle, d'une hauteur vertigineuse, mais d'un silence religieux. Peu de personne avait d'accès cette pièce, en fait seulement ceux convié par le maître du monastère Shojin. Le vieil homme était assis tranquillement au milieu de l'espace, en face de lui un simple coussin. Au fur et à mesure que le moine approchait, il percevait le doux souffle de son mentor qui était d'un calme inégalable, jamais Lee n'avait vu quelqu'un comme lui. Il n'était pas le plus sage pour rien, il avait beau avoir un bel âge et une façade paisible, l'aveugle n'arrivait pas à distinguer quel force ce cacher dans ce corps de cheveux blanc. Et rien que cela était un incroyable force, arriver à effacer aux autres tout ce qui peut se trouver en nous, force, joie, colère, tristesse, toutes ces choses que Lee arrivait à distinguer chez les autres, il n'avait jamais rien décelé chez son maître. Un soupire raisonna et le vieux moine prit la parole.

« Vas tu me regarder longtemps mon fils ? »

L'aveugle rit doucement et s'assit en face de son interlocuteur avant de s’immobiliser en restant droit après l'avoir salué. L’appellation du vieil homme apportait un certain réconfort au moine qui n'avait pour famille que sa sœur, n'ayant jamais connu ces parents, il était pour lui un père spirituel, peut être un peu plus ...

« Je ne vous vois pas maître, je vous ressent, perçoit. »

L'homme rit péniblement avant de mettre devant lui un service qui se tenait à ces côtés et de remplir deux tasses de tisanes et d'en tendre une à Lee qui l'a prit respectueusement.

« Pourtant tu vois des choses invisibles pour beaucoup Lee, enfin passons, tu sais très bien ce que je veux dire. »

Le moine sourit à son mentor et sirota la boisson qu'il venait de prendre, le vieil homme disait vrai, Lee pouvait voire beaucoup de choses, enfin percevoir plutôt, et cela grâce à son difficile entraînement. Mais il aimait joué sur les mots avec son maître mais si celui ne l'avait pas convié pour débattre comme ils pouvaient le faire. L'affaire ne semblait pas urgente si il ne lui avait pas encore parler de celle-ci.

« Je voudrais que tu te rendes au monastère Hirana, va à la rencontre du maître Kazuhiro, il te donnera la liste des nouveaux disciples. Ce n'est pas urgent donc tu peux rester un peu là bas si tu veux pour parfaire ton entraînement. Je sais que tu y as déjà passé du temps par le passé mais c'est sûrement l'un des lieux les plus propices à la recherche de soi … Et je sais à quel point tu es encore tourmenté malgré ta façade confiante. »

Lee s'assombrit un peu, il était loin du niveau de son maître, il était encore transparent pour ce dernier, en même temps le vieil homme connaissait son histoire et savait qu'il serait très difficile et long pour le moine de trouver une véritable paix intérieur. Le moine se redressa et salua son mentor.

« J'y vais de ce pas, cela fait un moment que je n'ai pas vu  maître Kazuhiro, il va sûrement pouvoir me conseiller. Portez vous bien »

De nouveaux dans la salle, les bruits de pas résonnant entre les murs, la respiration du vieux maître et rien d'autres. Pourtant Lee distinguait tout ce qui se trouvait dans cette pièce sans rien voir, il pouvait même distinguer le sourire du vieil homme dans son dos.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


  Après quelques jours de marches, Lee arriva enfin au monastère. Il avait toujours la même aspect imposant, pourtant il n’impressionnait pas le moine, ce n'était qu'une façade, c'est ce qui était à l'intérieur qui comptait. En franchissant la porte, il se dirigea toute suite vers le bâtiment destiné aux moines supérieures, lieux ou se trouvait le grand maître de cette communauté. Sur le chemin, plusieurs novices saluèrent Lee, après tout il était connu et respecté dans tout Ionia et particulièrement chez les moines. Une fois dans dans la bâtisse des supérieures, un mentor conduit Lee jusqu'au maître qui était en train de discuter avec un autre mentor et s'illumina quand il aperçut l'aveugle.

« Je t'attendais Lee, bienvenue parmi nous, la route ne fût pas trop longue ? »

Le moine aveugle le salua avec respect et sourit.

« Rien de bien méchant, les paysages de notre îles sont bien agréable même avec ma cécité »

L'homme fit redressait Lee et lui empoigna l'épaule avant de l'emmener vers les bâtiments servant au cours des novices.

« Allons, ne sois pas si formelle, tu sais très bien que tu fais partis des notre malgré que tu sois de Shojin. »

Les deux hommes bavardèrent sur marchant, cela faisait longtemps qu'ils ne c'étaient pas vu et ils avaient des choses à se raconter. Pendant ce temps, ils approchaient du lieu d'entraînement des novice, bien que tout le monde soit accepter, les cours étaient stricte mais accessible, le monastère étant réputé comme le berceau des moines les plus sages, ceux dont l'esprit et le corps ne faisait qu'un et d'un calme à toute épreuve. Lee avait passé beaucoup de temps ici lors de sa formation, mais rare sont les 'cas' à avoir eu un passé aussi sombre que le sien, ce qui avait donné un homme rongé par une profonde culpabilité, aujourd'hui encore il devait s'entraîner pour enfin réussir son objectif. Une fois dans la salle, les deux hommes observèrent les cours avec intérêt avant de continuer leur balade. Puis une présence particulière les approcha dans leurs dos, l'aveugle se retourna immédiatement pour savoir de qui il s'agissait. Son mentor se retourna aussi et rit doucement.

« Tes sens se sont affûté mon ami. »

Une jeune femme s'approcha d'eux et les salua respectueusement, il fallut peu de temps à Lee pour la reconnaître, malgré les rares fois ou il se sont croisées, et sans s'être jamais adresser véritablement la parole, le moine avait reconnu Akali, ninja du kinkou.

« Salutation Akali, je ne cache pas ma surprise de te croiser en ce lieu, moi qui croyait que l'ordre était toujours en mission. »

Elle lui retourna un salut, expliquant que la période était calme et qu'elle en profitait pour se renforcer par de nouveaux apprentissage. Elle demanda ensuite au maître Kazuhiro pour suivre une formation au combat. Sans aucun doute elle voulait devenir plus fort, apprenant de tout les styles, il était rare chez une personne si jeune d'avoir un tel esprit de soif d'apprentissage. Cela donna une pointe de nostalgie à l'aveugle, lui même était pareil dans sa jeunesse, mais il dévia, il ne fallait pas qu'elle fasse de même. Pendant que Lee était perdu dans ces pensées, le maître et la ninja avait échanger quelques paroles et ce dernier repris en s'adressant à Lee en même temps.

« Je comprends, il est vrai que nous avons une certaine réputation, malheureusement je crains que les cours dispensé vous sembles bien fade étant donné qu'ils sont distribué à des novices dans ce domaine. Lee pourquoi ne la prendrais-tu pas en charge ? Je sais que tu n'aimes pas dispensé des cours mais à mon avis, cela sera aussi un entraînement pour toi, qui sais dans le futur tu prendras peut être des apprentis sous ton ailes. »

L'aveugle ne cacha sa stupéfaction, le vieux n'avait pas totalement tord, si elle n'avait pas un professeur pour s'occuper d'elle, elle ne progresserait pas. Mais lui … Il leva la tête vers elle, pensif. Elle avait de la ressource, et une force connu sur toute l'île cependant …

« Maître, puis-je lui faire ce que vous m'avez vous même enseigner ? »

L'homme se fit plus songeur et scruta la femme avant de reporter son attention sur Lee.

« T'en crois tu capables ? Il est vrai que c'est sans aucun doute le genre d'entraînement qu'elle recherche mais … »

Le moine ne finis pas sa phrase et Lee se tourna vers Akali en croisant les bras.

« Il faut que tu sache que ce que je vais t'enseigner ne sera pas un art martiale, ça sera un perfectionnement, mais il est difficile et tu pourrais t'y perdre, vu ton niveau, il y a maintenant des risques à prendre pour devenir plus forte. Sache que si tu réussi, tu obtiendras bien plus que ce que tu espères, en revanche il se peut que quelque uns des enseignements aille à l'encontre de ce qu'on t'a appris. Mais rien qui ne nuira à tes missions. Alors, quel est ton choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akali

avatar


Personnage
Rôle: Assassin
Titre: Poing des Ombres
Devise: Un autre adversaire sans intérêt
MessageSujet: Re: Toujours plus. [pv. Lee Sin]   Sam 26 Mar 2016, 14:42



« Toujours plus. »

Lee Sin, le moine aveugle. Akali le connaissait de nom et rien de plus, elle l'avait croiser quelques fois sans que cela n'aboutisse à une conversation. Elle n'avait jamais doutée de ses compétences au combat mais son handicap l'intriguait, elle se demandait comme celui-ci maîtrisait l'art du combat car elle ne l'avait en réalité jamais vu dans l'acte. Akali l'écoutait lui et le moine supérieur, silencieuse et les fixant à tour de rôle de ses yeux avant que Lee Sin se tourne vers elle, les bras croisés.

Ses paroles ne pût l’empêcher d'avoir un léger sourire en coin dissimulé derrière son masque : un entraînement trop difficile pour les ninjas? Ce n'était pas possible même si elle savait pertinemment bien que cela allait être éprouvant mais elle ne pourrait jamais s'y perdre, c'était improbable. Leur méthodes d'enseignements ne pouvaient pas être plus rude que celle de sa mère, Poing des Ombres avant elle qui avait été sans pitié depuis son plus jeune âge afin de l'endurcir face à toute épreuves. A chaque fois qu'elle pensait à cette vieille femme, c'était comme un océan qui venait submerger ses pensées et c'était bien la une faiblesse caractéristique chez elle qui parfois résultait à une perte d'attention autours d'elle. Tout ces souvenirs d'une femme qui ne lui avait jamais sourit, qui n'avait jamais eu une once d'empathie face à sa propre fille ne cessait de répugner son être. Ses yeux s'étaient perdus un instant avant qu'ils se tournent à nouveau vers le moine et sans hésiter, elle hoche la tête à la proposition du moine n'étant pas très bavarde, elle voulait simplement s'y mettre maintenant, simplement éradiquer tout ça.
Les novices autours d'elle continuait à s'entraîner autours d'elle de façon pénible, tous voulaient devenir meilleur que ce qu'ils étaient mais ici ce n'était pas la même idéologie qu'à Noxus, c'était afin de protéger la nation et soulever celle-ci vers de meilleurs horizons. Quelque part, elle pensait à elle-même avant la guerre et quand celle-ci était arrivée Akali avait toujours eu cette certaine peur en elle, la peur de mourir. Mais ce n'était pas le cas, la guerre avait été ce qu'il y avait de plus facile pour elle, se battre. Elle ne faisait que ça, vivait pour ça sans se soucier de cette soif en elle car après tout le combat du Kinkou était perpétuelle mais il y avait toujours une crainte qui suivait son ombre, celle de tomber dans celles-ci, de devenir comme... Zed. Un cauchemars pour elle dont elle s'éloignait en se perfectionnant.

" Je vous suis Lee Sin, quelconque soit l'entraînement je suis prête. "
 

Merci à Nidalee pour la base du thème!


226560 a1d1b1 edeec9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toujours plus. [pv. Lee Sin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours plus. [pv. Lee Sin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life of Legends - RP LoL :: RPG :: Ionia :: Monastère Hirana-
Sauter vers: